Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 Apr

Les morts me parlent...

Publié par Alice Kara Medium  - Catégories :  #Tribulations..., #Histoires de consultations...

Les morts me parlent...

Bonjour mes anges !!!

 

Vous êtes nombreux à me demander de raconter mon quotidien de médium, vous aimeriez que, comme je le faisais au début de ce blog, je vous raconte mes expériences médiumniques, mes consultations, ce que je fais au quotidien etc. 

 

Le fait est que, quand j'ai commencé tout ça, je me sentais "spéciale" un peu comme si j'avais une connaissance absolue, comme si j'avais en moi un "pouvoir" et qu'avec ce "pouvoir" (j'aime pas ce mot là, d'où les parenthèses) venait un devoir de transmission. 

Du coup, c'est vrai, je vous ai pratiquement tout raconté de ce que je faisais, ou étais capable de faire. 

 

Aujourd'hui, avec de la "bouteille", j'ai moins ce besoin de transmettre, de raconter. 

Avant, tout ce que je faisais me semblait extra-ordinaire, je découvrais, il y a avait une envie en moins de "plus", "d'encore" de jamais rassasiée. J'avais une immense soif de découverte, de tout ce qui a attrait à l'ésotérisme, à ce qui a été avant, à ce qui pourrait se faire après dans ce domaine là. 

Depuis mon "éveil", j'ai perdu le gout de tout ça. Parler de voyance, des cartes, de pendules, de la vie après la mort, souvent, je l'avoue, ça me fait chier. 

 

Je suis toujours médium, bien entendu, sinon j'aurais arrêté depuis belle lurette de faire des consultations, mais je suis une médium différente de ce que vous pensez. 

 

Je n'ai aucunement le besoin d'épater la galerie, de montrer ou de démontrer que je peux faire telle ou telle chose, que je suis capable de plein de trucs que les autres ne peuvent pas faire. 

On pourrait mettre ça sur le compte d'un égo qui se serait évaporé, ou qui prendrait encore plus de place, mais c'est plus profond que ça. 

De l'égo, j'en ai, et j'en aurais toujours, ou en tout cas tant que je serais humaine. Cet égo me fait beaucoup rire lorsque je l'observe d'ailleurs.

 

Je crois que la source, c'est tout autre chose. 

 

Je n'éprouve plus le besoin de convaincre qui que ce soit. J'ai lâché prise sur le besoin de légitimité, sur le besoin de reconnaissance, de mes consultants, mais aussi de ma famille, de mes amis ou de mes pairs. 

De toute façon, les "convaincus" n'ont pas besoin de preuves, ils y croient tellement pour certains, que j'ai le sentiment qu'ils croient encore plus à l'après vie que moi même à certains moments ! Quant aux septiques, ils n'y croiront sans doute jamais de leur vivant, malgré toute la ribambelle de preuves que je pourrais fournir.  

 

C'est juste "ce qui Est". 

 

Ce que je fais au quotidien, c'est juste mon métier. Avec des hauts et des bas, des moments extra-ordinaires, dont j'aimerais me rappeler tout particulièrement, et d'autres un peu plus "ordinaires". 

 

Mon métier, c'est en rapport avec la mort. La plus grande des catastrophes qui peut advenir dans la vie au sens ou nous la comprenons ici bas. 

Après toutes ces années à recevoir des gens dans le deuil, dans des souffrances considérables, a faire des câlins à des gens qui ne peuvent plus recevoir de câlins de leurs proches qui ne sont plus là physiquement, je ne peux même pas dire que j'en ai fais le tour. 

 

J'ai fais le tour des "fantômes", mais la vie arrive encore et toujours à me surprendre. Comment elle "arrive", comment elle se propage partout, comment elle trouve toujours un chemin. De par l'infinie multitude de façons de vivre, et aussi de mourir. 

Avec les témoignages des vivants, des morts, j'arrive encore à me demander comment c'est possible que tout existe. Absolument Tout. 

Des morts spectaculaires, des morts improbables, des morts qui se font dans l'amour, des morts qui se font dans la haine. 

Des suicides, des accidents, des maladies, des noyades, des assassinats, des meurtres, des morts vraiment "cons" parce que ça existe aussi, des gens qu'on sait pas comment ils se sont démerdés pour mourir, mais qui sont morts quand même...

