Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 Jun

Les pervers narcissiques : Des boosters de connaissance de soi !

Publié par Alice Kara  - Catégories :  #Tribulations..., #Apprentissages

Les pervers narcissiques : Des boosters de connaissance de soi !

Bonjour à tous mes poulets !!!

 

Aujourd'hui, on m'a demandé d'écrire un article sur les pervers narcissiques. 

C'est vrai que lors de mes entretiens individuels et consultations, j'ai souvent à faire avec des gens qui sont, ou ont l'impression d'avoir vécu une relation avec l'un d'eux, ou en connaissent, dans leur famille, parmi leurs proches, ou au travail. 

 

C'est un sujet "à la mode", on en entend beaucoup parler, et j'en ai parlé quelques fois ici. 

J'aide pas mal de personnes à comprendre le fonctionnement des manipulateurs, qui, selon les "stats" représentent 2 à 3% de la population. Je pense que le chiffre est faux, et qu'il y en a beaucoup plus. Ou alors, un bon paquet de leurs "victimes" arrivent chez moi. (lol) 

 

Pourquoi leurs "victimes" arrivent chez moi ? J'en sais rien. Je n'ai jamais mis cette particularité en avant ici ou sur mon site d'ailleurs. Mais y'a ptet deux trois choses qui font que l'Univers m'envoie ces personnes là. 

J'ai fais des études de psycho, mais y'a 15 ans, les pervers narcissiques, ça existait pas (dans mes cours en tout cas, j'les ai retrouvés y'a pas longtemps, et je n'ai jamais pris cette appelation en notes).

On pourrait croire que c'est récent, mais ça a toujours existé, ça s'appelait simplement pas comme ça. Ils entraient plutôt dans la catégorie des inclassables. Les bouquins sur le sujet sont souvent récents, et les émissions télé pareil. 

Il existe selon moi plusieurs degrés de pervertion narcissique. 

Les manipulateurs lambda, on en connait tous, qui essaient, à l'aide de belles promesses, de belles paroles, de vous faire faire ce qu'ils ont envie que vous fassiez. On peut aussi appeler ça du marketing. (Oups, je m'égare lol) 

 

C'est bien emballé, c'est bien ficelé, vous vous retrouvez ni vu ni connu j't'embrouille, avec des forfaits téléphone dont vous n'avez pas besoin, ou à sortir avec un mec (ou une nana) qui s'avère être un con fini, alors qu'à la base, il avait l'air gentil comme tout. (Mais bon, la connerie n'est pas vraiment quantifiable, et des cons, y'en a beaucoup, et tous ne sont pas manipulateurs, ou parfois même, ils font pas exprès lol).

 

Ces "petits manipulateurs" là ne sont pas spécialement dangereux, ils insistent rarement sur la longueur, c'est un petit épisode par ci par là, et une fois qu'ils ont obtenu ce qu'ils veulent, ils se barrent. 

 

Le souci, c'est quand ils sont dans notre cercle proche, là il est un peu plus difficile de dealer avec eux, parce qu'ils sont obligés d'utiliser des stratagèmes chaque fois plus variés, jusqu'à vous absorber pas mal de votre énergie. (Ou aussi, quand on se les tape... Au sens propre, comme au figuré. J'dis ça, j'dis rien.)

 

Ils se contredisent, ils cafouillent, ils se vendent à force de mensonges, et ça prend rarement sur le long terme. Ils ne s'en prennent qu'à des gens qui sont facilement manipulables, ou qui souffrent du syndrôme TBTC (Trop Bon, Trop Con)

Il suffit de mettre le holà, et ils comprennent qu'ils n'ont pas de prise, et arrêtent. 

Ca, c'est la plus grande majorité des cas, il faut parfois être un peu ferme pour leur dire NON, et ça peut être difficile, surtout quand on a envie de garder contact avec eux, ou qu'on est obligé de continuer de les cotoyer, lorsque c'est un membre de notre famille, ou un collègue par exemple. 

Suffit de leur dire et de montrer que "ça ne prend pas", et ils iront essayer d'obtenir ce qu'ils désirent auprès de quelqu'un d'autre de plus "docile". 

 

Vous envoyez chier le vendeur de matelas en porte à porte avant qu'il mette un pied dans l'appart, vous envoyez chier Machin qui veut que vous fassiez son boulot à sa place pour la 10 ème fois, vous arrêtez de payer chaque fois la note au resto, vous partez en vacances pile au moment où il faudrait normalement que vous cuisiniez pour telle ou telle réunion de famille, etc.

Suffit de pas être trop quichou, et vous pouvez vous en sortir "fingers in the noze" si vous êtes un peu futé et osez dire STOP. 

