Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 Aug

C'est l'histoire d'un mec qui croise un sage...

Publié par Alice Kara  - Catégories :  #Tribulations..., #Apprentissages

C'est l'histoire d'un mec qui croise un sage...

Bonjour mes ptits poulets !!!

 

Aujourd'hui, j'ai envie de vous raconter une histoire, adaptée de faits plus ou moins réels, et inspirée d'un bouquin dont je ne sais plus le nom, que j'ai lu ché plus quand, et comme ma mémoire est trouée, bah de toute façon, il se peut qu'elle ne ressemble plus du tout à l'originale, donc on s'en tape. (Possible que ce soit dans un bouquin de Dan Millman, à vérifier mais j'ai dis de toute façon qu'on s'en tape lol)

 

Donc c'est l'histoire d'un mec, chercheur spirituel invétéré, qui vient de passer 10 bonnes années à chercher l'éveil. (Vu qu'il est chercheur, vous suivez ou bien ?)

 

C'est le genre de mec qui parcourt le monde entier à la recherche de l'illumination, sans trop savoir où il va, pis qui se fixe des buts, en fonction de ses lectures, ou de trucs d'hurluberlus qu'il a trouvé sur le web etc. et qui joue en même temps à Pékin Express tout seul, ou parfois accompagné d'un téléphone où y'a pas Pokémon Go dessus (parce qu'il paraît que c'est pas spirituel de chercher des pokémons... lol). 

Donc, le mec, comme l'appli Illumination Go n'existe pas encore, (Tiens, d'ailleurs, ça pourrait être une idée d'appli à lancer, c'est ballot, j'ai pas le temps de m'y coller lol) il furète de villages indiens en pyramides mayas, sans trop savoir ce qu'il cherche vraiment, inspiré par un vague concept totalement illuminé, mais il cherche quand même. 

 

Sur sa route, il croise des gourous de temps en temps, du genre habillé total look gouroufié, tout de blanc vétu, longue tignasse et phrasé chelou. En 10 ans, il a eu le temps de poser ses fesses dans un paquet de coussins tous aussi brillants les uns que les autres, du genre coussins de Yogi, coussins de bouddhistes, coussins roses de centre holistique animé par tout un tas de blondasses qui chialent en conférences comme si elles étaient Céline Dion (Woops, je m'égare, sorry, menfoumentape, c'est MON histoire lol). 

 

Il a dépensé des fortunes dans divers enseignements sur comment se positionner pour être un bon méditationneur de l'extrême, il a étudié tout un tas de vidéos youtube, il a tenté plein de trucs new-âge, mais jamais, ô grand jamais, il n'a trouvé ce qu'il cherchait... à savoir, pour ceux qui auraient la même mémoire que moi : l'éveil. 

 

Pis un beau jour, en arrivant au pied d'une montagne aussi haute qu'un hybride entre le Kilimandjaro et l'Everest, il rencontre un autre mec, qu'a l'air de rien, si ce n'est qu'il dégouline de sueur de partout, parce qu'il a réussi à monter au sommet de la montagne, et à redescendre. (Wouah, le ouf quoi !) 

Ce mec-là, il a un gros sac à dos sur le dos (c'est plus logique que de l'avoir placé entre ses jambes vous m'direz hein...) bien lourd, de la commissure au coin de ses lèvres, et un beau sourire satisfait, qui viennent témoigner de l'effort accompli. 

Du coup, le mec de notre histoire se dit "Ouh mazette, bingo ! Ce mec-là, il a l'air d'avoir trouvé ce que je cherche, pis si ça peut m'éviter à moi d'me coltiner la grimpette de la montagne, autant lui poser quelques questions sur ce qu'il a trouvé, manière... Je n'ai rien à perdre à part un peu de salive après tout !" 

 

Donc, v'la ti pas que notre mec, accoste l'autre mec, et lui demande : 

 

"Dis donc autre mec, t'as l'air d'avoir trouvé l'illumination là-haut ! Raconte-moi c'que c'est l'illumination steuplé mon pépère !!!" 

 

L'autre mec, l'apparent sage adepte de grimpette, lui répond d'un regard mutin, sans un mot, et dépose son sac à dos de sur son dos à ses pieds. 

