Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
05 Sep

Comment bien réussir sa dépression.

Publié par Alice Kara Medium  - Catégories :  #Tribulations...

386077_138782182898107_100002989777252_177025_1123646598_n.jpg

 

Bonjour mes anges !!!

 

Aujourd'hui, article très sérieux. (ou pas)

 

En ce début de mois de septembre, beaucoup accusent le coup. Le mois d'août a été chargé en émotions diverses et variées, notamment sur le plan affectif. Les coeurs d'artichauts en ont reçu pour leur matricule. 

L'Univers fait des remous là où ça fait le plus de mal au mental : le coeur. (Contradictoire ce que je dis ? hum, pas tant que ça si on y réfléchit bien ! ahaha)

Blessure d'affect = Blessure d'égo = Blessure bobo mental. 

 

J'avoue avoir du mal à intégrer certaines choses. Les vieux réflexes refont vite surface, et bien qu'essayant d'être un exemple pour vous tous, y'a des ratés. 

Le manque affectif, voilà ma faille. 

Lorsque l'on connait l'amour universel, qu'on l'a senti, qu'on sait qu'il est là quelque part, mais que l'on arrive pas à le sentir en continu, on se paume dans les méandres du cervelet, qui crie FAMINEEEEEEEEEEEE !

(Excusez, j'ai crié lol)

 

Et on se remet à le chercher. 

 

Heureusement pour moi, et parce que je sais que ma recherche est vaine, (et vide de sens qui plus est, lol) l'Univers me sauve les miches. (Les fesses, pour mes amis québécois...)

Il m'a ainsi présenté des jolis joujous, que je sais d'avance que ça va m'ennuyer de jouer avec, mais comme dans les énergies du moment "tout ce qui ne nous correspond pas se barre", l'Univers ne m'a même pas laissé jouer avec ces joujous là. (Comprendra qui peut.)

 

Bridget Jones, à côté de moi en ce moment, c'est du pipi de chat. 

 

Du coup, je m'accorde un peu de répit, entre deux consultations. 

 

J'ai décidé de me mettre en dépression. Avant que la vraie se pointe, on évacue un bon coup, on se fait ça sur quelques jours, et hop, ça repart. 

Mais quitte à se mettre en dépression, autant faire ça bien. 

C'est là le sujet donc, de mon article du jour, qui, je le sens, va partir en vrille. 

 

Donc, pour bien réussir sa dépression accélérée calculée, voici quelques astuces. (Article à prendre au 10ème degré, comme toujours !)

 

1. Faire un stock de bouffe, comme en prévision d'une attaque de zombies. 


Du sucré, des pâtes, un max de sucre lents surtout. (Dans une dépression, même si elle est accélérée, faut pas être rapide. Faut être comme un paresseux. Lambinard. C'est un aspect important.)

Du bouillon de poulet. En cubes. Faudrait pas en plus que ce soit trop bon. Déjà que ça réchauffe, ça pourrait tout faire foirer !

Chocolat, tant pis si c'est cliché, c'est fait pour. 

Vu qu'on a pas l'opportunité de se taper autre chose, faire une provision de nos chers potes, Ben & Jerry's. 

(Au moins, ça permet d'éviter de se retrouver avec de la pâtée pour chat comme seul aliment... On sait jamais, dans ces moments là, on se jette sur n'importe quoi.)

 

SURTOUT, surtout, n'oubliez pas de culpabiliser pour l'amas de junk food sur vos hanches, ça aide à plonger plus rapidement dans le désespoir dépressionique. 

 

2. Installer l'espace dédiée au squatage intempestif. 


Canapé... Haut lieu de méditation (ou presque) dédié au grignotage et à l'absorption de substances bizarres. Check. 

Vérifier qu'il a gardé la trace de vos miches, travaillée au corps depuis la dernière dépression accélérée. Si ce n'est pas le cas, rassurez vous, à la fin de la semaine, il l'aura récupérée. 

Mais attention, l'erreur à ne pas faire, c'est de garder cet espace propre. 

Pour bien réussir sa dépression, il faut que l'espace soit surchargé de paquets vides, de trucs indéfinissables, et de bouquins de la collection rose. (Ou autres, de toute façon, on est pas regardant sur la qualité de la culture en mode dépressif) Gardez à portée de main des CDs de chanteurs qui vous rendent encore plus dépressif, pour le coup où vous auriez un petit coup de mieux avant la fin de votre période de dépression. C'est important, ne flanchez pas avant d'avoir fini. Le bien être, faut le chasser, parce qu'il a tendance à revenir trop vite parfois. On ne se méfie jamais assez de ces petites bêtes là. 

