Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 Mar

La gestion de la colère, la technique qui marche.

Publié par Alice Kara Medium  - Catégories :  #Apprentissages

La gestion de la colère, la technique qui marche.

Bonjour à tous mes ptits poulets !!!

 

Aujourd'hui, je vous pond un article sur un sujet qui m'a été demandé ché plus combien de fois un peu partout, donc apparemment, ça urge que je me penche dessus. 

Comme d'hab, freelance, j'ai aucune idée de ce que je vais pondre, mais j'le pond. 

(Rien qu'avec cette phrase là, j'ai boosté mon auto-sabotage marketing graaaaaave, et j'ai déjà perdu 14 lecteurs j'pense... Les gens ils aiment pas le wanegain en coaching, menfoumentape. lol)

Donc, j'vous retrouve le sujet tel qu'on me l'a demandé (merci Flo Flo, Pady, et Aurélie, fidèles lectrices en passant !)

 

coucou alice ! moi j'aurai bien besoin à l'occaz d'un article sur la gestion de la colère face à la méchanceté gratuite ou comment rester détaché face à la provocation d'un tiers ! en vous remerciant m'dame ! 

 

Donc euh... Voilà voilà... 

 

Je pourrais vous donner des techniques qu'on retrouve un peu partout sur la toile, mais... C'est pas ce que j'utilise personnellement. Ces techniques peuvent fonctionner pour certains, m'enfin, moi j'les trouve souvent chiantes, et ça ne me correspond pas du tout. Trop fastidieux, pis souvent, il faut l'avouer, trop cucul la praline. 

 

En vrac, quelques unes de ces techniques...

 

Visualisation : On envoie tout plein de lumière à ces gruts d'enfoirés qui nous prennent le choux. 

C'est mignon hein, m'enfin si déjà à la base, on apaise pas un minimum la colère, on aura beau envoyer plein d'amour, cet amour sera teinté de plein d'énergies méga pourraves du genre "Enfoiré de ta race de putain de fais chier je t'aime moi non plus, connard". 

C'est pas méga folichon. M'enfin...

 

L'écriture : On écrit tout ce qui nous fout en rogne, pis on le brûle. 

C'est pas mal... Mais pour les flémmards du stylo, c'est pas l'idéal. Pis quand on est en colère, on fait des fautes, et je ne suis pas méga indulgente envers les fautes d'orthographe. (Surtout sur facebook, Twitter à la rigueur, les caractères sont limités, j'peux comprendre...) 

Justement, les statuts colériques hein... Evitez. Je sais, ça fait des likes, ça énerve la terre entière (enfin, quelques amis bien rageux en général, friands de ce genre de statuts, qui s'énervent, pour rien, surtout que les statuts comme ça, disent pas le quart du pourquoi du comment, et ça finit souvent avec un petit smiley vener "M'a gavé lui !!! Bidule est énervé" pis y'a plein de gens qui réagissent genre "Ouaisss butte le ! Fout lui sur la tronche !!! On sait pas qui c'est mais on est tous avec toi !!!"

Bref, vous aurez pigé, c'est n'importe quoi. (Et là, vous l'avez compris, je suis l'hôpital qui se fout de la charité, parce que je m'énerve souvent sur facebook, et je m'énerve aussi là en écrivant sur ce genre de statuts, m'enfin... lol)

Ah pis petite info subsidiaire... Sur facebook, on peut pas brûler... T'as mémé qui va t'en reparler pendant 15 ans de la fois ou t'as mis ce statut. J'dis ça, j'dis rien. lol

 

Le sport : Cours Forrest. 

ça peut fonctionner aussi, mais faut avoir des baskets, un minimum d'équipement, quand comme moi, on est pas méga stable sur ses pieds. Du coup, à défaut, on peut butter des zombies sur la Wii. Quand on a le temps. C'est pas mon cas (smiley qui chiale). 

 

L'oreiller : Tu pète la gueule à ce ramassis de copeaux de mousse sur lequel t'as collé la photo de ton ex, t'es content 2 minutes. 

 

La méditation : ça peut apaiser, c'est mignon... (Surtout la méditation guidée du menfoumentape diffusée dans le dernier AK Show, auto promo !)

Vous pouvez méditer sur la colère, ce qui l'a fait advenir, comment elle se diffuse partout dans le corps, imaginer de la virer à chaque expiration, ce genre de choses... C'est à la mode. 

 

La flotte : On prend un bain, avec des ptites bougies qui sentent bon, on sniffe des huiles essentielles, on se tartine la face avec du biactol, ce genre de choses qui font plaisir. 