 

Notre mec, surpris... Pense avoir pigé de quoi il retourne...

"Oh... Euh... ok... Alors c'est ça l'illumination, déposer son fardeau, et voyager plus léger ? Ok, j'ai pigé le schmilblik... Mais dis m'en plus... Grand maître... Il se passe quoi après l'illumination en fait ?"

 

Et Mister grimpette de lui répondre, avec le même regard mutin que précédemment... D'un geste, il remet son sac à dos sur son dos, et il repart d'un pas frétillant, toujours plein de sueur, poursuivre son chemin. 

 

Et notre mec, plutôt interloqué, de se dire à l'intérieur de sa tête remplie de neurones : 

 

"Mouais... Encore un genre de foutage de gueule de l'Univers auquel j'ai rien compris... Décidément, jamais je ne trouverai mes réponses, j'y pige que dalle, j'vais bouffer..."

 

 

Morale de cette histoire : Démerdez-vous pour la trouver. J'attends vos commentaires lol

 

@ Bientôt quelque part mes poulets ;)

 

 

Ps : Aucun sage n'a subi de dommages par intérêt dans cette histoire. 

 

Ps² : Il m'est arrivé la même chose, sauf que moi, le vieux sage, c'était un vieux moine bouddhiste copain du Dalaï Lama, 90 ans bien tassés, à Dharamssalla dans le nord de l'inde, pendant un enseignement bouddhiste, lors duquel je m'étais endormie au milieu d'un groupe d'américains que je ne connaissais pas. Ce moine (qui n'avait plus de dents d'ailleurs) m'a dit avec un grand sourire que clairement, j'avais rien à foutre là, que je ne serais pas plus éveillée en suivant leurs enseignements, vu que je l'étais déjà... Je le cite texto : "L'éveil, ce n'est pas un lieu, espèce de tortue".  2h après, il m'a vendu des clochettes pour la méditation lol. C'est à ce jour le meilleur "enseignement" que j'ai reçu. ahaha ^^

 

Ps 3 : Me casse, j'ai des vidéos à peu près inspirantes à tourner. (Je commence les diffusions le 6 septembre, vous en aurez une chaque mardi ici youhouuuuu ^^ )

 

 

C'est l'histoire d'un mec qui croise un sage...
Commenter cet article

Biche 27/08/2016 14:25

Modesta à son fils Prando :
- Tu te souviens que tu voulais devenir corsaire , quand tu étais petit, puis explorateur . Apprends à douter de tes émotions. La guerre n’est pas une aventure, l’aventure est ce que quelqu’un choisit pour lui-même, pas quelque chose à quoi on l’oblige.
..........
..........
Prando à sa mère :
- Mais vous aussi vous parlez de guerre.
- De révolution, c’est différent ! Une révolution, cela signifie une légitime défense contre ceux qui vous agressent avec l’arme de la faim et de l’ignorance. Combien nous en avons parlé, Prando !
..........
..........
- Non, je vais être franche avec toi, Prando. Ton désir d’aventure m’a énervée. Achète-toi la voiture que tu voulais et reprends la compétition avec des garçons comme toi, ou pars pour l’Amérique, vole, bref, fais ce que tu veux ! mais que tout vienne de toi et pas d’un ordre du roi, du Duce, ou du Führer ! Désirer la guerre est déjà infléchir le futur, et pas seulement le tien, vers le malheur. Tu veux bien le comprendre, oui ou non ? C’est la dernière fois que j’essaie de me faire comprendre de toi et des garçons hâbleurs comme toi. Tu n’appartiens ni à l’Etat, ni à moi, et ne va pas t’imaginer que je donne des ordres. Par le sang de Judas ! Mais que faut-il faire pour vous faire comprendre que bien des désirs vous sont inculqués d’en haut pour vous utiliser ? Je comprends que ce soit difficile pour un pauvre qui doit arriver à se nourrir et apprendre à lire avant de savoir qui il est et ce qu’il veut. Mais toi, tu as du pain et des livres, et on ne peut pas te donner de circonstances atténuantes. Tu es responsable de toi même et de ceux que demain tu peux entraîner avec toi. Et que fais-tu maintenant sans bouger avec le moteur allumé ? On s’en va à la maison, oui ou non ? J’ai sommeil !