Quand je repense un tant soit peu à tout ce que j'ai vu et entendu, que cela me vienne des vivants ou des morts, j'me dis que nous sommes bien peu de chose. 

On est des milliards sur cette terre, et aucun de nous ne mourra de la même façon qu'un autre. Il peut y avoir des similitudes, mais ce ne sera jamais identique. 

On peut faire des probabilités, des stats sur les causes les plus récurrentes de mort qui existent, ça n’empêchera jamais la vie de faire à sa guise et de trouver pour chacun de nous une mort "originale", qui ne sera pas la copie de la mort de quelqu'un d'autre. 

Et puis, rajoutons à cela que chacun vis sa mort différemment... ça en fait des possibilités, et des descriptions "médiumniques" de morts diverses et variées. 

Il en est de même pour la vie. 

 

Pour moi, la mort, c'est encore et toujours, comme absolument tout ce qui nous entoure, de la vie. Encore plus de vie. 

 

Mais revenons en à mon "métier". 

Il est très difficile de décrire ce que je fais, car je ne fais jamais la même chose, chaque consultation est différente, comme je le disais plus haut, il y a bien des similitudes, qui pourraient faire que j'ai l'impression que ce que je fais, en l'occurrence, parler de la mort, soit rébarbatif. Mais ce n'est pas le cas. 

 

Je pourrais résumer le tout en disant que je fais chialer les gens. 

Mais ce serait un peu trop réducteur. 

Ce sont bien souvent des larmes salvatrices, et heureusement. 

Des larmes de joie aussi. Qui font que les gens ressortent de chez moi un peu plus léger, de savoir, ou tout du moins d'entrevoir la possibilité qu'il y ait un "après" et qu'ils retrouveront, même sous une autre forme, leurs proches partis avant eux. 

Des larmes de colère. Quand on fouine un petit peu le passé et que l'on fait rejaillir des souffrances trop longtemps retenues. 

Mais y'a aussi des larmes de fous rires. Parce que les morts ne perdent pas leur sens de l'humour. Et je me fais une joie de transmettre leurs conneries et leurs jeux de mots hilarants. (Et non, Martin n'a pas le monopole de l'humour chez les mortibus!)

 

Mon métier, c'est aider, non pas les morts comme on voudrait nous le faire croire, mais bel et bien les vivants. 

 

Les morts, même s'il arrive que certains soient en colère où n'aient pas "digéré" leur condition de morts encore vivants, ils s'en foutent bien souvent d'être morts. Si ça les fait chier, dans la plus grande majorité des cas, c'est parce que les vivants souffrent. Mais pour eux, vraisemblablement, tout va bien. 

Il m'arrive de faire la psy avec certains "fantômes", et ça me prend des heures parfois, mais ils finissent tous par se calmer et "passer la lumière". à grands coups de phrases toutes faites que j'ai bien rodées au fil du temps et de mes expériences. 

J'ai compris que la compassion pour les morts, ça ne sert pas à grand chose, je ne peux pas leur rendre la vie. Autant leur parler de façon très authentique. 

Je vous la fais courte : "T'es mort, je suis désolée pour toi, je sais que ce n'est pas facile, que t'aurais aimé rester plus longtemps, que t'aurais aimé faire différemment, mais tu ne peux rien y changer là tout de suite maintenant, get over it !" (c'est en général le moment ou je me met à faire de l'humour méga pourrave après ça) et je conclue presque toujours avec "Ah maintenant que tu rigoles un peu, tu vois la lumière là ? Fonces, y'a tonton machin qui t'attend avec Elvis"

 

Et Zou. Affaire réglée. Je ne les revois jamais, ou très rarement quand ils ont un message à transmettre à quelqu'un, une fois avoir récupéré leurs esprits. (Et retrouvé les esprits de là haut, le vieux cochon d'Inde, mamie Molette etc lol)

 

Avec les vivants, c'est plus compliqué. Y'a des histoires de famille, et en consultation, je n'ai souvent qu'un seul des protagonistes concernés. (la soeur chiante, le père absent, la mère acariâtre etc. ne viennent pas me voir en général lol)

 

On parle de comment est advenue la mort, des circonstances, du "pourquoi" qui revient très souvent. De l'inconstance de la vie. 

