Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
08 Nov

La vie est faite de chansons...

Publié par Alice Kara Medium  - Catégories :  #Tribulations..., #Élucubrations médiumniques !, #Apprentissages

 

Bonjour mes petits poulets !

 

Me voilà de retour comme promis, pour un petit article :)

 

Ces énergies d'automne ont apporté leur lot de choses à "digérer". Il y a des moments comme ça ou la vie semble plus dure qu'à d'autres. Des moments ou on en prend plein la tronche, des moments ou l'on est écrasé par tout un tas de choses. 

Il y a eu beaucoup de "départs" chez les voisins du d'ssus en ce début de mois. Des décisions difficiles à prendre, des départs qui sont douloureux pour ceux qui restent, qui laissent un vide béant, et puis il y a aussi eu des miracles. (Sister K est enfin sortie de l'hôpital, après 1 mois et demi de réa, et maintes réparations de son petit coeur d'artichaut avec des prothèses improbables, qui ont été inventées y'a même pas 6 mois !)

Le monde est électrique, je n'ai encore aucune idée de ce qui va sortir dans mon article des prévisions 2016, mais j'appréhende un tantinet de ce que je vais pondre dedans, je m'en confesse...

ça pète un peu partout, et on voit des trucs tellement improbables dans les journaux télé, des vidéos de gamines qui bastonnent leurs camarades de classe, du sang partout dans les abattoirs qui vient imager notre manque d'humanité flagrant. Des mecs qui décapitent des frères, des femmes, des enfants. Des bombes humaines, des avions qui explosent. 

Pis on voit aussi des enfants qui poussent leur premier cri, alors que leur maman était supposément stérile, on voit des gens qui donnent de leur temps pour aider les autres. On voit des câlins, on voit des rires, on voit des retrouvailles, on voit des mecs qui inventent des trucs de ouf pour sauver la terre, on voit des gamins faire des covers hallucinantes, on voit des réussites bien méritées, on voit des gens qui continuent de sourire, on voit des gens qui ont la patate pour de vrai. On voit des miracles partout ou l'on veut bien se donner les moyens d'en voir.  

 

J'aime la vie comme c'est pas possible, chaque fois que j'ai un souci de santé, chaque fois qu'un truc semble ne pas aller dans "mon sens", j'en prend mon parti, j'observe, j'accepte, je ne reste pas sur l’événement en lui même, je m'en détache, sachant au plus profond (loin de mon mental quoi...) que tout cela ne m'appartient pas, que c'est juste ce qui Est. De la vie, impersonnelle, qui ne fait rien pour me mettre des bâtons dans les roues, au contraire... La vie fait ce qu'elle doit faire, il n'y a personne aux manettes derrière qui m'aurait foutu sur la liste des "enfants pas sages", ou même sur la liste des "personnes extra-ordinaires qui doivent en chier pour inspirer les autres". Il n'y a même aucune liste d'ailleurs, y'a que l'humain qui aime se ranger dans des listes ou des catégories, pour pallier à son besoin d'appartenance. La seule liste qui pourrait éventuellement exister, c'est la liste des "humains" ou de toute forme de vie qui semble exister. La liste de ceux qui sont dans la dualité de l'illusion d'être séparés de tout ce qui Est. De la vie elle même. M'enfin, c'est pas tellement le débat du jour :)

 

L'inconstance, qui fait que la vie peut apparaître n'importe où, n'importe comment, et disparaître tout aussi vite. 

Cette même inconstance qui fait que tout ce que l'on assimile comme "vrai" dans ce que nous vivons, dans le positif ou le négatif, a 100% de chances de ne pas rester. 

Il n'y a rien de constant... La joie, le bonheur, la santé, la maladie, le rire, les pleurs, la "chance", la "schkoumoune" tout ça ne reste jamais éternellement. 

Toutes ces choses ont un temps limité, comme des chansons...

La vie est parsemée de chansons... Elles durent quelques minutes, puis la playlist continue, et on passe à une autre chanson. On en préfère certaines, certaines vont plaire à tout le monde, d'autres vont déplaire, mais elles ne sont que des chansons. Elles passent, le temps de 3/4 minutes à la radio. Les chansons sont des brins de vie...

 

Les événements de nos vies sont des chansons... On en joue une, puis une autre arrive, et puis une autre...

 

On ne les juge pas, ou juste l'espace d'un instant, jusqu'à la prochaine. Et tout est bien. 

 

On kiffe même les chansons les plus déprimantes de la terre... Je suis une méga fan d'Adele par exemple... Et faut avouer que le positif dans ses chansons, faut le chercher hein... Entre les "va donc crever dans un gouffre espèce d'enfoiré d'ex" (traduction non exhaustive de Rolling in the deep lol) et "espèce de salaud t'as trouvé une autre pétasse à baiser, mais t'auras pas mieux que moi" (traduction non exhaustive de "Someone like you".) et "Putain mais décroche ! Merde ! Chui en dépression là !" (Traduction non exhaustive de "Hello")...

