Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 Feb

Survivre aux critiques et aux jugements !

Publié par Alice Kara Medium  - Catégories :  #Apprentissages, #Élucubrations médiumniques !

Survivre aux critiques et aux jugements !

Bonjour mes ptits poulets !!!

 

Aujourd'hui, je répond à une question que je retrouve quotidiennement dans les messages que je reçois...

Comment survivre aux critiques, constructives ou non, mais aussi aux jugements des autres. 

 

Comment arriver à vivre avec ? En sachant que ça existe et que c'est là, présent, alors qu'on aimerait que ça n'existe tout simplement pas. 

 

Alors déjà, premièrement, les critiques, qu'on le veuille ou non, ça a toujours existé, et ça existera toujours. Ce qui m'amène au premier point. 

 

1. Nous sommes tous critiqués et jugés, en ce moment même. 

 

Et oui, là tout de suite maintenant, vous êtes critiqués, jugés par je ne sais qui et ce, même si vous n'en avez même pas conscience. Peut être que quelqu'un vous juge parce qu'il aime pas vos cheveux, ou votre air angélique, ou vos manières, ou votre travail, ou parce que vous n'avez pas répondu au téléphone ce matin, ou parce que vous avez dis un truc, ou whatever. 

Là tout de suite, il se peut même qu'il y ait plusieurs personnes qui soient véner contre vous, pis c'est correct ! C'est pas grave du tout, parce que c'est humain !

Vous même, là tout de suite, êtes en train de juger les mots que je couche sur cet article, moi aussi j'les juge, me demandant si c'que je dis a du sens, ou si j'ai pas fait de fautes, etc. 

C'est humain, l'humain pense, l'humain juge, l'humain critique, et c'est le cerveau qui fonctionne comme ça. ça lui permet de mettre des trucs dans des cases, d'organiser tout le bordel que fout le flow continuel des pensées à l'insu de son plein gré, et c'est aussi ça qui vous sauve les miches, filtre les informations, choisit ce qui va être important pour vous sur le moment ou non. 

 

Pis aussi, il se peut même que la personne qui vous juge en ce moment même ce soit vous ! Tout aussi grut que vous êtes, vous êtes la personne qui passe le plus de temps à vous auto-juger ! (nous sommes tous une bande de nouilles, c'est pas nouveau !)

"J'suis con", "j'suis moche", "J'ai une sale gueule ce matin", "J'aurais pas du dire ça", "Pourquoi j'ai pas les hanches de Marilyn ?" blablabla...

 

ça vous parle ? Bah oui hein... 

 

Vu que le jugement existe et qu'il s'exprime partout, en permanence, plus vous allez essayer de vous dire que ça n'existe pas, plus il va vous r'venir en pleine gueule. 

Deal with it. Accueillez le jugement comme quelque chose qui fait partie de la vie, et vous vous ferez moins de noeuds au cerveau. 

Le jugement est là, on peut tout aussi bien en faire quelque chose de positif, et de constructif, tant qu'à y être. 

Nope ? 

 

Ce qui nous amène au point suivant.

 

2. Plus vous allez faire de choses, plus vous serez critiqués !

 

Sans déconner, suffit d'aller faire un ptit tour sur Twitter pour se rendre compte que n'importe quoi que l'on fait, à partir du moment ou on le fait pis que c'est public, ou fait devant des gens en l'occurence, bah ça amène un flow de critiques, qui grandit en même temps que ce que vous faites grandit !

 

Plus ce que vous faites est grand, plus grandes seront les critiques !

C'est mathématique, logique, tout ce qu'il y a de plus basique !

 

Si vous sortez la poubelle de votre appart, vous ne serez jugés ptet à la rigueur que par la voisine, si vous sortez la poubelle au taf, vous serez jugés par tous vos collègues, si vous sortez les poubelles sur NRJ12, bah vous serez jugés par des millions de gens. (Remontez au moment ou j'ai parlé de twitter lol)

 

ça aussi, c'est la vie !