 

Ceux là sont juste intéréssés par le fait d'obtenir ce qu'ils veulent dans l'instant, mais vous posséder vous, ça les intérèsse pas. 

 

C'est là, à mon sens la grande différence d'avec les vrais pervers narcissiques. 

Eux, au delà d'obtenir vos faveurs, quelles qu'elles soient, ce qui les intérèsse, c'est de vous posséder. De vous pousser à les aimer à n'importe quel prix, et c'est ainsi qu'ils commencent à avoir de l'emprise sur vous. A vous posséder totalement. Ils sont le prédateur, vous êtes la proie. (Mohhh... Ptit bichon ^^)

 

Ils vous donnent le sentiment d'être indispensables pour vous, que sans eux, vous ne pourrez pas survivre, qu'ils ont la réponse à toutes vos questions, à tous vos doutes, et que vous ne tenez pas debout. Ils deviennent très vite votre béquille, puis vos jambes, puis votre cerveau. Vous ne réfléchissez plus par vous même, vous ne parvenez plus à prendre de décision tout seul, et les voyez comme un référent unique. 

 

Ils créent une douleur chez vous. En utilisant parfois une douleur existante, mais les plus doués arrivent aussi à créer des douleurs qui n'avaient jamais été là avant, en vous. 

Ils trouvent une brèche et s'y insèrent. Ils voient la pointe de l'iceberg, et vont vous obliger à fouiller les remous, pour dévoiler le reste qui était caché. Ou parfois même y créer des racines bien profondes, dont eux seuls tiennent les ficelles. Ils vous isolent du monde, de vos proches et de votre famille. 

 

Vous devenez un pantin, incapable de réfléchir par vous même, et vous devenez leur marionnette. Ils kiffent avoir de l'emprise sur vous, le pouvoir totalitaire sur tout ce que vous êtes, et cette manipulation constitue pour eux un challenge de haut vol, tous les stratagèmes qu'ils utilisent font gonfler leur égo à chaque fois qu'il y en a un qui marche, ils ont un orgasme de cerveau et se sentent encore plus powerfull, ce qui leur permet de, chaque fois, petit à petit, monter la barre un cran plus haut, jusqu'à vous faire gober n'importe quoi, vous faire douter de vos propres pensées, de vos propres mécanismes, de votre personnalité, ils démontent votre structure mentale, modifient vos croyances, se les approprient, instaurent de nouvelles lois, auxquelles vous vous devez d'obéir, car vous vous pensez trop inculte, ou bête, ou con, pour y déroger, vu que seul le pervers narcissique qui les a instaurées semble y comprendre quelque chose. 

 

Un jour c'est blanc, un jour c'est noir, vous avez toujours le cul entre deux chaises, vous êtes toujours dans l'inconfort, et ils se servent de ça. Vous ne savez jamais sur quel pied danser, car ils se débrouillent tout le temps pour que vous ne puissiez pas anticiper une seule de leurs réactions. Un coup ils partent dans une colère noire, l'autre, ils vous brossent dans le sens du poil pour mieux vous enfoncer ensuite. Le chaud et le froid, tout le temps. 

 

Rien n'est jamais de leur faute, au début ils ont tendance à blâmer la terre entière, et une fois que vous êtes sous leur coupe, ils vous blâment vous. Vous les croyez, et BAM. 

 

Vous êtes une immonde larve, vous ne valez rien, et sans eux, vous n'existez même pas. 

 

Il y a des pervers narcissiques dans tous les métiers, mais on en retrouve beaucoup dans les métiers d'aide à la personne. Des professions qui demandent de grandes capacités d'écoute, de relationnel, du pouvoir. Des psys, des médecins, des avocats, des coachs, des médiums, des gourous, des gens à la tête de l'état, des artistes...

 

J'ai regardé cette semaine des reportages là dessus, histoire d'étoffer un peu mes ressentis. ("Dans les yeux d'Olivier" sur fr2, était très bien fait d'ailleurs, merci le replay) 

 

Dans ce reportage là, il était évoqué l'histoire d'une victime d'une psychothérapeute, qui a d'abord commencé par se rendre indispensable, puis a terminé dans une espèce de secte (association cheloue) ou cette psy prétendait être la vierge de ché pas quoi... 

C'est complètement ouf quand on y pense. 

 

On passe en très peu de temps de simple personne qui cherche une écoute, à adepte d'une secte ou un gourou vous fait gober n'importe quoi. Plus c'est gros, plus ça passe. 