 

Le sexe : Bah oui... C'est une façon comme une autre de se défouler, rougissez pas, y'en a plein qui le font, et vos ados seraient tous beaucoup plus énervés si ils allaient pas fureter sur des sites pornos. 

Le sexe a des propriétés apaisantes, j'invente rien y'a des études très sérieuses à ce sujet. 

(Rhalala, Alice Kara a encore parlé de cul... 52 lecteurs en moins. Banzaï !)

 

La bouffe : Les cookies, c'est bon pour le moral, mais un peu moins pour les hanches. 

 

Toutes ces techniques peuvent fonctionner, j'vous l'ai dis, mais c'est pas celles que j'utilise moi. 

 

 

Quand je m'énerve, ça ne dure jamais longtemps, mais j'me transforme en HULK. 

Faut pas être à côté, faut pas faire de geste brusques, faut pas en rajouter une couche, sinon je pète ma coche, et j'en fous plein la gueule sur tout ce qui bouge. En énergie. Je suis pas violente physiquement, heureusement, parce que même si j'ai perdu 40 kilos ces derniers temps, j'ai encore un gabari qui peut faire flipper. 

Je peux être très incisive dans mes propos. Pis je tape là où ça fait mal en général, comme la plupart des fifilles. Et en plus, je me paie le luxe de taper dans le mille, et c'est vrai, pis ça pique d'autant plus. (Ahhhh l'intuition féminine médiumnique... la pire de toutes lol)

Je ne dis jamais des trucs que je ne pense pas. C'est ça le pire. Tout ce que je dis, j'le pense, je n'ai plus aucun filtre, et la personne en face se prend un mur dans la tronche, genre avec un bazouka, qui envoie pas des chamallows. 

Comme c'est pas bien, et que j'le sais, j'essaie d'éviter. 

Donc j'en viens à ma technique préférée. 

 

1ère action

Le sourire thérapeutique. 

J'l'ai piqué à John Cage dans Ally Mc Beal. 

Quand on m'agresse gratos... Je souris. Je ne dis rien du tout. Je souris bêtement. Un sourire exagéré, qui normalement n'aurait rien à faire là, mais j'le fais quand même. 

Ce qu'il se passe : La personne est décontenancée, elle va essayer d'en rajouter une couche.

 

2 ème action

Imaginer la personne qui déblatère en face de nous son ramassi de conneries, comme un pigeon qui joue aux échecs. Il se dandine, fout tous les pions en l'air, chie sur le plateau, bombe le torse comme s'il avait gagné fièrement, et ça ne sert strictement à rien de l'engueuler, il s'en fout. 

Vous n'écoutez plus ce que l'autre dit, vous imaginez simplement le pigeon. 

Ce qu'il se passe : Le sourire thérapeutique s'intensifie et devient un vrai sourire. La personne comprend rien, et sa diarrhée verbale s'arrête. Souvent, elle fini par dire "ça te fait rire en plus ? Tu peux m'expliquer ?"

 

3 ème action

Ne rien répondre. Continuer de sourire. Se barrer. (En courant, si vous voulez, mais le mieux, c'est de marcher tout doucement, tranquillou.)

Ce qu'il se passe : L'autre va baffouiller et dire dans la grande majorité des cas "Bah c'est ça, barre toi, vas y, fuis !"

 

4 ème action 

Laisser l'autre mariner dans son jus. 

Ce qu'il se passe : Le pigeon s'envole, essaie de vous chier dessus une ou deux fois, mais comme vous n'êtes plus là, bah il peut plus vous emmerder. Littéralement. 

Ou uniquement par messages, pis là, ayez la présence d'esprit de ne pas répondre, vous n'êtes plus là. 

 

5 ème action

Continuez à ne rien faire. 

Ce qu'il se passe : Soit la personne est futée et vient s'excuser de son plein gré... Soit la personne est irrécupérable, et dans ce cas là, les excuses ne viendront pas, mais vous n'aurez rien perdu du tout à ne plus la cotoyer. 

 

Vous avez gagné, dans les deux cas. (L'égo il est content. En gros. Parce qu'on est bien d'accord que c'est de toute façon un souci d'égo tout ça... * Sifflote*)

 

6 ème action subsidiaire...

"Soyez heureux, ça rend les gens dingues." J'dis ça, j'dis rien, tome 1.

Pour le petit effet kiss cool qui fait plaisir. Manière. 

 

 

Souvenez vous que la colère, peut parfois être positive, si on en fait quelque chose de constructif, il n'y a rien de mal à gueuler une fois de temps en temps, pis si en plus en gueulant, vous arrivez comme moi qui en fait toujours des caisses à être drôle, c'est du bonus. 