Allez louer des films d'amour qui finissent mal. Ou même si il finissent bien, vérifiez que les scènes d'amour, elles sont belles, parce qu'en période de dépression accélérée, on chiale surtout quand c'est beau. Allez comprendre ! 

Ne souriez pas au vendeur de la boutique vidéo, vous êtes en dépression j'vous le rappelle ! ça doit aussi se voir sur votre face ! Un sourire et tout peut s'effondrer. Manquerait plus que ça ! 

Laissez vos animaux domestiques reprendre leur habitudes de fauves. L'odeur de pisse de chat rajoute un côté épique à la dépression, non négligeable. 

Un must : Les cadavres de bouteilles vides. Si comme moi vous ne buvez pas d'alcool, (ou que vous êtes bourrés après seulement un verre... Humpf) allez en récupérer dans les poubelles. Ou à défaut, si vous avez peur de sortir de chez vous (on sait jamais, des fois qu'on croiserais quelqu'un de sympa hein...) laissez à vue, les cadavres de panaché, de coca, de bouteilles de sirop de menthe, de mugs de chocolat chaud. ça fait trash. Un peu moins, mais cela fera office "de". 

 

Sortez une grosse couette, dans laquelle vous enrouler. Rien ne doit sortir. Des gros coussins remplis de bave de la veille. C'est important pour le décor. 

Des peluches ridicules aussi, ça peut aider. Un cendrier rempli de mégots, car l'odeur du tabac froid dégueulasse, parait que ça peut aider. 

Éteignez vos parfums d'intérieur, les bonnes odeurs, ça craint, ça peut décrocher un sourire ou whatever. Évitez tout contact avec des sensations bénéfiques. 

Tamisez l'ambiance. Le noir, c'est vachement mieux dans ces cas là. Il faut qu'à la fin de la semaine, la lumière vous fasse mal aux yeux. Comme un ours qui sort de sa grotte après une longue hibernation. Sinon, c'est pas game. Soyez un vampire. Ne vivez que la nuit. Dormez le jour. 

 

3. Soignez votre look. 

 

Ressortez votre pyjama le plus pourri. Celui avec des trous dedans, qui a été bouffé par les mites. Si y'a un Donald dessus ou un Mickey, c'est parfait. Celui qui a encore une grenouillère, je lui décerne un award de la classitude dépressionesque. (Ouais ouais, j'viens de l'inventer.)

Des grosses chaussettes. (Moi les miennes, y'a des grenouilles dessus et elles sont anti-dérapantes, c'est classieux, top moumoute !)

Un bonnet, pour avoir les oreilles bien au chaud. En forme d'oreilles de lapin, ça peut être très sympa. Je le recommande vivement. 

Le plus important : Fuyez la douche. Une dépression sans cheveux gras, n'est pas une dépression. Économisez shampoings, gels douche et autres ustensiles de maquillage. Les dépressives bonasses, ça n'existe pas. 

 

 

4. Entourez vous... Peu. 

 

Comme peu de gens comprennent l'envie de dépression accélérée, il faut faire un tri. Entourez vous de gens qui peuvent vous remonter le moral, mais pas trop. Appelez des copines tout aussi dépressives que vous. Allez à l'essentiel. Ne blablatez pas pour leur remonter le moral, au cas où cela remonterait le votre. Notez leurs arguments bidons. 

"L'amour ça existe Alice, il nous arrive pas à nous, mais ça existe, comme les chiures de pigeon sur la tête, ça existe tu t'en es pris une, c'est bien la preuve que ce genre de choses improbables peut arriver à tout le monde". Bingo. celle là, elle est top. (Merci Célinou lol)

Passez des heures au téléphone à répondre à des enquêtes ou sondages divers, tout en vous plaignant sur leurs appels intempestifs. 

Remerciez les avec une larmichette de vous avoir écouté pendant 20 minutes. (Au moins, après ça, ils ne vous rappelleront jamais.)

Soyez une sorcière, laissez vous pousser des boutons sur le nez, faites fuir les enfants de vos voisins. (Si ils n'ont pas déjà fui à cause des odeurs...)

Grognez.

Exprimez vous en onomatopées. Par exemple : "Grut", "Gniarf", "Humpf". Et votre préféré : "Menfoumentape". 

