Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
06 Jun

Bilan de milieu de vortex 2011...

Publié par Alice Kara Medium  - Catégories :  #Tribulations...

Bonjour mes anges !!!

 

Nous voilà arrivés début juin... Milieu de ce vortex 2011 dont je vous parle souvent.

ça m'a donné l'envie de faire un petit bilan de tout ce qu'il s'est passé pour moi depuis le début de l'année.

 

Voir même depuis le mois de juin 2010.

En bref, il y a eu : 1 voyage en Inde, 3 voyages au Canada, un début de tournée. Une grosse désillusion avec Grand A, une histoire d'amour ratée, une consultante qui a mis fin à ses jours, beaucoup beaucoup de fantômes, 3 propositions de télé refusées, un pseudo éveil en cours, et très peu de moments ou j'ai pu me "poser".

 

Lorsque l'on vit dans le moment présent, tous les évènements s'enchaînent les uns derrière les autres sans que l'on s'aperçoive de ce qu'il s'est passé. Un vit les évènements, puis on passe à autre chose. Simplement.

 

C'est en faisant un petit bilan qu'on s'aperçoit du changement qui s'est opéré en nous.

Je ne suis certainement pas la même qu'il y a un an. Pourtant, il n'y a pas de changement majeur. Poulet, ma meilleure amie, qui était là en juin dernier, (elle habite en Inde et ne reviens qu'une fois par an) a retrouvé la même Alice qu'elle avait laissé pendant toute cette année.

Mes amies me trouvent un peu changée, mon visage est plus serein, je fais plus "vieille" quand j'ouvre la bouche. Bien que j'ai toujours semblé vieille, même à l'âge de 2 ans. Je tenais des conversations d'adulte avec les amies de ma mère qui me regardaient avec un air estomaqué. (Je suis Benjamin Button en fait lol)

 

Mais qu'ai-je appris de tout ça ?

L'inde... L'Inde m'a appris la plus importante des leçons je pense. Sur le coup j'ai été chamboulée. J'avoue que c'était une expérience qui m'a beaucoup perturbée. Cette terre si élevée spirituellement, avec tous ces indiens qui partent dans tous les sens, dans un chaos incontrôlé et incontrôlable. Tout y est pittoresque et aucun ne veut changer quoi que ce soit. Ni celui qui vit et dort dans la rue, ni le plus riche des maharajah. Ils acceptent la fatalité de leur vie, en se disant qu'ils ont choisi tout ça, et que ce sera mieux dans leur prochaine vie. Ils vivent le moment présent. Point final. Un pauvre vient de mourir dans la rue ? On le laisse là. Il n'est plus dans son corps de toute façon. Tout y est monnayé. Tu veux caresser l'éléphant ? Tu paye ! J'ai eu beaucoup de mal à me détacher de tout ça sur le moment. J'ai du me recentrer sur la seule chose qu'il me restait. Mon "temple" intérieur. J'ai appris que peu importe l'endroit où l'on se trouve, il n'est de "maison" que celle que l'on a en dedans de soi. On s'en rend compte en Inde, puissance 10 000 lorsqu'on lâche prise totalement sur tout ce qui est extérieur pour éviter de péter une durite. Beaucoup d'occidentaux finissent par "décompenser" là bas et se retrouvent à errer dans les rues sans dessein, grimés en Jésus, prêchant une bonne parole que personne n'écoute. J'ai eu la chance d'y être avec Poulet, qui m'a maintenu en "vie". Et escortée dans l'avion qui m'a ramené en France. lol

 

C'est à mon retour que j'ai compris le sens caché de tout ça. J'y retournerais un jour, avec des yeux neufs et beaucoup plus à même de voir la beauté des choses, et je m'émerveillerais devant le chaos de la vie là bas. Sans jugement.

 

Le Canada... Ah lala, le Canada, ma terre promise ! Chacun de mes voyages m'a donné une vision différente. En été, j'ai pu voir tout le côté "organisé" de ce pays. Comme jamais je ne l'avais vu avant. Tout y est propre, méthodique. Ce qui a contrasté complètement avec l'Inde, que j'avais quittée à peine 1 mois avant ça. Le total contraire. Des grosses voitures, des gens aimables, serviables, qui n'hésitent pas à venir à vous lorsque vous êtes perdu. (Et je me perd tout le temps, ce n'est pas une légende lol) j''y ai redécouvert la culture du coeur. J'ai été accueillie par ma famille de coeur. Chez mes amis, qui m'ont ouvert leur âme comme si je faisais parti d'eux. J'ai appris là bas que l'on pouvait être simple, même dans l'abondance. J'ai laissé tomber mes aprioris de petite française en voyant que peu importe l'endroit où l'on vit, peu importe qui l'on est en société, on peut être ouvert et simple. J'avais besoin de ça pour plus tard. Moi qui n'ai jamais eu beaucoup, et avec les prédictions que l'on m'avait fait, j'avais peur de "mal tourner" en cas de célébrité, ou de richesse. Grâce à ce que j'ai vu au Canada, je sais que ce ne sera pas le cas. Je resterais toujours aussi simple que ce que j'ai toujours été. 