La colère ne s'adresse souvent pas à vous, même si ça en a tout l'air, et comme pour les critiques de tout genre, ça en dit finalement bien plus sur l'autre que sur vous. (Ou sur vous quand c'est vous qui avez la rage...) 

Elle est souvent le résultat d'une frustration, d'une attente que vous mettent les autres sur le dos, et ça n'a souvent rien à voir avec qui vous êtes vraiment. 

Tenter de vous justifier, ou essayer de demander aux autres de vous comprendre ne sert bien souvent pas à grand chose, et la vérité se justifie toute seule. ça prend parfois du temps, mais comme on dit, le mensonge prend l'ascenceur, la vérité prend l'escalier, pis les escaliers, ça tombe jamais en panne. (Je vous les conseille vivement en cas d'appocalypse zombie d'ailleurs... On ne sait jamais.)

 

Pis, dernier point mais pas des moindres... La colère, c'est comme une patate chaude, si vous la gardez trop longtemps et que vous la faites votre, bah c'est uniquement vous qui allez vous crâmer au final. Faites en de la purée, soyez pas couillons, et mangez ça en petit comité sympa. Parlez en si besoin, mais pas besoin de ruminer des heures dessus, la purée, c'est le principe, y'a pas besoin de la mâcher pendant des plombes. 

Une fois qu'elle est avalée et digérée, elle va exactement au même endroit pour tout le monde : Dans le vortex de la cuvette des toilettes. 

Après ça, l'Univers en fait ce qu'il veut. Pis c'est correct. 

 

Alors, qui va tenter ma technique ???

 

Racontez nous dans les commentaires vos expériences, ou vos techniques perso pour gérer la colère... 

Et... Vous m'en direz des nouvelles !!!

 

@ Bientôt quelque part mes poulets ;)

 

 

Ps : Parce que vous êtes nombreux à me demander par mail comment qu'on fait pour avoir une consultation avec moi, pis que ça a tendance à m'énerver de répondre alors que tout est sur mon site, allez jeter un coup d'oeil là : www.alicekara.fr ça ira plus vite ! (Je vais bientôt avoir un nouveau site tout beau, et ce sera la même adresse, voilà voilà.)

Ps ² : Comme vous êtes nombreux aussi à me demander comment vous procurer mon livre, c'est pareil, ça se passe là, à la même adresse donc : www.alicekara.fr rubrique livres. 

Ps3 : *grand sourire thérapeutique du menfoumentape*

 

 

 

 

 

 

 

 

émoticône wink

La gestion de la colère, la technique qui marche.
Commenter cet article

Biche 13/03/2016 20:18

Il y a quelques semaines je me suis transformée en Hulk avec mon banquier ! Résultats des courses plutôt positif ; il est devenu mon meilleur ami ou presque ! Je raconterai peut-être un jour. Sinon ce qui me met en colère, ce sont tous ces organismes qui nous imposent d'utiliser leur site internet et qui évitent tout contact téléphonique désormais. En plus ils changent les numéros d'identifiant sans vous informer, ça ne fonctionne jamais et ils sont impossibles à joindre par téléphone ; lorsque c'est possible, c'est payant de surcroît...
Dommage que nous soyons obligés d'avoir une banque, une assurance, le RSI, la CPAM, les impôts, les URSSAF, les opérateurs téléphoniques, EDF, GDF et je dois en oublier. Faudrait tous les fusionner et leurs complications qui me mettent en colère seraient donc divisés par au moins 7. Donc je serai zen, les psychiatres n'auraient plus de clients, on ferait des économies par une moindre consommation d'antidépresseurs. C'est un nouveau concept, ça vient de sortir ! :)
Lire : "La vie de Morgan" de Laurent Ségala
Bisous ma belle !

Eve 13/03/2016 17:15

Bonjour Alice, j'ai une suggestion d'article pour tes vendredis! J'adorerais si tu pouvais écrire quelque chose sur la manière dont on peut "faire ses bizbiz en direct avec la source" :)
C'est une expression que tu as écrite, et en rapport avec le fait que les guides veulent qu'on arrête de les consulter et qu'on soit en lien direct avec notre maître intérieur! Je kifferai pouvoir le faire mais je ne sais pas trop comment m'y prendre....Merci d'avance jolie Alice

Sandrine 12/03/2016 10:50

Du pure Alice, du vrai, pas du trafiqué et j'adore ! (y) Tellement que je partage sur ma page face de book évidemment^^. Même si au passage (et ça, ça va pas du tout du tout, m'enfin ! ) quelques fautes se sont pour le coup glissées dans ta prose, ni vues ni connues, à l'insu de ton plein gré. o_O Alors que vas-tu faire pour le coup ? Relire avidement tes précieux conseils à la recherche de ces effrontées ou pratiquer le menfoumentape car en définitive, qui écrit sans ne jamais faire de faute d'abord ? Et pis, ça n'a rien enlevé à tout ce que tu nous a partagé avec l'humour qui te caractérise et que nous apprécions tous ou du moins, la plupart. Les autres, bah, on senfousentape hein ? :D :D :D

Alice Kara Medium 12/03/2016 17:00

C'était pour voir si vous suiviez :p lol je corrigerais si j'ai 5 minutes promis !