 

J'ai une profonde compassion pour les vivants. Pour tous ces parents qui continuent de vivre sans la présence de leurs enfants partis trop tôt. Loin de la logique que l'on se fait de la vie. Pour tous ces amoureux, qui ont perdu leur âme soeur avant d'avoir pu leur dire tout l'amour qu'ils avaient en eux. Pour tous ces enfants qui ont grandi sans leurs parents, pour toutes les souffrances que cela implique, pour toutes les forces que cela demande aussi. 

Quelles que soient les circonstances, je n'arrive pas à me dire qu'une mort est moins grave qu'une autre. Toute souffrance en vaut une autre. 

Je dis souvent que la souffrance ne vient que lorsque l'on aimerait que les choses soient différentes de ce qu'elles sont. 

Pour ce qui est de la mort, (à moins d'être ravie de la mort de quelqu'un, car ça arrive plus souvent qu'on ne le pense...) il n'y a rien de plus vrai, et de plus authentique que de se dire que ça aurait du arriver différemment, ou que ça aurait du arriver plus tard, ou que ça aurait du ne pas arriver du tout. 

En tant qu'humain, on accepte la vie, mais on refuse la mort. 

On essaie de rendre les choses incertaines, certaines, pour tout, mais pas pour la mort. Devant l'évidence même, le mental s'affole et essaie de nous convaincre que la mort ne peut pas exister. Qu'on vit, mais qu'il reste incertain de mourir. 

Paradoxal me direz vous. Certes. 

 

Je donne des messages, j'ouvre un canal ou les morts s'incrustent et peuvent parler à ceux qui me sollicitent. Mais ce n'est pas comme quand on allume la télé. Des fois c'est très clair, d'autre fois pas du tout. 

J'entend des bribes de mots, des phrases très claires, des images, des petits films, des chansons (les morts adorent chanter lol) mon corps se surprend à revivre les derniers instants de vie des personnes qui "entrent en contact" avec moi. Je ne compte même pas toutes les fois où j'ai eu l'impression de mourir en même temps qu'un mort me transmettait physiquement les circonstances de son décès. 

(le pire que j'ai ressenti, c'est la noyade je crois. les poumons qui se gorgent d'eau. Ou aussi l'impression que ma tête explosait parce qu'une bombe m'a pété à la gueule. (enfin pas à moi vraiment, au mort qui m'a partagé ses sensations) Bref. Désolée pour les détails...)

Tout ça est très furtif. J'ai en général à peine 1 quart de seconde pour "chopper" au vol la sensation physique, le mot, la phrase, l'impression, l'image, le sentiment que je "reçois". 

Et je dois traduire tout cela en mots. Autant vous dire... Que c'est le bordel. 

Il ne faut pas interpréter. Il ne faut pas tenter de faire Sherlock Holmes. Surtout ne pas tenter d'élucider quoi que ce soit, parce que c'est là qu'on se plante. C'est pourtant le premier réflexe. Parce que les vivants veulent des réponses. 

Parfois, les gens viennent vers moi parce qu'il y a des procédures judiciaires qui traînent depuis des années. Ils veulent que je donne un détail qui va leur permettre de comprendre comment le décès s'est passé. Mais rien de ce que je dis ne va pouvoir être recevable devant un juge. Du coup, je persiste et signe, je n'interprète rien du tout. Je donne les infos, les détails parfois, et les gens en font ce qu'ils veulent. 

 

C'est une grande responsabilité que d'être médium. Quand je lis ou je vois des gens qui prennent ça comme un amusement, ça me met dans une colère noire. Quand je vois tous les gens qui se prétendent être ce qu'il ne sont pas aussi. Qui disent avoir ces capacités, qui font l'étalage de leur supposés "dons", qui font parler les morts comme on écrirait un scénario de film, en inventant des trucs qui ne sont pas vrais, j'ai envie de les tarter. Mais je ne le fais pas. 

Certains pensent vraiment avoir ces capacités là en plus, même s'ils se plantent complètement et que cela relève de la schizophrénie. 