C'est impressionnant à quel point plus vous êtes motivés, inspiré, et plus vous faites de belles choses, plus y'a de gens qui sortent d'on ne sais où, qu'on connait pas, pis qui ont un truc à dire  et un avis à donner à propos de ce qu'on fait. 

 

Si vous commencez à imaginer ces critiques qui pourraient "vous" arriver quand vous allez faire telle ou telle chose, vous ne ferez plus rien. 

Or, on l'a vu plus haut, quoi que vous fassiez, vous êtes jugés en ce moment même. 

Si vous restez sur votre canapé toute la journée, on vous dira surement que vous êtes une larve, pis que vous foutez rien. Autant faire ce que vous aimez. Donc peu importe ce que vous décidez de faire, de grand, de petit ou de rien, faites le. 

Le jugement ou la critique n'est jamais un frein, sauf si vous vous mettez en tête que s'en est un. 

Mais ça vient uniquement de vous ça, ça vient pas des autres. Les critiques et les jugements ne sont pas des bâtons dans les roues, ce sont des projections d'autres personnes sur vous, mais qui ne vous concernent absolument pas, elles concernent uniquement les personnes "émétrices" pas le récepteur, surtout qu'en plus, souvent, dans la plupart des cas, les critiques vont pas plus loin que dans le cerveau des gens. (Sauf sur twitter ahaha)

 

Plus vous allez être créatifs, plus vous allez rêver grand et faire grand, plus les critiques et les jugements seront en conséquence. 

 

Pensez vous réellement que les gens qui réussissent en aient vraiment quelque chose à faire des critiques ? Si justement ils ont réussi, c'est qu'ils ont continué à créer, à avancer, et qu'ils n'ont donc pas été freinés dans leur élan par je ne sais quel commentaire négatif, ou par je ne sais quel avis les concernant. 

Pourquoi d'après vous, vous les trouvez tous si inspirants ? Ils sont adeptes du menfoumentape ! 

Ils voient les critiques, mais ne s'attardent pas dessus. 

 

Ptite photo, comme ça, manière : 

 

 

Survivre aux critiques et aux jugements !

Si j'avais écouté tout ce qu'on m'a dit au cours de ma vie sur ce que je devais faire ou non, sur ce que j'étais ou n'étais pas, je ne serais sans doute pas en train de vous parler aujourd'hui, pis encore moins d'écrire cet article là. 

On m'a tellement jugée et critiquée par le passé (pis encore plus maintenant) que si j'y avais accordé ne serais-ce qu'un peu de crédit, je serais là tout de suite en train de me morfondre sous la couette à crier et chialer et supplier l'Univers de rayer mon existence minable de la carte. 

Que néni. Je fais encore plus grand :)

Non pas par revenche de quoi que ce soit, mais parce que j'ai envie de le faire. Point final. 

Avec le AK Show, je reçois tout un tas de jugements et de critiques, (ok, y'a de beaux messages surtout, mais pas que !) c'est parfaitement normal ! 

Mes collègues médiums partagent pas, comme s'ils avaient peur que je leur vole un bout de bifsteak, les spiritueux nous trouvent trop drôles et pensent qu'on décrédibilise la spiritualité, y'en a qui me trouvent moche, grosse, certains ont remarqué que j'avais des auréoles, mais uniquement sous les bras, pis d'autres me trouvent parfaitement ridicule, ou carrément chiante !

Et... C'est cool !

Ce que je fais est public, c'est normal que le "public" s'exprime ouvertement, sinon, je serais comme dit plus haut, sur mon canapé à rien fouttre. (Et critiquée quand même, vous suivez ou bien ?)

Je vois les critiques, je lis, j'me demande si je peux améliorer ou faire quelque chose qui serait positif pour moi, si oui, good, j'le fais pis chui ravie, si non, bah fuck it ! Menfoumentape !

 

Ce qui nous amène au point d'après... (Un de mes préférés !)