 

5. Comptez les heures. 

 

Pour réussir une dépression, il faut que le temps paraisse long. Très long. Du coup, pensez à checker votre téléphone portable toutes les minutes, aussi souvent que vous le pouvez, pour vous rendre compte que le temps il est long, très long. Et pensez aussi à vous lamenter. Ne lésinez pas sur les lamentations. ça fait parti du schmilblick. 

Lamentez vous aussi de ne pas recevoir de texto ou d'appel d'un(e) hypothétique amoureux(se) que vous ne connaissez pas encore. Après tout, même si il(elle) ne soupçonne même pas votre existence, il pourrait se bouger les miches pour venir jusqu'à vous. 

 

6. Ne lisez pas les articles du blog d'Alice Kara. 

 

C'est une blondasse, elle sait pas ce qu'elle dit. Et ça pourrait vous faire sourire, on ne sait jamais, c'est à bannir complètement de votre champ de vision. Évitez aussi les films de Walt Disney, les trucs rigolos à la télé, genre "Scènes de ménage", "WorkinGirls" (pub non dissimulée pour ma productrice lol). Non, passez vous en boucle la scène de Forrest Gump où Jenny meurt. (Aaaaarrrgggghhhhh) (Ou la traversée du Mordor de nos petits hobbits jouflus Frodo et Sam... ça marche aussi lol)

 

7. Ne prettez pas attention aux signes. 

 

L'Univers est futé, il cherche à nous remonter le moral, il s'immisce dans notre dépression pour nous en détourner et nous faire penser à l'amour. Bah non, luttez ! L'amour trouvera un chemin, mais pas cette semaine ! Wow ! 

Faites comme si vous aviez pour une fois, un libre arbitre. 

Ne cédez pas à la tentation d'aller mieux, malgré les signes de l'Univers, ou des voisins du dessus, ne les écoutez pas ! Ils sont fourbes, et seraient capables de vous faire aller mieux en deux secondes. 

Si ils se font trop présents, chantez à tue tête en vous bouchant les oreilles une chanson débile. ("C'est la luttteeeeeeeeee finaleeeeeeee, allons enfants de la tiranilleeeeeeeeuhhhh") 

Surtout si ces signes sont en rapport avec votre Grand A. Courage. Fuyez ! 

Faites sinon un truc qui marche bien. Jouez là comme Gandalf. 

"VOUS NE PASSEREZ PAaaaAAAaAAAaaaAAAaaaasssss" 

 

ça marche bien. Mais ne riez pas de votre connerie. Soyez sérieux. Je déconne pas ! 

 

Voilà mes anges !!!

 

Si après tous ces conseils judicieux, vous foirez votre dépression, c'est que vous êtes nuls. Et une autre semaine s'annonce nécessaire ! 

 

A vos mouchoirs !

 

@ Bientôt quelque part mes anges ;)

 

 

ps : Pour ceux qui se plaignent de tarder à obtenir un rendez vous avec moi, c'est normal, j'ai beau être en dépression, j'ai quand même des rendez vous tous les jours, et si vous n'avez pas encore eu de mes nouvelles, c'est parce que je suis très très très très en retard. Mais je préfère être en retard plutôt que de bacler mon travail. Si vous préférez que je bacle votre consultation, y'a pas de souci, je vous prend tout de suite. Mais ne dites pas que vous n'avez pas été prévenus ! La médiumnité, on ne peut pas la forcer. Si vous voulez une machine en face de vous, appelez un audiotel. Si vous voulez une Alice Kara en forme, poireautez sagement. Merci. 

 

Commenter cet article

reuz 03/10/2012 14:03

Ah si seulement la dépression pouvait venir et repartir aussi vite :)))))

anne 15/09/2012 16:10

Ah lala!!cette chère Alice me fera rire jusqu'au bout!!Du coup c'est foutu pour moi la dépression!!Zut!

;)

Camille, musicotteuse cassée 13/09/2012 02:20

Bon à part ça... les énergies, le bordel, tout ça... merci, je déguste. bref... ben si je meurs bientôt je viendrai te taper la discute. ^^(Mais pas longtemps parce que j'aurais des autres trucs à
faire après, genre trouver la lumière, tout ça tout ça...)

Camille, musicotteuse amoureuse 09/09/2012 04:45

Ah si un mars! Ca c'est une bonne idée!

Mais ça a intérêt à repartir alors, parce que sinon je râle.