Sév 11/03/2016 15:38

ahahahaha je suis pétée de rire... Je pratique cette technique depuis peu, j'appelle ça la technique "gentille mais chiante", genre tu te fous de moi, tu m'attaques... Grand sourire avec un air idiot qui dit "J'ai pas compris"... ahahaha et en effet je me barre assez rapidement et je laisse les gens mariner dans leur jus... c'est très marrant au final. Et surtout je m'en fous royal... LOL ^^

Marie-Pierre 11/03/2016 13:28

Bien la méthode Alice, je la pratique depuis longtemps, mais je suis rarement en colère. Moi, je suis plutôt du genre râleuse. En étant souvent seule, je n'ai pas de raison d'être en colère contre quelqu'un, donc je râle pour des conneries et ça dure 10 secondes. La dernière grosse colère s'était contre l'Univers que j'ai engueulé copieusement, et comme j'ai réalisé qu'il s'en fout complètement, j'ai éclaté de rire en me traitant de pas finie ! Bon, c'est vrai que ma blondeur se demande parfois si j'ai toutes les cases à l'étage. LOL

Alice Kara Medium 11/03/2016 15:53

Tu les as toutes lol tu tiens le bon bout :)

Edith 11/03/2016 11:35

Je rajouterai aussi qu'il ne faut pas essayer de comprendre la personne, le "pourquoi"... et tenter de comprendre l'autre personne, ne sert à rien sur le moment, sauf si on a une sorte de grand recul sur soi même et qu'on regarde la situation d'en haut! Et encore, je ne crois pas que ça aide lol à un moment même la psychologie bienveillante ne sert à rien lol

Coralie 11/03/2016 11:30

La métaphore avec la patate c'est super bien trouvé mdr !

Lisa 11/03/2016 11:08

Merci beaucoup Alice, j'ai encore bien ri en te lisant. Surtout quand j'ai lu ton expression "diarrhée verbale" Morte de rire car c'est exactement ça. En effet, ta méthode est très bien à condition d'arriver à réaliser que la personne s'énerve contre elle-même au final et qu'elle déblatère ses propres frustrations en nous rendant responsable. Une fois qu'on a compris ça, on se marre doucement quand on voit quelqu'un en colère même si parfois l'envie nous vient de lui arracher les yeux (PDR) ça craint quand même ce que je viens d'écrire car j'en serais incapable.
Il m'arrive souvent (eh oui) d'être en face d'une de ces personnes (une personne très très proche…. Ma mère quoi LOL) qui dit toujours des choses pas sympas en douce ou qui est souvent en colère. Et c’est souvent. Je m'occupe de ses papiers administratifs et l'autre jour, alors que je regardais une de ses factures qui semblait comporter une erreur, je cherchais le pourquoi du comment, ma mère me dit (avec l'accent italien faut imaginer): "Ma à qui je pourrais m'adresser per résoudre li problème, quelqu'un qui comprend ?" Quand j'ai entendu ça, j'ai eu un regard rieur, j'ai souri quand même parce que je me suis dite que ça ne servait à rien que j'explose. Donc je n'ai rien dit mais vous savez quoi? j'avais envie de lui faire bouffer sa facture (c'est pas bien je sais !!) en lui demandant si elle pensait vraiment que j’avais 2 neurones – Là mon égo était touché mais j’ai vite rectifié son tir en lui disant de se calmer et de ne pas s’exciter – Exploser de colère n’aurait servi à rien et le fait d’imaginer cette scène m'a bien fait rire. Le détachement fait un bien fou.

Il faut veiller à ne pas être embarqué dans la colère de l’autre. Mais parfois, ce n’est pas si évident que ça de rester neutre.
Il y a des fois, où je suis happée et là mon égo s’excite et s’énerve … Bouuuuuuuh je me dis bon next time, je ferais mieux
En tous les cas, très bon article Alice et encore merci
Bonne journée à tous

Archives

À propos

La vie "presque" ordinaire d'une incorrigible provocatrice de sourires, agitatrice de consciences... Et ses tribulations !