J'ai aussi regardé le film "Colonia" (avec Emma Watson, qui joue Hermione dans Harry Potter lol) où un ancien nazi crée une secte appelée "Colonia dignidad" où on pratiquait la torture au Chili, du temps de Franco, une sorte de communauté d'un autre temps, à peu près religieuse, mais en fait pas du tout, avec des règles strictes, de la pédophilie, et de la violence verbale et physique à tout va. (True Story hein) 

J'ai vu aussi une émission sur Hitler, les nazis et les influences du paranormal, où il était expliqué à quel point Himler (à la tête de l'armée SS, et bras droit d'Hitler ndlr) était adepte des sciences occultes, des histoires de sorcèlerie, et des sociétés sécrètes. Dans le reportage, il était dit qu'il y avait à l'époque un bouquin d'une astro ché pas koi, qui disait communiquer avec ché plus qui, qui lui disait que les extratrestres voulaient re-créer la race arienne blablabla (désolée, j'ai une mémoire de merde lol) et que c'était ce bouquin qui avait refilé l'idée aux deux zigotos pour réaliser vraiment le bordel. Cette astro-grut croyait certainement à sa connerie, l'a écrite, pis c'te connerie est tombée dans les mains de deux enfoirés de pervers narcissiques, qui ont manipulé plein de gens, et ça a créé ce qu'on sait. L'hallu totale ! 

 

Comment des gens arrivent à tomber sous le charme de types ou de nanas imbuvables, pourris jusqu'à la moelle, et trouvent toutes les excuses du monde pour leur passer toutes leurs horreurs, et les soutenir jusqu'à parfois la mort ?  ça, j'en sais rien du tout. 

 

Je n'en ai jamais été victime. ça n'a jamais été jusque là. J'en ai croisé, mais j'ai toujours évité le pire. Une nana quand j'étais jeune par exemple, se faisait passer pour une manager d'artiste, elle voulait propulser ma carrière inexistante de chanteuse, elle habitait une maison paumée, dans un bled paumé, avec son mari et un jeune qui avait eu un accident de voiture et était défiguré, qui jouait à peu près du piano. Elle disait avoir plein de contacts dans le show biz, avait une photo avec Miou Miou du temps de sa lointaine jeunesse... J'y ai passé quelques jours, car une amie m'en avait vanté les louanges, je lui ai donné bien du fil à retordre, j'ai appelé ma mère, qui est venue me récupérer en deux temps trois mouvements. Mais faut avouer qu'à 15 ans, pour moi qui voulait être chanteuse, ça vendait du rêve, et si j'étais restée plus longtemps, comme mon amie de l'époque, j'aurais pu tomber dans le panneau si elle avait eu quelques éléments en plus, ou si j'avais laissé la brèche ouverte. 

 

Des pervers narcissiques, j'en ai croisé un paquet de fois, j'ai pu les observer, les étudier même, (J'ai fais un mémoire sur les tueurs en série, ça se rapproche pour certains) j'en connais, et pour avoir aidé quelques personnes à se détacher de personnes comme ça au fil des années, je sais comment les identifier, quels sont les startagèmes qu'ils utilisent, et comment retourner la situation. 

 

Je suis persuadée que les pervers narcissiques, sont des boosters formidables de connaissance de soi. C'est fort de café c'que je suis en train de dire vous m'direz, mais je m'explique...

 

Les pervers narcissiques sont très doués pour aller piocher en vous une faille, parce que c'est leur point de départ. Ainsi, quand vous êtes conscients de ça, vous pouvez retourner la situation en votre faveur. 

Si vous vous rendez compte à un moment donné qu'ils appuient sur un truc qui vous fait mal, bingo, vous savez sur quoi bosser en vous, afin de combler la faille. 

 

Si ils trouvent en vous une brèche, comblez la. Travaillez dessus. Votre besoin d'appartenance, votre besoin d'être aimé, votre peur de l'abandon, votre manque d'estime, votre syndrome de l'imposteur, votre non confiance en vous, votre sentiment de ne pas être légitime dans la vie, votre peur de passer inaperçu, etc etc. 

Ils font ressortir ça très habilement. 

 

Du coup comme parfois, on a tendance à ne pas voir les choses par nous même, croiser un pervers narcissique est une formidable opportunité pour arriver à mieux identifier ce sur quoi on doit bosser au niveau développement personnel. 

 

L'Univers est futé là dessus, et j'ai remarqué que, chaque fois, les victimes qui s'en sortent, arrivent à s'en sortir avec le temps, en comblant la brèche dans laquelle le PN a remué le couteau dans la plaie. 

 

Si on arrive à voir l'astuce dès le départ, on enraye le bordel du PN, qui n'a donc plus aucune emprise sur nous. 