 

3. Les gens qui ont le temps de critiquer, ne créent pas grand chose. 

 

Les personnes qui font des choses pour changer le monde ou qui sont occupées à construire ou à créer des trucs, on l'a dit plus haut, ils sont bien trop occupés pour passer du temps à critiquer ou commenter le travail ou la vie privée des autres. 

Ce qui nous laisse donc libres de supposer (avec raison) que ceux qui ont du temps à passer sur les réseaux sociaux à émettre un commentaire subjectif sur à peu près tout ce qui bouge, ne font pas grand chose de leur vie. 

Comme ils ne font pas grand chose de leurs vies, ils projettent sur ceux qui créent des choses et se créent des vies à hauteur de leurs rêves, des peurs, de la jalousie, et essaient d'atténuer la lumière des autres, histoire de ptet un jour, entrevoir la leur. 

Oui, oui je suis en train de vous dire que les gens qui passent leur vie à avoir des avis sur tout et rien, sont aigris, dans la grande majorité des cas. Ou dans tous les cas même. 

Plus on passe de temps à critiquer ou juger, moins on passe de temps à créer. Là aussi c'est mathématique. 

 

Lorsque l'on critique, ça en dit finalement bien plus sur nous que sur la personne qui est critiquée. C'est pas de moi c'est de ché plus qui de très intelligent cette phrase (à peu près dans ces mêmes mots, flemme de chercher sur google, quand tu me tiens !)

Donc, bande de critiqués, aucune critique ne vous concerne véritablement. Elle vient chercher non pas vous, ni même ce que vous faites, mais elle exprime toute l'insécurité et la projection négative que celui qui l'emet, met dedans. Tadoum tchuuuuuu ^^

Les critiqueurs restent dans leur "à côté de vie" où il ne se passe rien, où ils ne créent rien, et ou rien ne se passe de vraiment sympa. Laissez les. Cherchez pas à les sortir de là, ils vont vous critiquer encore plus. Laissez les mariner dans leur jus de chaussette, quand ils en auront marre, ils arrêteront. 

C'est facile de critiquer ou d'attaquer quelqu'un qui crée quelque chose, c'est beaucoup plus difficile de créer quelque chose par soi même. (Ouille ça pique ça !)

 

Point suivant...

 

4. N'alimentez pas la critique par encore plus d'égo !

 

Vous n'avez pas de temps pour ça. Si ce que vous faites est important, et que vous y croyez, continuez de le faire ! Ne vous stoppez pas tout net parce qu'un tel ou un tel aura émis un jugement ! N'en rajoutez pas une couche, vous allez alimenter un feu avec de l'essence !

Vous pouvez vous sentir piqué, c'est humain ça aussi, mais plus vous allez leur donner de la matière à, plus ils se feront un plaisir d'en rajouter une couche. Faites plutôt un sourire ou un clin d'oeil à votre voisine comère quand vous sortez la poubelle avec vos chaussons licorne, pis rentrez chez vous continuer de changer le monde de l'intérieur de votre maison propre !

Pour ceux qui font des trucs publics, ne répondez pas aux commentaires pourris sous vos articles, vos vidéos ou whatever, vous allez attirer encore plus de jugement. Laissez les, lisez les si vous voulez, puis passez à autre chose, continuer d'écrire, de produire, de faire vos vidéos, et ça ira chercher les gens que ça doit aller chercher, qui ne verront pas les commentaires pourris, ou n'en feront pas toute une histoire. 

Prendre les choses personnellement est le plus grand piège, mais j'vous l'ai dit plus haut, les critiques, les jugements, même s'ils semblent s'adresser directement à vous, ne sont pas réellement pour vous. Sauf si vous, vous en faites une affaire perso et que vous vous dites qu'ils sont à vous pour vous, et que donc, ils vous appartiennent, là vous êtes dans la grosse merdasse. Chassez de vos pensées toute idée d'appartenance, ou toute idée que ça s'adresse à vous. Pis ne répondez pas par encore plus de personnalisation ou d'attaque, c'est une perte de temps et d'énergie considérable, et vous en avez besoin pour changer le monde, ou sortir vos poubelles. 

