Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 Nov

Dialogue avec Raymond, passer la lumière.

Publié par Alice Kara Medium  - Catégories :  #Tribulations...

portes-au-dela.jpg

 

Bonjour mes anges !!!

 

En fouillant dans mes vieux carnets, j'ai retrouvé un passage d'un moment papote avec Raymond, que j'ai eu envie de vous partager. Il date d'il y a à peu près deux ans. Peu après l'ouverture de ce blog. 

A ce moment là, je découvrais à peine ce que c'était que tout ça, je n'avais même jamais encore entendu parler d'éveil, et Raymond découvrait ça avec moi, en me le faiasant partager. Il était à peine arrivé dans l'astral, qu'il est devenu mon guide. Du coup on a appris "sur le tas" tous les deux... Et c'est un très bel apprentissage qu'on a fait ensemble. 

 

Voici un peu de cet apprentissage que j'ai retrouvé dans mes notes :

 

A : Tu peux me dire ce que ça fait de passer la lumière ?

R : C'est assez compliqué de mettre des mots là dessus, car il n'y a aucun mot qui puisse décrire ce sentiment là. Je vais essayer de te l'expliquer avec des ressentis humains. 

A : Ok. Je t'écoute. 

R : Tu peux essayer d'imaginer ce que tu ressentirais dans un moment de ta vie ou tu te rendrais compte que tous, absolument tous tes rêves sont accomplis ? Que toutes tes demandes, tes envies, tes besoins, tes aspirations, même les plus enfouies à l'intérieur de toi se sont concrétisées ? Que tous tes accomplissements viennent de pendre vie, que tu es à un point de réussite de toi même tel qu'il ne peut rien t'arriver, un sentiment de complétude, de toute puissance, de faire parti de la vie elle même, d'être la vie, de te réveiller un matin en étant complète, sereine, fière de tout, sans savoir de quoi tu es fière. D'avoir envie de sauter partout comme un enfant qui aurait reçu le plus beau des cadeaux de noël, voir même tout le catalogue qui serait déposé là devant le sapin de noël. Et tout cela, sans aucune peur. Peux tu l'imaginer ?

A : Je crois.

R : Essayes un peu mieux.

A : Ok, j'imagine, mais je ne sais pas trop si j'imagine bien...

R : Tu imagines plutôt bien jolie Alice, Mais là encore, tu peux rajouter à ma description 100 000 fois plus de puissance, et tu seras loin du compte.

A : Cela donne envie de passer la lumière tout de suite. Dire ça à quelqu'un qui est mal dans sa vie est dangereux.

R : On ne passe la lumière que si on est prêt. Je suis resté 15 ans à errer parce que je n'avais pas compris tout ça, parce que j'ai quitté la vie en ayant l'impression de n'avoir pas vécu tout ce que je devais vivre, comme avec l'impression d'avoir mis fin à mes jours. J'ai attendu le temps que j'aurais du attendre pour vivre ce passage vers la lumière. 15 ans. Que j'ai regretté de ne pas vivre avec les gens que j'aime. On ne peut pas quitter le monde des vivants trop tôt, c'est du gâchis. La vie est tellement belle. Dans la vie, il y a l'amour, sentir l'amour à l'extérieur de soi c'est écoeurant (dans le sens québécois du mot écoeurant = géniallisime ndlr) ici, nous sommes l'amour, nous ne pouvons pas savoir ce qu'il est à l'extérieur de nous. Seule la vie nous donne cette chance de le sentir de cette façon. Je ne saurais pas te dire si c'est la raison qui fait que les âmes reviennent, mais pour moi, ça l'est. Dans la vie, chaque fois, nous réapprenons les bases de l'amour, nous réapprenons à aimer, alors que c'est tellement "là" quand on est dans la lumière, on baigne dedans, nous n'avons pas besoin de le trouver. Le trouver sur terre, c'est redonner vie à l'amour. Le renouveler, le nourrir, s'en nourrir. Partir sans voir ça est une erreur. Et comme dans toute erreur, on erre. Parfois comme je l'ai fait, pendant 15 ans. Autant les passer à vivre, pour voir l'amour se dérouler sous nos yeux. L'astral ne part pas, il nous attend. Il attend que l'on soit prêt à le rejoindre, et nous sommes prêts quand nous sommes en paix. Pas avant. Se donner la mort est un choix, et un choix respecté, mais si ce choix n'est pas fait dans l'amour, l'astral attendra que l'amour revienne à celui qui a fait ce choix, pour l'accueillir comme il se doit, avec ce sentiment que j'ai tenté bien maladroitement de te décrire ma belle. 

 

 

@ Bientôt quelque part mes anges ;)

 

 

Commenter cet article

K@t 16/11/2011 22:42


Il en dit des belles choses ce Raymond... Il me ferait couler l'eau des yeux...


Cookie-sur-Erdre 15/11/2011 18:48


Je crois que je vais imprimer ce post et le mettre sous mon oreiller.


Camille 15/11/2011 05:15


Donc... si on a déjà ouvert la porte et ressenti un instant cet amour... (je sais, c'est rarissime)
c'est bon, on peut mourir?

Ca veut dire que si j'essaie de me tuer un jour... je me louperai pas? Erf... pas si rassurant au fond...


Alice Kara Medium 15/11/2011 12:57



Quand on a vu ça un petit instant, on n'a plus envie de se tuer :)


 


 



Hélène31 14/11/2011 20:55


Très intéressant!
Mais du coup, quand tu "tombes" sur quelqu'un qui n'est pas prêt pour passer la lumière, comment sais-tu si tu dois l'aider à passer ou bien le laisser faire son chemin seul?


CRICRI 14/11/2011 20:42


C'est tellement beau, je reste bouche bé...

Merci Alice.

Douces pensées


ennya 14/11/2011 19:21


:D , c'est parfait !!! rien a dire de plus, j'adore !:)


lore 14/11/2011 19:14


Franchement, c'est trop beau! Merci Alice de le partager!


Ayava 14/11/2011 19:05


Merci !


Archives

À propos

La vie "presque" ordinaire d'une incorrigible provocatrice de sourires, agitatrice de consciences... Et ses tribulations !