 

J'ai tenté de monter plusieurs fois au créneau, j'ai osé mettre en porte à faux certains d'entre eux, mais en général, ça me retombe sur la gueule. On dit que j'ai de l'égo, que je me prend pour la meilleure des médiums, et parfois même que je suis un charlatan. 

 

Une fois même, j'ai fais un test. (Demandé par mon guide Obiwan en l'occurrence lol) avec une nana qui faisait des soins énergétiques. Elle se plaignait de ne pas avoir assez de lecteurs ou de "fans". Je lui ai dis que si moi j'en avais, c'était parce que les fantômes, ça impressionne beaucoup plus que le reiki, et que c'était bien malgré moi que j'avais autant de lecteurs. ça n'a pas loupé. Mes propos ont fait exactement ce que j'avais prévu qu'il se passerait. Cette nana s'est déclarée médium même pas 6 mois après avoir parlé avec moi. A grand coups de "chui médium, c'est pas ma faute, c'est arrivé comme ça sans crier gare, c'est difficile à vivre, c'est douloureux, plaignez moi". Très franchement, elle est aussi médium que moi je suis nonne. 

 

C'est ça la médiumnité aujourd'hui. Les gens veulent trouver une audience, un public, veulent devenir des rock stars en balançant leur supposées expériences qui n'en sont pas, et vont jusqu'à se créer des faux souvenirs. Auxquels ils finissent par croire, parce que l'Univers se plait à les balader. 

 

Du coup, je laisse l'Univers décider du sort de ces gens là. Certains se vautrent lamentablement, d'autres persistent et sont même souvent récompensés, ou bien plus riches que moi au final, mais j'accepte. 

 

Y'a beaucoup de blogs ou de "cabinets médiumniques" qui s'ouvrent, mais faute d'authenticité, (et donc de lecteurs ou de consultants...) ferment en ce moment. Je ne sais pas si là haut ils ont décidé que c'était assez, mais on dirait qu'il y a un peu un ras le bol. 

 

Et moi, ben je suis toujours là apparemment. J'me dis pour me rassurer que c'est ptet parce que ce que je fais est utile. Au moins encore un peu. Et puis quand l'Univers en aura fini avec moi, je ferais autre chose. 

 

Pis je vais arrêter là mon article, parce que j'ai eu une grosse journée, et qu'il ne ressemble vraiment à rien ! En bref, je m'auto saoule ! ahaha !

 

Mais promis, (vous me l'avez demandé, et je prend en compte ce que vous me dites, pas tout le temps, mais des fois lol) je parlerais, ou en tout cas je vais essayer de vous parler un peu plus de médiumnité quand j'en aurais envie, mais pas trop non plus ! :p 

 

@ Bientôt quelque part mes anges ;)

 

Les morts me parlent...
Commenter cet article

catherine 20/05/2014 06:52

Bonjour Alice.

Je viens tous juste de te découvrir en fesant des recherches sur le net.

Je suis a Montreal au Canada et j'aimerais beaucoup savoir si tu viens des fois dans mon coin de pays.

Il y a 4 mois j'ai perdu mon cousin qui était tout pour moi.. j'ai énormément de regrets et j'essaie d'entrer en contact avec lui mais je n'ai eu aucun résultat encore.

J'aimerais tellement te rencontrer pour que tu puisses m'aider et que j'aie l'esprit tranquille...

Merci d'avance.
Catherine

catherine 20/05/2014 06:51

Bonjour Alice.

Je viens tous juste de te découvrir en fesant des recherches sur le net.

Je suis a Montreal au Canada et j'aimerais beaucoup savoir si tu viens des fois dans mon coin de pays.

Il y a 4 mois j'ai perdu mon cousin qui était tout pour moi.. j'ai énormément de regrets et j'essaie d'entrer en contact avec lui mais je n'ai eu aucun résultat encore.

J'aimerais tellement te rencontrer pour que tu puisses m'aider et que j'aie l'esprit tranquille...

Merci d'avance.
Catherine

Sandra 05/05/2014 18:24

Génial! C'est la première fois que je te lis et j'adore ta simplicité

Lily 03/05/2014 16:38

Et bien, je pense qu'il y a des soirs où tu dois bien dormir ! Ca n'a pas l'air de tout repos ! Bonne continuation !