 

Point suivant...

 

5. Plus vous donnerez de pouvoir aux jugements, plus ils en auront. 

 

C'est vous qui décidez ce à quoi vous donnez du pouvoir. 

Si vous octroyez une puissance considérable à un commentaire, ce commentaire aura alors un impact considérable dans votre vie, dans votre manière de faire les choses, et prendra alors le dessus sur vous. 

Question... Pensez vous que vous serez plus fiers à 80 piges d'avoir crée quelque chose de grand, ou bien d'avoir réussi à éviter deux trois jugements au passage en ne faisant rien ?

 

tic tac tic tac... Je connais ma réponse, y'a pas de doute. 

A qui donnez vous du pouvoir sur vous ? A quoi ? Revoyez là tout de suite vos priorités. 

 

Point suivant...

 

6.  La plupart des critiques que vous recevez sont émises par des gens débiles. 

 

Je m'explique... Ces gens là n'ont aucune idée de ce que vous faites réellement, de comment vous le faites, de pourquoi vous le faites, ils ne vous connaissent bien souvent même pas, ils n'ont jamais marché dans vos shoes, n'ont pas vécu ce que vous avez vécu, ils n'ont pas étudié ce que vous avez étudié, ils n'ont pas la moindre idée de comment faire ce que vous faites, ni de combien de temps ça vous a pris pour le faire. Ils n'ont aucune idée de tout ça, pourtant, ils trouvent tout de même le moyen d'avoir une idée, qui n'en est pas réellement une, parce qu'une idée à la base, c'est fait pour créer quelque chose.

C'est ça que j'appelle débile. 

 

Les critiques gastronomiques par exemple, ne sont pas des chefs cuistos, bizarrement. Ce sont juste des gouteurs professionnels. Demandez leur de faire une ratatouille... (Merci Disney !)

Leur avis peut vous importer donc en temps que gouteurs ou clients de vos services ou produits, ou whatever, pour modifier ou ajuster ce que vous faites, s'ils disent des trucs qui résonnent en vous, non pas qui titillent vos peurs, hein, j'ai dis qui résonnent en vous. Dans le double sens de "raisonner". Entendre "raison". ça c'est ok. C'est bien de connaître ses clients, ou d'avoir leurs avis etc. 

Mais les véritables conseils construtifs, vous ne les aurez que si vous vous adressez à de vrais professionnels, des gens qui vous ressemblent, savent et connaissent les aléas que vous pourriez éventuellement rencontrer. 

Vous pouvez donc écouter les conseils d'un vrai professionnel, qui sait ce qu'il fait, qui s'y connait dans ce que vous faites. Qui est déjà passé par là, et a donc toutes les connaissances pour vous aider, vous conseiller. Un vrai professionnel ne vous critiquera jamais, d'une part parce qu'il est trop occupé à faire ses trucs d'un côté, on l'a dit plus haut, mais surtout parce qu'il sait que les critiques ou les jugements, ne font jamais avancer le schmilblik. 

Il vous donnera des clefs, des choses positives sur lesquelles vous pourrez vous baser pour avancer, et vous serez parés. 

Les autres jugements, commentaires ou critiques, faites par des gens qui n'y connaissent rien mais se permettent tout de même d'émettre des avis, sont tout sauf constructifs. Virez-les de votre cervelet. 

 

Dernier point maintenant...

 

7. Plus vous allez octroyer du temps à critiquer, plus vous allez baigner dans la critique. 

 

On récolte ce que l'on sème. L'Univers nous renvoie ce que l'on Est. Ne passez pas du temps à critiquer, vous allez récolter encore plus de critiques. Critiquez, et vous serez critiqués. C'est aussi simple que ça. Plus vous perdez de temps et d'énergie en critiquant plus vous allez vous vider et moins vous aurez d'énergie pour créer vraiment. 