 

Chaque fois que je croise un pervers narcissique, il trouve direct ma faille à moi. Car ils sont méga doués là dessus.

 

J'ai un besoin criant d'appartenance, de filiation, et d'une épaule sur laquelle m'appuyer. 

 

Du coup ils se présentent toujours à moi comme des personnes amicales, fiables, à l'écoute, sur qui je vais pouvoir compter. Ils me disent toujours qu'ils se sentent reliés à moi, comme si nous faisions parti de la même famille, qu'ils me comprennent, que je peux leur faire confiance. 

Ils essaient de se rendre indispensables, ils disent chaque fois pouvoir m'aider à développer mon activité, m'écouter, etc. Sauf que, chaque fois, c'est moi qui finis par faire tout ça pour eux. Je leur fais de la pub, je les écoute, je les soutiens, et j'me fais bananer. J'ai chaque fois espoir qu'ils ne soient pas si gruts que ça, mais nope. J'les vois arriver à des kilomètres, mais je laisse quand même faire, au cas où. (Enfin, maintenant, j'essaie d'être moins con lol)

 

Sauf que, comme je connais ma faille, que je bosse dessus, ça ne dure jamais. Je lis entre les lignes, les insinuations, les petits stratagèmes, et je mets fin aux tentatives, consciemment. 

 

J'inverse le bordel. Je prend ce qu'il y a à prendre, (Notamment l'info sur le truc qu'ils voient en moi, et qu'ils essaient d'utiliser pour me manipuler) sans trop donner, et arrive un moment où je dis stop, sans retour arrière, quand la personne va trop loin. En général, j'arrête la casse juste avant que la personne ne me chie totalement dans la colle. 

 

Ca me donne un terrain extraordinaire pour vérifier si ma faille à moi est toujours présente, ou si elle l'est moins, ou plus du tout. (Elle l'est toujours à l'heure ou j'vous parle (lol), mais spa grave, le plus important, c'est de la connaître au final pour ne pas (trop) se faire bananer ou manipuler.)

 

Du coup en fonction de comment ils se présentent à moi, je sais exactement sur quoi bosser à l'avenir. 

 

Si la personne se met à me dire qu'on est reliés "karmiquement" ou qu'on est comme des soeurs, ou qu'on a des énergies vraiment proches, ou qu'elle se sent reliée à moi, je sais que je dois bosser sur le fait que je dois trouver en moi la reliance que je cherche partout. Parce qu'elle ne se trouve pas à l'extérieur. (Pis t'façon, je suis reliée à tout, vu qu'on est tous TOUT, m'enfin, lol) 

Si la personne se présente comme un "sauveur", ou quelqu'un qui va m'aider à me faire connaître, ou à développer mon activité, je sais que je dois bosser là dessus moi même. Ne rien attendre de quelqu'un, et ne compter que sur moi, et surtout qu'il faut que j'accepte ça. Qu'il faut que je me sorte les doigts du cul, et que j'arrête de procrastiner. (Et souvent l'aide me vient de gens qui ne sont pas du tout dans l'optique de m'aider lol) 

Etc, Etc. 

 

Je ne suis pas méfiante pour autant, même si parfois, comme je vois les choses venir, hyper rapidement, on me prend un peu pour une parano.

 

Ce n'est pas de l'intuition, même si ça y ressemble et que cette capacité est très développée chez moi, c'est plus de la logique pure et simple. Et c'est donc quelque chose que vous pouvez faire aussi. Car il n'y a rien d'extraordinaire là dedans. Rien de médiumnique, rien d'intuitif. 

 

En fonction de ce que la personne avance, et comme l'extérieur se veut être le reflet de l'intérieur, on peut savoir à quoi s'attendre. 

C'est de la déduction. J'émets telle ou telle énergie dans l'Univers, et ces énergies me sont renvoyées de cette façon, pour que je puisse ajuster ce qui, en moi, a attiré cette situation, ou cette personne. 

En ce qui concerne les relations avec des pervers narcissiques, c'est un formidable terrain de jeu et d'exploration du soi. 

 

Si vous ne voulez pas être victime d'un pervers narcissique, il faut apprendre d'abord à regarder en face vos failles, vos faiblesses, et les assumer. Vous dire, "OK, je souffre de ça", ou "Ok, je sais que j'ai besoin de ça dans la vie", ou "Ok, j'emets telle ou telle énergie, et ça renvoie telle ou telle image de moi aux autres, je suis consciente que c'est quelque chose qu'ils peuvent utiliser, donc je sais à quoi m'attendre.". 