AudreyLioncore 29/04/2014 13:27

J'ai 25 ans croyais souffrir de schizophrenie ou d,un autre telle trouble car je me retrouvai souvent a faire des crise d'angoisse en publique ou soudainement malgrer le fait que personellement ma journee allait bien j'eprouvais soudain des sentiments completement contradictoir a ma propre disposition emotionelle du moment je n'ai compris qu,en septembre dernier que c'etais une forme d'empathie je peux repousser ses sentiments maintenent un peu mais je ne crois pas bien m'y prendre je peux vous confirmer que j'ai consulter un psychologue qui na detecte aucun trouble je veux simplement s'il vous plait savoir la ''technique'' que vous employer pour pouvoir avancer avec vos propres sentiments sans laisser la ''polution'' emotionelle des autres nous tienter si un articles parait deja ici m'y referer merci beaucoup pour votre temps

Olivier Ferra 25/04/2014 19:02

Merci de ton partage et ta sincérité, comme toujours. C'est pout ça qu'on t'aime Alice :) Je te rejoins sur beaucoup de choses...

Guilaine 24/04/2014 23:33

Super article Alice ! J'adore ton franc parler, ton humour... J'en veux tout plein d'autres comme ça !!! Et Sandrine aussi, vivement son prochain article qui donne un autre point de vue sur ton travail / ta vie.

Marie-Pierre 24/04/2014 23:23

Voilà un article qui nous éclaire un peu sur la médiumnité! Je suis toujours admirative de ta façon de "voir" la vie et la mort. Je suis fan! :D

Nathalie 24/04/2014 22:22

Bonsir Alice, avez-vous pu être référencée ? Fnac, Cultura ou autres ?
Bien à vous et merci pour ce partage de ce dernier article très intéressant.

Alice Kara Medium 24/04/2014 22:54

Oui! C'est fait depuis hier apparemment! Merci vraiment à lui, plus qu'à faire en sorte qu'ils intègrent les visuels sur leurs site et c'est nickel! Merci!

Nathalie 24/04/2014 22:21

merci pour ce partage Alice...à bientôt !
Au fait, mon mari vous demande si vous avez-vous pu être référencée à la Fnac ou Cultura...?

Anne 24/04/2014 21:54

Le discernement aussi, si les humains pouvaient le travailler un peu ça aiderait!

Tiens j'ai pensé à toi cette semaine Alice! Je vois Lisa Williams la semaine pro! je sais comme tu l'apprécies!(J'ai découvert ses vidéos par ton blog en même temps!)
D'ailleurs petite anecdote en passant: en prenant ma place il ne restait plus que les places dernière rangée au balcon, loin là-bas où on voit rien quoi! donc je contacte la salle de théâtre et là une heure plus tard on m'appelle pour me dire:"oui il y a une place au premier rang qui vient de se libérer si vous voulez!!"mdr
Y travaille bien l'Univers des fois quand même j'dois dire!
Bise ;)

carole 24/04/2014 21:11

Bonjour Alice
J'adore ton humour ..elle est médium comme je suis nonne!"!
C'est bien de les remettre a leur place ces ''
Charlot''
A très vite dans d'autres lectures

carole 24/04/2014 21:07

Je ne me lasse pas de ton humour !!
Elle est medium comme moi je suis nonne!"
Quelques fois c'est bien de les remettre a leur place
Brabo Alice

Sandrine 24/04/2014 20:55

Merci Alice pour cet article, comme d'hab il me reconnecte avec des moments de ma vie (enfin presque comme d'hab...). Et n’hésites pas a nous parler d'autres choses que de la médiumnité si ça ne te botte pas... par exemple des dernières blagues de Martin, des chats, de ce qu'a cuisiné ta chérie pour dîner hier ou encore des chats... Bref fais toi plaisir sur les sujets, après tout tu ne vivras cette vie qu'une seule fois et on prendra toujours autant plaisirs a te lire ;) Bonne soirée a tout le monde (fantômes inclus)!!