Vous pouvez avoir des avis sur tout et n'importe quoi, c'est humain, et tout à fait légitime, mais posez vous vraiment au plus profond de vous la question suivante : Cette critique en dit t'elle plus sur moi, ou sur la personne à qui je la destine ? 

(Pis remontez au point un peu plus haut et à la citation wanegain pour avoir votre réponse... Mouahahaha ^^)

 

Moi souvent ça m'énerve de voir des fakes ou des arnaqueurs qui ont plein de clients, qui ont plein de vues, qui ont des propositions à la pelle etc... Mais j'ai remarqué que plus je zieute leur gazon artificiel, moins j'ai de temps pour entretenir ma pelouse perso. 

Là aussi, c'est mathématique. Donc, fuck it, je fais mon AK Show, mes articles, je m'éclate, wanegain rienàfout' des autres à côté, et bizarrement, d'un coup d'un seul tout va mieux, et j'ai plein de jolis messages et de jolis commentaires... Vous saisissez ? 

 

Voilà !!!

 

Cet article est à peu près terminé, je pense qu'on pourrait tergiverser là dessus pendant des heures certainement, mais... En mettre plus, serait inutile pour l'instant, et vous avez déjà pas mal à bosser avec ça j'pense !

 

Je file vers de nouvelles aventures, et ptet même que j'en ferais une vidéo une de ces 4, parce que c'est un bon sujet ;) Stay Tuned !

 

@ Bientôt quelque part mes poulets ;)

 

 

Ps : Si une personne s'est sentie jugée ou critiquée dans cet article, spa ma faute. Enfin si, ou non, pis j'm'en tape en fait, pis non... Pis si. 

(Je décoooooooonnneeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeuh !!! Bah non en fait, j'en ai rien à fout' du tout, mais je savais pas quoi mettre dans ce "Ps" qui ne ressemble à rien... lol)

 

Ps² : Vous êtes encore là ? Mais merde, bougez vos fesses !!! Nom d'un ptit grut en mousse !!!

 

Ps : Sauvez un arbre, mangez un castor. (Spa de moi pour une fois, mais j'aime bien !)

 

Survivre aux critiques et aux jugements !
Commenter cet article

Martine ygin 13/03/2016 09:39

Hello Belle Alice
lol.... j'en suis arrivée à ta méthode après des mois de ras le bol de récriminations de la part de mon heu... de ma heu ... on va dire relation ! ha ha ha !! ses jeux d'attaques et mes réponses/justifications en réactions me vidaient, je souhaitais lui faire comprendre et après plusieurs mois hé ben, menfoumentape, dis ce que tu veux, moi ras le bol, sourire, et à la fin, bon ben j'ai des trucs à faire chez moi, hein, à plus tard (avec un beau sourire of course)

Du coup, zénitude, lâcher-prise, peinture tableaux ou bonnes bouffes avec potes et plus du tout perte de temps en réactions stériles qu'on presse .... ptdr
Allez belle Alice, des poutous pétillants pour te remercier et t'encourager à ... continuer <3

mylène 11/03/2016 11:55

Bonjour Alice,


Excellent comme d'habitude...

Laetitia 15/02/2016 14:22

Citation de Confucius : "Lorsque tu fais quelque chose sache que tu auras contre toi - ceux qui voulaient faire la même chose - ceux qui voulaient le contraire - l'immense majorité de ceux qui ne voulaient rien faire."

Sylvain 13/02/2016 19:19

Pour être parait il comme toi un libéré ou éveillé, je ne trouve pas que tu décrédibilises la spiritualité. Chacun son style et il en faut pour tous les goûts et toutes les oreilles. Si certains ne sont pas capables de savoir lire le vrai message global qui est envoyé, on ne peut que les inviter à méditer sur leur ouverture au monde et leurs acuités de perception. Bise à toi Alice, guerrière de la lumière qui me fait rire.