 

Une fois que c'est indentifié, que vous l'assumez, vous pouvez enrayer absolument tous les stratagèmes utilisés par les pervers narcissiques dans leurs tentatives de domination mentale. Même si vous ne bossez pas encore dessus. Juste les connaître, les identifier et les assumer, vous rendra imperméable. 

 

Vous allez pouvoir observer crescendo leurs tentatives, et vous serez toujours renvoyés à la source, qui ne se trouve pas à l'extérieur, mais bel et bien à l'intérieur de vous. C'est l'intérieur qui va se soigner lui même, avant que le manipulateur n'ai eu le temps de vous faire croire qu'il est le seul à pouvoir le faire. 

 

Les PN vont devenir des boosters de connaissance de vous même, et vous pourrez les utiliser pour travailler sur vous. 

 

Prenez ça comme un jeu qui s'inverse, et vous serez gagnant à tous les coups. Même si au final ils trouvent toujours un moyen de faire croire au monde qu'ils ont gagné, comme si vous jouiez avec un pigeon aux echecs. (j'aime bien cette image, je l'utilise tout le temps lol) 

Un pigeon qui joue aux echecs, il chie partout sur le plateau de jeu, il fout tout en l'air, il se pavane le torse bombé comme s'il avait gagné, et il s'envole. 

 

Vous êtes libéré. Laissez leur le sentiment qu'ils ont gagné, qu'ils ont réussi, et continuez votre petit bonhomme de chemin, l'air de rien, faites l'anarchiste confiant. Ni dieu ni maître, confiez vous dans de bonnes mains, les vôtres. 

 

@ Bientôt quelque part mes poulets ;)

 

 

Ps : Article écrit d'une traite, je relis pas, j'ai la flèmme, menfoumentape, pis j'ai pas le temps, je dois enregistrer ma nouvelle méditation guidée qui s'appelle "La méditation relaxative". ça vous donne un spoiler sympa ^^

 

Ps² : Si jamais ma méthode ne marche pas pour les pervers narcissiques qui sont dans votre entourage, faites ce que dit Gandalf : "Fuyez, pauvres fous !". Je ne vois aucune autre option. Cessez de répondre à leurs appels, ne leur ouvrez plus la porte, n'alimentez pas le bordel, ça ne sert strictement à rien. 

 

Ps3 : Le menfoumentape marche très bien aussi pour les PN, si vous commencez à en avoir quelque chose à faire de ce qu'ils vous disent, autrement que pour travailler sur vous, lâchez, car en réalité, vous n'en avez strictement rien à foutre en fait. Donc, le MENFOUMENTAPE est votre ami. Ce que cherchent les PN, c'est des réactions, car quand ils obtiennent une réaction,  ils vous retournent le cerveau. Faites semblant, barrez vous, et MENFOUMENTAPE, again. 

 

 

 

"Steuplé, ne m’interrompt pas pendant que je t'ignore."

"Steuplé, ne m’interrompt pas pendant que je t'ignore."

Les pervers narcissiques : Des boosters de connaissance de soi !
Commenter cet article