Ce que j'ai le plus apprécié là bas, c'est la solidarité. Les grands froids de l'hiver aidant, les gens sont alertes aux difficultés de leurs voisins. Il y a bien sur des préjugés comme partout, mais les gens se parlent, se tutoyent et cela brise beaucoup de barrières sociales. C'est la terre du "non jugement". La Canada est l'endroit ou je viens me reposer, l'endroit qui me rappelle souvent et où je sais que je pourrais toujours me ressourcer avec plaisir. Alors si un jour j'y achète une cabane, ce sera pour ça. Papoter avec les écureuils et les marmottes sur un petit ponton de bois où j'irais méditer le matin. 

 

Grand A : Certainement là un de mes plus grand mystère. Mon âme qui appelle tant cet autre que j'apprends à découvrir sous un angle plus humain. Ce que je n'avais jamais fait jusque là. Je l'avais toujours vue sous un angle divin. Jamais dans sa grande humanité. J'avais idéalisé cet autre non pas comme une personne normale, comme vous et moi, mais comme un bout de mon âme simplement, un petit bout d'astral qu'il fallait que je récupère. Ce qui est le cas, dans le fond, mais pas dans la forme. En gros, elle n'est pas seulement un bout de matière qui doit être relié à ma matière d'âme, elle a un corps autour, avec une personnalité et une expérience de vie. (lol) Autant pour moi ! Moi être un peu trop connectée à l'astral et un peu quiche pour le côté terrien des choses ! mouahaha !

Le fait est que je dois apprendre à la découvrir autrement, lâcher prise totalement sur les choses et ne pas essayer de contrôler quoi que ce soit. Cela m'a pris six mois, mais j'y arrive maintenant. Il a fallu qu'elle m'envoie plein de négatif dans la face pour que je réalise tout ça, et je la remercie au final ! lol J'ai pu apprendre qu'elle était le parfait reflet de tout ce qui me fait peur chez moi. Je l'accepte comme un bout de moi qui existe là quelque part. Mon âme jumelle, qui fait de son côté sa propre expérience, expérience qu'elle est venue faire au même titre que moi, pour que notre âme soit de nouveau complète, un jour ou l'autre. Dans cette vie où là haut. Il y aura certainement d'autres chapitres sur cette histoire là, car j'ai encore beaucoup de choses à apprendre. C'est cet apprentissage là qui me motive aujourd'hui. Percer le mystère des âmes jumelles. Plus que de vivre quelque chose d'humain avec elle. On verra ce que l'Univers nous réserve à l'une et à l'autre ! ahaha !

 

L'histoire d'amour avec une âme soeur : Voilà l'un des mystères que j'ai pu éclaircir un tantinet. J'idéalisais beaucoup la relation de flammes jumelles, laissant de côté les âmes soeurs, pensant que c'était un peu trop "étroit énergétiquement" pour moi. Bingo, je m'a crompée ! En fait (et cela fera sûrement l'objet d'un plus grand Article prochainement) expérimenter l'amour avec une âme soeur, certes, c'est compliqué, mais vibratoirement, c'est tout aussi interéssant qu'avec une flamme jumelle. On apprend à se connaître au travers d'un autre, avec qui l'on se re-connecte et l'on se re-connaît. L'échange vibratoire est puissant et le lien est tout aussi important et palpable qu'avec une flamme jumelle. Ce que j'avais occulté jusque là. Pensant que c'était "cheap". ça ne l'est pas. Même si l'on ne comprend pas tout sur le coup, même si ça fait flipper, même si on est perturbé par ce lien. Surtout moi qui n'avait jamais pensé que je pourrais vivre ça avec quelqu'un d'autre que Grand A. Ce lien déstabilise, fait peur, nous pousse dans nos derniers retranchements, et si on ne parvient pas à vivre le moment présent, tout fout le camp. Mais on en ressort grandi, et avec plus de "champs des possibles" qui s'offrent à nous. 