Alex 08/09/2012 20:56

Tombé sur le site par hasard, même si ça n'existe pas, ça me remonte bien le moral tes paroles Alice. Je suis en ce moment en dépression, mon copain s'éloigne de moi et j'en suis vraiment attristé.
Je sais pas si les énergies en ce moment bougent énormément mais moi ça me travail dur. j'espère que ça va pas durer longtemps.Alors je cherche un peu de réconfort dans tes belles paroles.
heureusement que des personnes comme toi existe, un grand merci.

sylvain.medium777@gmail.com 08/09/2012 00:18

et bien j'adore ! ça manque terriblement aujourd'hui, même dans le milieu artistique ce coté humain, revenons a des choses, ça me fait pensé à Franck Sorbier, ce créateur, j'ai conversé avec lui,
c'est quelqu'un d'une simplicité hallucinante, un vrai Bonheur ! comme toi. Tu vois il est un peu sophistiquer mais dans le bon sens du terme, et de part mon parcours personnel je le suis aussi, ça
n'empêche pas que j'tutois largement mon concierge même si ça a déplu manifestement à certains voisins ahuris étonnés, bref m'en fout m'en tape.En lisant ton blog tu m'a permis quand même de me
rebooster, je sais pas comment te dire...je me reconnais dans ton histoire, car moi aussi je suis allé aux restos du coeur...pourtant mes parents ne roulent pas en 2cv, mais l'autonomie jeune ça se
paye, mon parcours artistique, bref d'étranges similitudes.. Restons nous mêmes, restons simples..KISS(ça n'emêche pas d'être compliqué parfois..)

sly 07/09/2012 23:42

Oui j'entends bien, je trouve ça courageux, je veux dire, vu l'hypocrisie qui règne dans ce milieu des danses d'égos d'être qui tu es comme ça, c'est simple la plus part des médiums parigos mettent
leurs saucent, leurs tarifs basta.Tu apportes une bouffée d'air pure, par contre être moi ce n'est pas dire de "gros mots"quoique, non sérieux pas sur mon blog, bon bourré c gentil tu m'diras (il
est encore là dessus!)Chacun est comme il est.Mais j'avoue je ne peux m'empêcher de sourire à savoir par exemple si tu recevais la femme d'un politicien, voir des aristos, des grands chefs
d'entreprises et qu'ils lisent ton blog lil et bien même tarif pour tout l'monde.. :)

Alice Kara Medium 07/09/2012 23:46



J'ai été reçue dans les plus beaux appartements de Paris, et j'ai été exactement pareille que ce que je suis sur ce blog. Je ne change absolument rien. 


Ok, des fois les gros mots, bon, j'essaie d'éviter, mais je ne change rien, pas même devant mes producteurs, et même si je venais à faire de la télévision, je ne changerais pas. Vous avez là tout
ce que Je SUIS. Pas plus, pas moins. Que vous soyez célèbre, "bourré" de thunes, sans le sous, au RSA, ou SDF. Même traitement, même tarif. Même "moi". :)


C'est épuisant d'essayer d'être un autre que soi ! 


Je suis Piaf, telle que je suis :)



Camille, musicotteuse amoureuse 07/09/2012 02:39

Mais LOL!!

Bon Alice, on échange?
Tu échanges ma vie de dépressive chronique contre ta vie de médium?

Mais je garde ma copine (si par miracle elle me largue pas la semaine prochaine... putains d'énergies de merde qui foutent le bordel) par contre... parce que sinon je serai dépressive aussi dans ta
vie.. ^^

Alice Kara Medium 07/09/2012 14:38



lol tu veux pas un mars aussi ? 


:p



sly 07/09/2012 02:30

se serai un peu fastidieux dans ce post de parler de vague d'énergie, mais quand je suis connecté à l'énergie de guérison je ne ressent plus de lourdeurs..j'étais tellement dédoublé énergiquement
après mon soin tout à l'heure, que dans le métro certains on du croirent que j'étais ivre avec mon sourire et mes yeux qui brillent.. je pense Alice malgré les vagues énergétique que je ressens
aussi, tu devrais faire une réharmonisation...bref

sly 07/09/2012 02:25

;) ah les médiums, c'est comme les artistes, ils ont un coté vague à l'âme..
sinon le séroplex 5mg ça marche aussi, c'est une simple molécule, on est en 2012, rien à voir avec les anxiolytiques ! il faut demander au médecin.
Fait sortir la madonna qui est en toi est danse ! non sérieusement moi je t'offrirai bien un soin. Et pour les bijoux tu m'a bien fait rire, je sais pas comment tu fais pour oser être toi jusqu'à
dire des mots comme bourré etc...ou est-ce mes vies antérieurs d'aristocrates qui refont surfaces, bien à toi Alice, quand tu veux ou peux pour un soin... j'en ai fait encore tout à l'heure, je
suis de plus en plus sollicité..Allez, bien à toi.. S

Alice Kara Medium 07/09/2012 14:37



Je reçois des soins de mes guides, niveau harmonisation, il n'y a pas mieux ;)


Et il faut être soi, donner une image se soi, fausse qui plus est, c'est démodé ;)


Bises



Biche 06/09/2012 13:27

Ahhh!!!!!!!! Je ne suis plus seule, ça me rassure !
Dans la presse, ils ne parlent que de dépression saisonnière l'hiver... Va y comprendre quelque chose !...