marion 08/06/2017 22:47

"les p.n. des boosters de connaissance de soi " le titre de ce post me dérange .
Il est interressant votre post ,les p.n. ne font que s'incruster dans nos failles nos faiblesses et on en a tous ainsi que vos défauts imperfections ....et on en a tous aussi .les p.n. projettent leurs failles et leurs défauts sur vous puisque parano .
La proie se retrouve avec ses failles et ses défauts rabaches continuellement et de surcroît les failles et les défauts du p.n. vous trouvez cela booster de connaissance de soi d'avoir un fou qui vous critique vous décourage constament et vous tiens responsables de tous les mots de la terre vous êtes une poubelle pour un pervers et un faire valoir en société une plante verte .
Les p.n. servent à rien si ce n'est qu'a détruire l'autre sans remord sans scrupule mais au contraire avec jouissance un pervers est un sadique est satisfait par rien et personne critique tout le temps car les p.n. ne savent faire que cela des parasites c'est facile.c'est gratuit critiquer par contre apporter des solutions et prendre sa part de responsabilités les pervers sont toujours aux abonnés absents ils sont irresponsables immatures toujours en train de critiquer ou de pleurnicher toujours en train de préparer des coups bas pour les autres .
Une personnalité sans personnalité un trou noir qui manipule raconte ment calomnie .les p.n. ne savent ne savent pas communiquer de façon claire et constructive tout est flou approximatif paradoxale contradictoire...
Avec eux votre cerveau disjoncte faut pas perdre son temps et son énergie pour des malades qui refusent de grandir de progresser de devenir des adultes matures et responsables .
Avec un p.n. tout est noire ou blanc.ils ne supportent aucunnes Frustrations aucunnes limites ....se sont des gamins de 3 ans pour moi ,impossible de construire quoi que se soit avec des personnes toxiques centres que sur eux leurs bien êtres leurs besoins et n'ouvrant la bouche que pour vomir sur les autres .
les p.n. rendent les autres malades ils sont invivables .
réouvrir des deuils déjà réglés pour soi un p.n. le fais aussi .c'est un ancien trauma une faille ,le p.n. appuie partout et creuse partout de vrais parasites .
Pour avancer et être heureux ne gardez surtout pas un p.n. dans votre vie .
Les p.n. aiment faire souffrir et vous regarder ensuite avec plaisir ,plaisir solitaire bien-sûr .
2 à 3 pour cents ils sont au moins 10 pour cents les p.n. mais le pire c'est les complices ou les très naifs qui leurs trouvent des excuses le pauvre la pauvre .
Oui le p.n. a pas de chance car en plus de ne rien faire pour les autres et de faire constament du mal aux autres il souffre il est malheureux toujours quelque chose ou quelqu'un"un qui lui fait du mal .
mais le p.n. ne fais rien pour aller mieux ils se soignent et il va mieux en pourrissant la vie des autres .
Si vous voulez vous connaître passez du temps avec vous mêmes et avec des personnes saines qui voient en vous vos qualités vous encourage c'est beaucoup plus efficace qu'un p.n.
Avec un p.n. on se sent toujours moche fragile invisible inutile sans espoir normal il est là pour votre mal et pour se nourrir de vous votre personnalité vos qualités .
Des vampires sans affect et surtout incurables ne perdez pas votre temps à lui expliquer quoi que se soit un p.n. ça comprend rien .
Il est supérieur aux autres et se croient plus intelligents que tout le monde .
C'est les autres les méchants pas lui .lui il est parfait !

Aliénor 17/02/2017 19:08

Mère PN dans toute sa splendeur, institutrice, violente verbalement, physiquement, pédophile, intelligence intellectuelle et du calcul accrue, coquille vide, charmante aimée de tous.... Elle m'a même fait un procès "pour mon bien" Ah Ah Ah
J'ai fuis dans une autre région, protégé mon fils.
Et hop! Poubelle la vioc.
Je les renifles de très loin et j'envoie ch*r en deux temps trois mouvements, même pas le temps de déballer leur conneries! Aucune culpabilité, aucune justification si je ne rentre pas dans leur jeu : ils se démerdent avec eux même.
Je sais qu'ils sentent les failles,mais Ali est très "énergie féminine" ( merci pour l'article Alice;-) ), bim! bam! boum! ils prenaient un gros coup de puissance féminine dans la gueule. Pis y chialent! (ainsi j'ai envoyé ton lien pour les gens qui chialent et ceux qui accusent leur passé pour justifier leur connerie actuelle : ça a été apprécié à sa juste valeur, je te le garanti!)
Oui, ma mamie vioc ma rendu service, en terme de prise de conscience, c'est un truc de malade. Par contre, (et re-mercie Alice!!!!), je vais désormais puiser en moi et combler les moults carences-failles. Voilou voilou!

baz art 11/11/2016 20:46

j'aime bcp le Ps3.... j'ai un fort besoin de connexion et l'autre la bien senti.... ces gens là pensent qu'il faut être con pour avoir du coeur looooool et bé nan! ke néni suis point dupe moué!
par contre le menfoumentape la rend folle de rage, rooo elle est vexée la dame.... j'ai intérêt à être vigilante car elle a un besoin de gagner tout le temps, pour tout.... revancharde, mouais...
J'avoue, je ne suis pas sereine ceci dit...