 

Ma consultante qui a décidé de rejoindre l'astral : Je crois que cela a été là aussi une grande leçon. On a beau vouloir faire les choses bien, on ne peut pas contrôler ce qui va se passer. Pour un petit rappel des faits, cette femme m'a contacté par téléphone pour avoir un message de ses proches décédés. Elle ne souhaitait pas de voyance. J'ai reçu pour elle de très beaux messages, de quelques membres de sa famille, tout le monde lui a dit que tout allait bien, j'ai donné des prénoms, des détails, et donc la certitude que la vie après la vie existait. Cette femme était ravie. J'ai raccroché pensant que tout allait bien et qu'elle pourrait à partir de là mieux gérer le deuil. Mais je n'ai pas vu son désarroi, elle était perturbée, je n'ai rien senti. Elle avait sûrement prémédité son geste. Il ne lui manquait que la certitude qu'elle continuerait d'exister après la mort. Je lui ai donné cette certitude là. Elle a sauté du 6ème étage de son immeuble. Elle avait un mari aimant, des enfants adorables. Je m'en suis voulue. J'ai discuté de ça avec d'autres médiums, dont Lisa Williams, et avec mes guides. Qui m'ont dit que je n'avais rien senti parce que je ne devais pas interférer avec son choix de mettre fin à ses jours. J'ai décidé et compris suite à ça que je n'étais pas là pour donner des messages, je peux le faire et je le fais toujours de temps en temps, mais différemment, je ne cherche plus à donner des preuves, pour un quelconque besoin de reconnaissance qui habite la plupart des médiums que je croise sur ma route. Je me fais "la voix de là haut" et je répète simplement ce que l'on me dit, comme un instrument sans personnalité. Je leur laisse là haut un total contrôle. Ils savent. Je ne sais pas. Et je n'ai pas à chercher à savoir. 

J'ai compris en fait que donner des preuves de l'existence d'une vie après la vie n'est pas nécessaire. Notre égo pense que c'est bien, que c'est ce qu'il faut faire. On croit, donc on voudrait que tout le monde croit comme nous. Mais c'est de l'égo. C'est vouloir contrôler et donner des croyances aux gens. Qui sommes nous, médiums, pour vouloir contrôler ce que pensent les autres ? Nous sommes tout petits face à la grande immensité. Nous n'avons pas à interférer là dedans. Peu importe ce que nous sommes capables de faire. Donner des preuves peut être bénéfique, comme destructeur. Si les gens qui viennent à nous doivent avoir des preuves, ils les auront, si ce n'est pas le cas, on pourra leur donner tous les détails du monde, ils ne croiront pas. Et vouloir les faire croire à tout prix ne sert absolument à rien. C'est leur expérience de vie, tout comme nous avons la notre. Cela ne dépend absolument pas de nous. On ne contrôle rien. Et vouloir contrôler les autres est une profonde erreur. C'est l'égo de tous les médiums qui cherchent à avoir un contrôle sur les autres qui va se casser la gueule. C'est pour cela que je déstabilise autant toute la profession. Je ne cherche pas à prouver, je cherche simplement à Être. (Et Grut que c'est déstabilisant pour l'égo ! Parce que l'on ne se fait pas forcément des amis lol)

 

La télé : Ok, j'ai fait ma fine bouche jusqu'à présent. On m'a proposé des trucs hallucinants. Rien qui ne me corresponde jusqu'à présent. De la télé réalité entre autre, du "Show" avec beaucoup de business. J'avoue que j'ai failli dire oui dernièrement, devant l'insistance des propositions. Et poussée un peu par mes guides et leurs réponses bizarres. Mais ça ne s'est pas fait, et je peux aujourd'hui pousser un grand "OUF" de soulagement. Même si je sais que je vais être exposée à un moment ou à un autre, je ne veux pas mal faire les choses. Bien que je sois consciente que là haut ils ont tout prévu, mon intuition me dit que c'est une toute autre forme de célébrité qui m'attend. Pas au sens où on la connaît jusqu'à présent. Je ne sais absolument pas à quoi cela va ressembler, mais des projets ont l'air de se dessiner dans mon dos, et je laisse faire ! Je n'aurais qu'à dire oui ou non au moment venu. J'ai la chance d'avoir mon blog pour que rien ne soit "déformé" véritablement, et c'est une richesse incroyable. Vous me connaissez telle que je suis et peu importe ce que je ferais, cela ne changera rien à mon comportement. Je me suis prêtée au jeu des photos avec les gens ou des autographes pendant ma tournée, avec le sourire, sans pression, mais sans attente de reconnaissance non plus, bien au contraire, cela permet un échange avec les gens que je rencontre, et c'est plutôt fun, on rigole, je plaisante et c'est plus pour marquer un moment présent qu'autre chose. Dans la simplicité et la bonne humeur ! (Et les gens sont tellement sympa qu'au final c'est moi qui finis par avoir envie qu'ils me signent un autographe ou de prendre une photo avec eux... mdr)