Rop 13/02/2016 16:43

Merci pour ça . C'est quand même bien crétin de faire des trucs dont on se fout , par peur d'oser , puis finalement d'être jugé pour au fond , ce que l'on est pas !!! Priceless , vraiment ..... Dieu qu'on est con des fois ( j'avoue moi souvent ) ......

Natacha 13/02/2016 06:25

Haha c'est justement ce sur quoi je travaille en ce moment....plus sur le jugement que sur la critique même si les deux vont souvent de pair.
Étant amenée tous les jours à rencontrer des personnes du monde entier avec des univers parfois très différents, je me demandais comment passer au delà du premier jugement. A voir au delà de ce que montre de bien ou de mal ou de différent la nouvelle personne que je rencontre sans prendre en compte le jugement que mon mental leur fout sur la tête. (Pour ainsi pouvoir partager quelque chose avec eux sans "crainte" xD)
Et je me disais que peut-être, si on passe autant de temps à juger, à critiquer, c'est qu'en fait on a peur, que tout ça c'est régit que par la peur. Car l'autre est un reflet de nous même et peut ainsi refléter ce qu'il y a de meilleur, de pire ou de faux. Le jugement et la critique seraient alors comme une défense, nous laissant ainsi dans un cloisonnement, sans prises de risques, sans prendre risque d'être qui nous sommes, que l'autre le voit et de le voir chez l'autre.
Je ne dois pas être très claire....toutes mes excuses! C'est encore en réflexion pour moi en ce moment même =)
Peut-être une prochaine idée de chronique dans le akshow? XD

Aline - Labyrinthe Universel 12/02/2016 15:40

Comme l'a dit l'auteur des 4 accords toltèques (dont je ne me souviens plus du nom): "ne prenez rien personnellement!"

florence 12/02/2016 13:48

merci pour ton article. C'est très bien dit, et ça fait du bien de se remettre ça en tête. Et longue vie au AK show!

Sév 12/02/2016 11:20

Un jour quelqu'un m'a dit "Si tu penses que les autres ne te respectent pas, c'est qu'en réalité tu ne te respecte pas toi-même. Les autres ne sont que des miroirs, des projections de tes propres parts d'ombre". Ce jour-là, j'ai compris que je ne faisais que m'autodétruire, m'auto pourrir la gueule à longueur de temps. Il m'a fallu détricoter l'ensemble de ce rabâchage interne de critiques continuelles.
Avec le recul, je pense que tu as raison, la véritable voix de la paix intérieure, c'est Le Menfoumentape. Car les autres projettent leur part d'ombre, et malheureusement quand cela résonne avec ses propres autocritiques, c'est LA GROSSE MERDE. La seule solution c'est de gérer soi-même ses peurs, ses angoisses, ses traumas pour en effet arrêter de se critiquer soi-même pour ne plus résonner avec les critiques extérieures. Mais c'est un énorme travail.

Alice Kara Medium 12/02/2016 11:29

Énorme, certes, mais tout à fait possible, la prise de conscience fait 99% du taf :)

Biche 12/02/2016 10:17

Je me sens un peu visée parce que j'ai critiqué le remaniement ministériel ! :)
Du grand Alice Kara ! :) Et je te souhaite une excellente continuation. Tout ce que tu dis, c'est ce que j'essaie d'apprendre à mon fils créatif (ignorer les oiseaux de mauvais augure, croire uniquement en soi même). La vie est une série d'épreuves à surmonter. Survivre à un flot de critiques nous rend beaucoup plus confiants finalement. Et puis être critiqué, c'est la gloire non ?! :)
Bisous

Sarah 12/02/2016 10:00

Super article qui aide beaucoup ! Et c'est tellement vrai moins on juge et moins on est jugé en retour ! :-)

Archives

À propos

La vie "presque" ordinaire d'une incorrigible provocatrice de sourires, agitatrice de consciences... Et ses tribulations !