Cela ne m’empêche pas de kiffer, d'écouter en boucle et de péter les tympans de ma femme avec mon ipod sur les oreilles. Et ses chansons battent des putains de records de vente à chaque fois. 

 

 

 

La vie est faite de chansons...

Pourtant, quand on vit des trucs, il semble difficile de prendre le recul (qui serait pourtant hautement nécessaire pour vivre) qu'il faut pour voir la vie avec plus de détachement. Avec plus de simplicité. 

C'est de simplicité qu'il nous manque... On complique tellement les choses, on farfouille partout pour trouver des signes, des confirmations, une aide, un sens...

Pour mon apparente "schkoumoune" par exemple, j'ai longtemps cherché le pourquoi du comment... J'l'ai jamais vraiment trouvé. J'aime à dire que l'Univers me sauve les miches bien souvent en avortant un projet, ou en m'écrasant sur le canapé tordue de douleurs, pour m'éviter de faire ou dire des conneries... (Comme Adele est ses tweets complètement bourrée lol)

 

Mais ma conclusion là dessus, c'est que tout ce qui arrive, tout ce qui semble m'arriver, n'arrive que l'espace d'un instant, l'espace d'une chanson, qui sera effacée par la chanson qui arrive en suivant. Que vous aimiez ou pas la chanson, vous pouvez toujours zapper, ou écouter et tenter d'apprécier. Ce n'est de toute façon pas important, parce qu'elle va se terminer à un moment donné, obligatoirement. 

 

Peu importe ce qui arrive, il y a de la beauté. Comme dans les chansons d'Adele, les paroles sont revanchardes, bien dépressives, mais la voix... Putain la voix, sa profondeur, et cette interprétation... Y'a qu'elle qui peut transporter à ce point des millions de personnes en 3 minutes. 

C'est ainsi, que même tordue de douleurs, même dans les pires états dépressifs, même dans les moments les plus pourris de l'existence, je prend une grande respiration, je m'emplis de vie, et je peux me sentir bien. Tout ça, ce n'est qu'une chanson qui joue sur la radio de l'Univers. Qui vient illustrer l'illustre vie. 

 

La vie passe, et me fait passer à autre chose. Peu importe cette autre chose. 

On n'est jamais trop sûr de ce qu'il va advenir dans les prochaines minutes, et c'est à mon sens une liberté magnifique. Je ne savais même pas en me réveillant ce matin si j'allais avoir la force de venir vous pondre un article, j'avais aucune idée que j'écrirais là dessus, ni même si un chat avait pissé dans mon bureau ou non. (Mazeltov, y'a pas eu de pipi lol)

L'être humain a cela de merveilleux qu'il est cyclotomique. Il peut passer d'une humeur à une autre, en quelques secondes, sans raison apparente, sans logique. Personne n'est réellement bloqué sur une émotion, sauf si on s'y accroche. Si on la laisse filer comme on laisse défiler une chanson, l'émotion change et se renouvelle à chaque instant. 

 

Vous n'avez pas à analyser vos émotions, vos ressentis, ils passent comme une chanson passe à la radio, et vous n'avez pas à compliquer plus les choses. Il n'y a pas d'analyse de texte à faire. Juste vous laisser transporter pendant quelques minutes, et passer à la prochaine chanson de votre playlist. 

 

Alors mes poulets, quelle est votre chanson là tout de suite ? Quelle chanson passe dans vos têtes en ce moment ? Appréciez là, car dans 3 minutes, elle ne passera plus, et y'en aura une autre :)

 

Bon dimanche à tous :)

 

Ps : Quoi ??? Z'avez pas encore vu le second épisode du AK Show ??? Pour les retardataires, ça se passe ici : https://www.youtube.com/watch?v=6rdofPotae4 

Cliquez sur les pouces, et commentez :) à 30 commentaires, comme promis, j'me teint en rousse :)

 

 

La vie est faite de chansons...
Commenter cet article

ginalouloup 09/11/2015 21:58

Merci beaucoup Alice ça fait très plaisir de te lire et c'est toujours un feu d'artifice; beau et qui fait un peu peur ....
j'aimerai bien car je suis un peu "kinder" (blonde au dedans ) comprendre les départs des voisins du dessus ??? pourquoi ???et pour où ? et on devient quoi sans eux ???? :(())) (pas grave si pas de réponse ;)))))
Surtout je te souhaite de la patience et un bon rétablissement
Que la force soit avec toi !!!!