 

Quand à l'éveil en cours : menfoumentape ! (ça résume bien le lâcher prise... lol)

 

Et vous ? Prêtez vous au jeu de ce petit bilan mes anges, vous pourriez être étonnés !

 

Quant à moi, je vais profiter un peu de la présence de Poulet pour me reposer un peu pendant ce mois de juin... A moi la glandouille !!! Les petits bouquins que je n'ai pas encore eu le temps de lire, les smoothies au jus de fruit frais et les doigts de pieds en éventail sur ma chaise longue, sur mon balcon HLM. Yeahhhh ! La dolce vita !

 

@ Bientôt quelque part mes anges ;)

 

DSL110531-297.jpg

Commenter cet article

Celine 07/06/2011 09:23



bonne idee de faire un petit bilan, je vais sans doute m'y atteler moi aussi ;)


je suis contente que tout avance comme ca pour toi, tout est parfait dediouuuu ! pis je suis soulagee que ca n'aie par marche ce truc a la tele ... tu sais combien mon cote maman louve etait
inquiete pour toi hahahaaa !!!! vive toi, vie la vie, vive nous, vive l'univers, vive Dalida !



tomoyo 06/06/2011 17:57



Roh comment tu brises mes espoirs de célébrité. Non mais j'ai bien compris que je n'étais pas à la hauteur de toutes façons :)


 


Sinon moi mon bilan est nettement moins intéressant (début juin c'est le milieu de vortex 2011?), mais je garde "espoir pour une vie meilleure" hinhin.


 


PS au sujet de la photo : mais oui on sait que t'es belle :p



Nya 06/06/2011 17:31






Magnifique Alice ! merci de partager ce bilan, ca fait reflechir sur soi-meme aussi, je me dis que ta philosophie du "m'enfou m'en tape" m'aide beaucoup ! et ca me donne beaucoup plus d'energie,
de lacher prise au quotidien, et je souris de tout ca, et ca me fait avancer ! merci pour tout :) repose toi bien, gros bisous !



Ananas 06/06/2011 16:28



Bonjour Alice ! Ton article est très intéressant comme d'hab' !! Moi aussi je fais des bilans de temps en temps et ça fait du bien !! Par contre, je t'ai posé une question que ta page Facebook et
je n'ai pas eu de réponse. Je l'ai posée à 2 autres personnes qui ne m'ont pas répondu... Peux-tu m'aider ? Je suis allée il y a quelques jours chez un médecin. Je suis sure, pour
différentes raisons que je n'ai pas le temps d'exposer ici, que ce sont mes guides qui m'ont poussée chez lui. Lorsque je l'ai vu, j'ai eu un gros trouble.. Et lorsqu'il a posé ses mains sur mon
ventre, tout mon corps s'est mis à trembler de la tête aux pieds, sans que je puisse contrôler quoi que ce soit... Cela veut-il dire que j'ai connu cet homme dans une autre vie ? Je ne sais pas
quoi répondre...Merci de m'aider... Et si je te prends la tête avec mes questions... beeeennnn... tant pis !!! Mes guides m'ont également envoyée vers toi donc c'est bien pour quelque chose !!!!
Mouahahahaha !!!!! Bisous ma belle :o)



Alice Kara Medium 06/06/2011 17:08



Pas eu le temps encore, je n'ai répondu à personne comme tu as pu le constater ;)


Bises ma belle !



lore 06/06/2011 15:26



j'adore ton article, et la photo aussi!


j'était en train d'écrire, pour refaire un passage d mon livre qui cloche et je me suis dit "tiens je vais faire une pose..." et paf, un article, je suis trop contente!


je sais pas trop comment dire, mais l'écriture inspirée comme tu appelle m'a façon d'écrire, au bout de deux heure je commence à avoir un petit peu le tourni, assise sur ma chaise... alors parois
faut que je me reposse:) merci



Archives

À propos

La vie "presque" ordinaire d'une incorrigible provocatrice de sourires, agitatrice de consciences... Et ses tribulations !