lulu 21/07/2016 14:45

Bonjour

Le gros problème du PN c'est lors des séparations. Il va souvent utiliser les enfants quand le conjoint a compris son manège. Et pour eux, c'est l'enfer qui commence car ils font du chantage affectif avec leur propre progéniture. Ils s'en servent comme des objets et on appelle ça de l'aliénation parentale. Cela va très loin, car l'enfant va se construire sur le schéma du PN et cela aboutira à une perte d'identité qui a l'âge adulte va s'avérer être une grande souffrance que l'enfant devenu adulte ne trouvera pas la raison de cette souffrance. Mon fils de 26 ans est devenu la victime. Pendant des années son père va lui forger dans son esprit que tous les malheurs de la séparation sont de ma responsabilité. Or que celui ci a rencontré quelqu'un et qu'il a désormais un enfant. Mon fils va le croire pensant que je suis une mauvaise mère. Il va l'écarter de ma vie celui que j'aime le plus au monde, que j'ai porté et aimé pendant toute ma vie. A 18 ans, mon fils part subitement de mon domicile (tout était prévu), j'en avais la garde. Il va l'obliger à appeler sa belle mère maman, essayant de me faire oublier dans l'esprit de mon enfant. Jusqu'au jour où il commence à ressentir des souffrances. Il s'aperçoit que son père lui avait tant promis mais il n'a rien fait. Alors va commencer la route dans les abîmes de la peur, de l'angoisse et de la boulimie. Son père le met à la porte, comme un chien et mon fils devient alors boulimique. Pendant des années il recherchera cet amour fusionnel que son père lui avait tant promis, en vain. Car mon enfant va rechercher dans sa relation avec sa compagne, une relation de dépendant affectif car rappelez vous, son idendité a été construite sur du mensonge. Son père aura fait un travail où il existera un conflit de loyauté. En gros, si tu repars chez ta mère, tu es devenu mon ennemi. Si tu m'aimes, tu dois faire ce que je t'ai dit et peu importe tes ressentis. C'est ton père le plus important et pas les autres. C'est moi qui te protège et pas ta mère et rappelle toi, c'est elle qui est parti et qui nous a fait du mal. Quand elle te punit, c'est pas normal, moi je serais toujours là pour toi. Rappelle toi que c'est ta mère l'ennemie et moi la victime. Et mon fils supportera cette souffrance qui ne lui appartient pas. Tout cela pour un père qui n'est pas capable de se remettre en question. Une ordure. Aujourd'hui mon fils est mort, et oui, il n'est jamais arrivé à guérir de ces blessures. Il appelait toujours son père tel un petit enfant. Il est mort de sa boulimie et moi maintenant que dois-je penser ? Son père a gagné, non seulement mon fils aura souffert pendant 8 ans d'angoisses et de boulimieet nous n'avons pas pu l'aider, impuissants que nous étions. Une vie gâchée à cause d'un salopard qui n'ira jamais en prison celui là. Conscient ou pas il a fait du mal. Et le pire c'est qu'il va sur sa tombe. Car en plus, quand il l'a viré de son domicile, il l'a humilié. Depuis qu'il souffrait mon fils avait pris du poids. Et puis il a eu le culot de lui dire que je l'avais mal éduqué. En gros ce type d'ordure ne craint rien de la part de la justice. On dira simplement que mon fils n'a pas eu de chance. N'empêche qu'il est mort il y a trois mois avec toujours des reproches envers moi et l''appel de son père. Il écrivait en dernier "Je veux mon père"!!!!! Comme un petit enfant qui n'avait pas grandi et qu'il ne le voulait pas pour ne pas décevoir son papa adoré. Voilà les conséquences qui ne sont pas toujours à prendre à la légère. Puisque vous êtes médium, peut-être que de l'autre côté, ils vous en parlent ? Moi je vais devoir vivre dans la culpabilité d'avoir parfois baisser les bras devant mon fils. De l'avoir de temps en temps houspiller car il ne me faisait que des reproches et cela je les ai en tête. Mon fils est parti de l'autre côté et Dieu sait que j'ai prié pour qu'il m'aide. Il me manque terriblement et rien n'est pire que cela.

tralala 11/07/2016 14:46

Merci pour la fraicheur de cet article après lecture de moult autres décriptant le phénomène jusqu'ici tabou.
Merci pour le leitmoteiv menfoumentape, je partage le mien : FPC (FaitPasCh***)
auquel il faut ajouter précision qu'il ne s'agit pas de devenir un sauvage égocentrique (l'aliment du PN étant souvent un surreff ultra sensible plutôt dans le sacrifice de soi pour l'autre... bah oui t'en qu'à faire autant cibler le caviar)
mais bien un positionnement de respect et amour de soi d'abord, engendrant expansion d'un rayonnement bien plus utile à autrui que tout acte d'effacement et soumission aux dément(e)-PN.
Si vous lisez cet article ci-dessus, c'est que ça vous parle.
Conseil vie et non survie : activez joyeusement le mode FPC pour ensuite incarner le mode menfoumentape.

Rosemarie Tiran 08/07/2016 17:51

J'ai été victime d'un pervers narcissique, il y a bien longtemps. Il a failli me détruire. Je l'ai fui et j'en suis ressortie plus forte, munie d'une solide carapace.et surtout débarrassée de tout les codes:
sexisme, racisme, homophobie etc...