Alice Kara Medium 10/11/2015 14:01

Bonjour Gina ;)
Il y a un début de réponse à tes questions dans la chronique de Natacha Yosho, présente dans l'épisode spécial Halloween du AK Show. Tu peux la visionner là : https://www.youtube.com/watch?v=6rdofPotae4

D'autres chroniques seront tournées dans les prochains mois, qui aborderont ce sujet.
@ Bientôt quelque part ;)

dominique 09/11/2015 21:50

ça me parle bien cet article, merci Alice :)

ginalouloup 10/11/2015 21:25

Merci Alice, Le petit "padawan" que je suis va direct revisionner The AK show web tv 2. Bonne soirée . Et que la force soit (toujours ) avec toi .

Natacha 08/11/2015 22:08

J'aime! Merci pour l'article =)
J'aimerais partager un petit passage du livre "Brida" de Paulo Coelho. Je ne c'est pas si c'est vraiment en lien avec ton article mais, pour ma part, ça m'a fait pensé à une analogie qu'il a faite =)

"Les oiseaux devait se demander comment il était possible de respirer dans l'eau, parce qu'ils se nourrissaient d'animaux qui vivaient sous les vagues.
Il existait des oiseaux et il existait des poissons. C'était des univers qui parfois communiquaient entre eux, sans que l'un pût réponde aux questions de l'autre. Pourtant, ils posaient tous deux des questions. Et les questions avaient des réponses."

C'est vrai que c'est tentant de se triturer les méninges avec des "pourquoi cela arrive", "pourquoi je suis ici", '" quel est le sens de tout ça"...ça occupe le mental xD
Mais la seule réponse possible est qu'on ne sait pas. Mais qu'une réponse existe quelque part, dans l'univers (ou pas lol).
Donc autant, comme tu le dit, se laisser porter par les chansons que la vie nous offre sans trop tout vouloir analyser.
En fait, c'est la simplicité est plus compliqué à réaliser que les choses compliquées...xD

Natacha 08/11/2015 22:08

J'aime! Merci pour l'article =)
J'aimerais partager un petit passage du livre "Brida" de Paulo Coelho. Je ne c'est pas si c'est vraiment en lien avec ton article mais, pour ma part, ça m'a fait pensé à une analogie qu'il a faite =)

"Les oiseaux devait se demander comment il était possible de respirer dans l'eau, parce qu'ils se nourrissaient d'animaux qui vivaient sous les vagues.
Il existait des oiseaux et il existait des poissons. C'était des univers qui parfois communiquaient entre eux, sans que l'un pût réponde aux questions de l'autre. Pourtant, ils posaient tous deux des questions. Et les questions avaient des réponses."

C'est vrai que c'est tentant de se triturer les méninges avec des "pourquoi cela arrive", "pourquoi je suis ici", '" quel est le sens de tout ça"...ça occupe le mental xD
Mais la seule réponse possible est qu'on ne sait pas. Mais qu'une réponse existe quelque part, dans l'univers (ou pas lol).
Donc autant, comme tu le dit, se laisser porter par les chansons que la vie nous offre sans trop tout vouloir analyser.
En fait, c'est la simplicité est plus compliqué à réaliser que les choses compliquées...xD

Teddy 08/11/2015 15:12

Hello Alice !! Je voulais mettre un comm sur youtube (je vais en mettre un quand même) juste pour la teinture lool !

Content que Sister K aille beaucoup mieux :)

Merci pour ta simplicité et ta bonne humeur Alice !

Bon Dimanche :)

Edith 08/11/2015 14:45

Super bon article ma belle :-) Epic life

mylene 08/11/2015 14:45

Merci Alice...

Glaswegian girl 08/11/2015 13:31

Article qui tombe à pic, comme d'hab ;)
Je savais pas que Sister K avait eu autant de problèmes de santé !!! Plein de gros chaudoudoux à elle ainsi qu'à sa famille, ils ont bien dû flipper

Alice Kara Medium 08/11/2015 13:53

Euh bug ?

Glaswegian girl 08/11/2015 13:52

Eh ! Comment ça se fait qu'il manque la dernière phrase de mon com ? Snif !

Evy 08/11/2015 13:01

Beau partage je ne pourrais vivre sans musique bonne journée

manuela 08/11/2015 12:11

bonjour, alice, tout est dit je crois , tu as bien fais d'écrire ce matin,
pour moi la musique qui me passe dans la tete en ce moment elle est plutot triste (voir dramatique lool), et sans parole car je prefere la musique aux paroles, et pourtant elle me rend bien heureuse donc c'est plutot coool , faut garder le cap!!!!

encore merci pour ton partage!!!

pascale c 08/11/2015 11:50

Whaou, quel bel article...... sensible.....humain.....Merci Alice quelle belle métaphore ..!

Archives

À propos

La vie "presque" ordinaire d'une incorrigible provocatrice de sourires, agitatrice de consciences... Et ses tribulations !