Extrait de «L’art de la joie» de Goliarda Sapienza, un livre dans lequel l’héroïne Modesta suit son chemin. Très bon livre.

Joelle 27/08/2016 10:20

Coucou
Compris qu il y a rien a comprendre ....
Ca me fait penser a "si vous demandez jamais vous ne saurez si vous savez vous n avez qu a demander " dixit harry potter

Laurie 27/08/2016 08:13

J'adore cette histoire, merci ma belle !!! :)

On pourrait trouver tellement de morales différentes... En fait, ma vision se rapproche de celle de Sébastien. Mais je suis sûre que si je relis demain, autre chose me viendra et ainsi de suite... C'est cool, ça fait marcher l'inspiration !!! :)
Bon, ben voilà, j'ai rien de plus à dire et puis, je suis pas encore réveillée, il est trop tôt... ;)
Bisous ma belle et bon weekend... :)

kloo 27/08/2016 03:41

bon j'ai pas trouvé la version FR alros demerde toi avec le english... ou juste les images ca suffit... et si tu n'as pas le temps... met le curseur a 6 minutes.

https://www.youtube.com/watch?v=tWzbCk18wTw

merci Alice ! cool que tu n'ai pas mis le lien pour le café, tu vas me ruiner a faire de bon article ou je me "poile" a chaque fois...

SI ca continue, je vais finir par attendre le vendredi comme dit le renard au petit prince pour lui expliquer ce que c est que "apprivoise moi"...

merci de toute ta barge attitude frangine des etoiles !

kloo... kon-platement marteau...

Biche 26/08/2016 09:15

j'vais bouffer..."
Encore moi ! Pour donner des nouvelles de mes tomates cœur de boeuf : ai dégusté la première il y a 2 jours, absolument divine, de la magie, du goût, du sens, des vitamines, des minéraux, ça se ressent. Avec ciboulette et basilic de balcon de surcroît, miam !
Conclusion : regarder croître et mûrir vos légumes, parler leur, caresser les... ils vous le rendront bien.
Question et méditation du jour : comment a-t-on pu en arriver à la tomate insipide que l'on nous vend trop souvent ?

Biche 26/08/2016 11:38

Je t'ai envoyé un mail par l'onglet contact du blog, réponse souhaitée ! :)
Un ptit café ? :)

Alice Kara 26/08/2016 10:06

Tomates capitalisées... ;)

manuela 26/08/2016 08:49

coucou alice!!
bah oui hein!! lol, pour moi en tout cas c'est tellement plus simple de rien avoir a trouver, du coup rien a chercher..<3<3<3<3

Alice Kara 26/08/2016 10:06

Plutôt cool hein ? ;)

Biche 26/08/2016 08:14

Moralité : il ne sert à rien de copier et d'imiter ce que font les autres ; en copiant-collant impossible d'avancer !

Alice Kara 26/08/2016 10:05

Ou on en avance, mais pas dans son propre chemin à soi, dans le sillage des autres :)

Sébastien 26/08/2016 07:40

Coucou Alice,

Moralité: Met le sac sur ton dos et grimpe la montagne, feignasse :-p Aucun sage ne pourra le faire à ta place. Puis quand tu l'auras fait, tu ne te sera pas forcément débarrasser de ton fardeau, mais tu repartira plus fort, plus léger. Et puis chacun sa "montagne", à chacun de tracer sa voie.

Si on voulait découvrir le goût du miel, on aurait beau dévorer tous les livres sur le sujet, boire toutes les paroles des experts,c'est en en faisant l'expérience qu'on le saura vraiment.

J'ai assez philosophé pour la journée, je part méditer dans ma grotte urbaine open space à fixer durant de longues heures un tableur avec pleins de chiffres qui détiennent le secret de l'univers...

Alice Kara 26/08/2016 10:04

Je reconnais bien là, l'histoire du mec (toi hein lol) qui a besoin d'action et de se frotter à la réalité, d'expérimenter la matière, la boue, de se relever plus fort encore, et de dépasser ses capacités physiques pour repousser ses limites ;) Keep going man ! ;) <3

Archives

À propos

La vie "presque" ordinaire d'une incorrigible provocatrice de sourires, agitatrice de consciences... Et ses tribulations !