Sébastien 24/04/2014 20:40

Alice is back !
Les morts te parlent....mais ça faisait longtemps que tu n'avais pas parlé d'eux.
On retrouve l'humour décapant du début, avec un petit clin d’œil aux "Darwin Awards", le coup de gueule sur les usurpateurs qui ne comprennent pas pourquoi l'Univers est si méchant ("Parce queeee !!!!") et la citation qui va devenir culte "elle est aussi médium que moi je suis nonne". Comme on dit: "Trop nonne, trop nonne."
Bisous

Sébastien 24/04/2014 20:39

Alice is back !
Les morts te parlent....mais ça faisait longtemps que tu n'avais pas parlé d'eux.
On retrouve l'humour décapant du début, avec un petit clin d’œil aux "Darwin Awards", le coup de gueule sur les usurpateurs qui ne comprennent pas pourquoi l'Univers est si méchant ("Parce queeee !!!!") et la citation qui va devenir culte "elle est aussi médium que moi je suis nonne". Comme on dit: "Trop nonne, trop nonne."
Bisous

Anne 27/04/2014 11:08

Excellent pour le sublime "trop nonne, trop nonne" !!

Edith 24/04/2014 20:32

Yep, je comprends que ça te saoule, personnellement comme je l'ai dit récemment, ça me saoule et me fatigue de parler de tout ce qui touche à la spiritualité, c'est bizarre, c'est un gros paradoxe parce que j'adore ça, mais c'est quelque chose qui fait tellement partie de la vie, il n'y a pas de scission! C'est un peu comme si j'avais fait le tour et que c'était en moi! Malgré tout, pour le côté pratique, c'est toujours intéressant de savoir ce qu'une personne pour voir/entendre/ressentir... spiritualité ou non! Histoire de s'informer, apprendre, etc.
Concernant les charlatans, c'est quand même grave... mais tant mieux si le tri se fait, parce que c'est certain que ce n'est pas facile de détecter une personne honnête ou non. Toi c'est le cas, puis t'es un psy et une coach (avec des capacités mises à jour, accessoirement lol), et tout à fait d'accord avec le fait que c'est évidemment l'être humain que tu aides finalement (enfin les fantômes aussi lol on se comprend). Je pense que l'Homme, malgré les souffrances, doit comprendre que le plus intéressant est la vie et non la vie après la vie, mais bon je t'apprends rien! Je pense que ça tend vers cette "évolution"- là, mais en même temps, on adore aussi ce qu'on ne peut pas voir, on est con c'est comme ça lol. Notes qu'on peut aimer, adorer d'autres dimensions qui font partie de la notre, tout en prenant du recul, en se détachant quand même, et en vivant notre propre dimension le plus possible, le "mieux" possible!
Je ne sais pas si je peux dire ça ici lol, mais si tu n'as pas envie de répéter toutes tes histoires, tu peux très bien laisser la possibilité aux gens de fouiller sur ton blog...
Si vraiment il y a un détail dans ta vie de médium qui n'a pas été évoqué, après une recherche, on peut te le dire et tu décides d'en parler ou pas! Non? J'ai l'impression qu'il y a une confusion collective entre l'aide, le fait de rassurer, l'enseignement que tu apportes via tes articles (ton travail remarquable, sérieux, et précieux, pour aider les gens, ça été - et c'est - très dur!), ET, le fait que certaines personnes veulent en "savoir plus"... mais savoir quoi?

Guimarães 24/04/2014 20:20

De l'humour trop bien ... Continue et merci pour tout.

Guimarães 24/04/2014 20:19

Trop cool . j'aime et avec de l'humour j'adore

Isa 24/04/2014 20:13

Merci pour ce nouvel article :-), un p'tit retour aux sources ne fait pas d'mal !! ;-)
En lisant cet article je me suis dit que par contre tu parlais rarement de la voyance ... comme ma consultation avec toi portait là-dessus j'avoue être intéressée à l'occasion d'en savoir un peu plus !! ;-D (et aussi la question du pourquoi pour toi tu ne "vois" rien et que finalement tes guides t'obligent à aller voir un confrère, si c'est pas tordu ça !?? LOOOL ! )

Guilaine 24/04/2014 23:33

Et j'attend aussi un prochain article sur "le retour de Martin". Ses facecies me manquent.

Archives

À propos

La vie "presque" ordinaire d'une incorrigible provocatrice de sourires, agitatrice de consciences... Et ses tribulations !