Sandy 08/07/2016 15:18

Bonjour Alice on s est parlées il y a quelques semaines... j ai lu cet article avec beaucoup d attention et j'ai retrouvé ma relation avec R.......ça m 'a vraiment interpellée... et fait prendre conscience de beaucoup de choses.. IL est la victime toujours, j ai TOUT fait pour lui pendant deux ans, je lui ai TOUT donné tout sacrifié et quand le ciel nous est tombé sur la tête qu'il fallait persévérer, prouver ses sentiments me soutenir tout ce quil a fait c'est en trouver une autre et il s'est barré... en rejettant toute la faute sur moi... en jouant avec mes sentiments... en jouant au chat et à la souris....en me laissant de l espoir quelques heures et en me le retirant le soir, je ne sais pas comment je vais surmonter car je l'aime comme une folle... tout s 'effondre... mais voilà... je voulais apporter mon humble témoignage. Biz

Lenora Von Cherry 08/07/2016 12:49

Tu as bien décrit cette personnalité toxique.
J'ai épousé un PN, le moins qu'on puisse dire, c'est que ça ne fait pas du bien.
Mais c'est vrai qu'avec le recul, j'ai pu découvrir que j'étais dépendante affective, et je peux travailler là dessus.
Dernièrement, j'ai rencontré quelqu'un qui a fait ressortir mon côté "je veux aider, je veux être indispensable pour qu'on m'aime, je veux te materner"
Un mec qui ne faisait que faire son Caliméro. Dès le premier soir, il m'a direct vomi sur la table son enfance douloureuse, son adolescence difficile et sa vie d'adulte foireuse. Les PN adorent les DA. Nous sommes la cible idéale pour eux car ils ont tendance à chialer sur leur sort, et nous avons tendance à vouloir aider. A tout prix. Je l'ai envoyé bouler.
Pour conclure, je dirais que la seule chose à faire face à un PN (ou tout autre personnalité toxique) c'est de fuir.
Enfin, j'ai écrit sur le sujet, donc, si ça intéresse quelqu'un, je laisse le lien vers l'article.
http://immagic.over-blog.com/2015/07/confidences-d-une-dependante-affective.html

Merci pour cet article, Alice <3

Baz'art 25/06/2016 14:31

Ah ouiiiii! J'ai eu 2 PN sur le plan pro à Brive... Et là j'ouvre les yeux au sein de ma famille.
C'est vrai que ça pousse à bosser sur soi, moi qui comprenait pas...
Merci vraiment... Bon j'ai coupé les ponts mais je suis ravie de voir le point positif et donc de voir que mes sujets sont encore en cours de traitement lol
Bisous

hilguegue 25/06/2016 11:54

Merci....tellement!!!!

Danièle 24/06/2016 10:20

Lucidité, honnêteté, discernement et super retournement conscient & positif au final. Bravo Alice. Et merci.

Patou 24/06/2016 10:07

Super article! Très bien décrit!
J'avoue que j'ai toujours du mal à les considérer comme une chance de pouvoir travailler sur moi! J'ai juste envie de les éclater! Pourtant aucune personne n'a jamais réussi à me manipuler totalement! Au contraire, je connais même une personne qui a même rêvé de moi me frappant le visage, mais je me redressais à chaque fois (elle est venue me raconter plus tard, c'est pas malin lol)...
En gros, ce n'est pas pour ça que je réagirais à leurs perches, mais en backstage je râle encore pleins ma panse! Ce sont des attitudes qui m'exaspèrent!
Heureusement, je n'ai connu que des faux manipulateurs, ou en tous cas, des personnes qui ne sont jamais allées plus loin, et s'ils faisaient un pas dans la "vraie manipulation", je les éjectais grave d'un coup de pied au cul, je pense qu'ils font 3 fois le tour du monde sur leur lancée!!
Je pense que mon point faible est l'amitié aussi... depuis, j'ai besoin de gestes sincères, je ne donne pas ma confiance totale à 100% tout de suite, quand je la donne, c'est pour toujours! Je ne suis pas pour autant fermé aux autres, j'observe beaucoup, je trouve ça important de voir s'il y a une concordance entre les gestes et les paroles.

Cécile 24/06/2016 09:20

Juste juste, comme toujours !

annie 24/06/2016 08:24

merci beaucoup pour cet article , les faits décrit confirme mon avis sur ce que je viens de vivre , je m en suis pas trop mal sorti mais un peu de dégâts quand même, mais j avais senti venir la chose .le positif c 'est que j ai appris a cerné ces personnes et que je ne me ferais plus avoir , j en jouerais pour travaillé mes points faibles.
merci encore.

Archives

À propos

La vie "presque" ordinaire d'une incorrigible provocatrice de sourires, agitatrice de consciences... Et ses tribulations !