Alice Kara Medium 06/09/2012 13:28



Parfois, pas besoin de comprendre, juste accepter :)



Biche 06/09/2012 13:10

Mais moi je t'aime Alice !!!!
Moi je dépressionne en général du printemps jusqu'à fin aout !... Ensuite c'est la grande forme surtout en hiver lorsque les jours sont très courts, j'adore !
Y a-t-il quelqu'un comme moi ici ? J'ai l'impression que ce n'est pas commun.
Ta dépression passera Alice, comme toujours ; traite là par le mépris !

Alice Kara Medium 06/09/2012 13:13



J'aime l'hiver :)


C'est ma saison préférée ! Pelleter la neige, la main qui colle à la poignée au Québec... Boire du chocolat chaud, les soirées au coin du feu, les sapins de nowel, les coeurs qui se réchauffent
ensemble ! Moi je kiffe à don'f. Et je déprime pas en hiver ! héhéhé ! 


Bisous ma belle :)



Flore 06/09/2012 12:22

Ben,moi, comme Christine;pas besoin de l'anticiper cette dépression. Je pleure depuis 3 jours et cette nuit, c'était le top des larmes. Me voilà déçue apres etre tombée par erreur sur un mail
envoyé par l'homme de ma vie, à une autre femme.
En tout cas cet article m'a bien faitsourire. Bises et pas de soucis pour toi Alice

Sabr 06/09/2012 11:35

Le passage d'août à septembre, c'est un peu comme un car qui roule à 300/h, qui pile sur les freins et toi qui viens t'écraser contre la vitre comme un moustique... Et si jamais tu bougeais encore,
l'univers se charge d'actionner les essuie-glaces, histoire d'être sûr quoi... (lol)
Sans aller jusqu'à se faire une superbe dépression, je crois en effet qu'il est vital de savoir dire stop et se laisser le droit d'être épuisé et triste (voir très triste). Juste se reposer, ne
rien faire, glander...
Courage.

K@t 05/09/2012 22:06

Coucou,
ça me rassure de voir que je ne suis pas la seule dans cet état là: 3 semaines de vacances à avoir envie de ne rien faire, à pleurer toutes les deux secondes et à repenser au rateau que je viens de
me rendre. Ouinnnnnnnn je suis trop malheureuseeeee.

Vivement le changement...

Merci ma belle pour cet article.

christine 05/09/2012 21:47

bon j'ai fait le plein de chocolat ...

Nhã 05/09/2012 20:05

Je préfère de loin poireauter !!

Et puis j'aime bien cette idée de dépression avancée, autant toucher le fond vite pour mieux rebondir !!

Même en mode dépression vous avez un humour qui rebooste ;)

Fanny 05/09/2012 19:01

Hellooooooooo!
Bon alors, c'est la première fois mais je suis totalment à l'opposé du moral qui part en live en ce moment (ou plutôt en décalage)!!
J'ai adoré cet article où l'humour est présent à 2000000% (je suis pareil de A à Z)!!
je vois plutôt le mois de septembre comme le début des changements (c'est en cours) et ça fait un bien fouuuuuu!
Bref, suis étonnée car d'habiutde, je suis synchro!)!
Allez allez allez, ça va bouger!!!!!!!! ET oui, on parle de cette .... de roue qui tourne, grrrrrrrrrr! Mais oui, elle tourne!!! Bon, c'est vrai j'ai du mettre une vingtaine de rustines ou alors
elle était un peu carrée mais avec mon marteau magique, hop hop hop, ça y est!!!!!!
Je vous embrasse fort!
Hop hop hop des articles toujours aussi drôle, on adoooore!!

Alice Kara Medium 05/09/2012 19:06



C'est un descriptif non exaustif des énergies de ce début de mois, la suite va swinguer à mon avis, avec son lot de surprises ;)


Bises !



Archives

À propos

La vie "presque" ordinaire d'une incorrigible provocatrice de sourires, agitatrice de consciences... Et ses tribulations !