Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 May

Du Grand nAwAk !

Publié par Alice Kara Medium  - Catégories :  #Le Grand A

valentines-day-snow-heart.jpg

 

Bonjour mes anges !!!

 

Une des questions qui revient souvent quand on m'interroge sur les flammes jumelles, c'est "ça donne quoi au quotidien ?"

 

Le quotidien avec une flamme jumelle, je ne sais pas ce que ça donne dans "la matière" c'est à dire la connexion physique, étant donné que ma dite FJ n'est pas disponible.

Même si j'ai rencontré des personnes qui ont pu me parler de ça, je ne l'ai pas expérimenté, je ne peux donc pas en parler, seulement l'imaginer. 

Mais ce dont je peux parler, c'est de la connexion astrale et de ce que cela implique au quotidien. 

Pour ça, il faut que je vous refasse un petit topo du début de comment tout ça est arrivé.

J'ai croisé Grand A pour la première fois il y a 16 ans. Je ne l'ai pas vraiment vue en fait, juste de loin. Un jour de profonde déprime post pubère où je voulais quitter le monde ingrat de l'adolescence suite à un chagrin d'amour. 

Je n'avais aucune idée de qui c'était, mais ce jour là, sans savoir du tout ce qui s'opérait plus haut dans l'astral, j'ai été "rechargée" et l'envie de fuir la terre ferme est partie d'un coup. Une voix de l'intérieur m'a certifié que ce n'était pas le moment et que peut être au cours des années à venir, j'entendrais de nouveau de jolies choses comme cette voix sortie d'on ne sais où, qui appartenait à je ne sais qui. 

J'ai entendu cette voix de nouveau quelques années après, mais impossible de dire à qui elle était. Une voix sans visage, comme un souffle lointain qui portait en lui la puissance d'un vent sauvage qui court sur les collines. Emportant avec lui la peine et portant toutes les écorchures au loin. 

Puis un beau jour je suis tombée sur une photo qui m'a intriguée. Ce visage m'était tellement familier. Mais j'avais à peine 16 ans et aucune idée de ce que je ressentais. J'ai laissé la photo là où elle était et ma vie a repris. J'ai grandi. Après quelques années d'université, une amie m'a parlé d'un voyant.

Par curiosité, je suis allée le voir. Ce voyant m'a parlé de ma future vie sentimentale.

Il m'a dit "Au premier regard vous saurez"

Il m'a décrit une femme, donné son prénom, ce qu'elle faisait dans la vie, et où elle se trouvait, avec tout un tas de détails.

Je l'ai pensé dingue. J'ai oublié ce qu'il m'a dit, presque pour me rassurer.

Et puis une après midi, je révisais mes cours de psycho, en regardant la télévision. J'ai eu ce jour là une sorte d'illumination sortie d'on ne sais où et la photo que j'avais vu des années auparavant m'est revenue en tête.

"Bon sang mais c'est bien sûr !!! La femme qu'il a vu c'est elle !!!"

 

S'en est suivi un pur moment de félicité où je me suis mise à courir partout dans ma chambre, à sauter sur mon matelas comme une dingue, et à partager ma joie immense avec mon chat en dansant comme un bisounours. 

Et puis le mental a repris ses droits quelques heures plus tard. 

Je suis passée par un peu toutes les phases... "Je suis complètement tarée, je suis une érotomane qui bave sur une photo, je suis bonne à enfermer" puis "Mais non c'est génial !" suivi de "C'est impossible, tu la connais même pas, tu ne sais même pas si elle existe vraiment" et puis de nouveau "Ce voyant est fou, tu crois même pas à la voyance, tu crois en rien, pourquoi croire en ça ?"

 

5208510547_32662f082b_z_thumb-copie-1.jpg

 

Et puis j'ai continué ma vie, j'ai vécu des histoires sentimentales, j'ai connu l'amour parfois, j'ai aimé avec mon petit coeur d'artichaut, j'ai été déçue aussi, j'ai fait souffrir, comme n'importe qui ici bas. 

Le hic, c'est qu'un beau jour, en relisant les notes que j'avais prises chez ce voyant, je me suis rendue compte que tout ce qu'il avait dit s'était réalisé, bien sûr il manquait certaines choses, mais il ne s'était pas planté, au contraire, même les choses les plus dingues étaient en cours. 

Je suis retournée le voir. Cinq années après la première fois. 

Il m'a redit pareil. Sans s'étaler sur ma vie sentimentale. Je lui ai montré la photo. Il m'a dit "Oui c'est possible" avec un grand sourire, puis a ajouté "Mais je ne pourrais pas vous le certifier, et ce serait une erreur de ma part de le faire".

J'ai été à la rencontre de cette femme, qui n'était jusqu'alors qu'une photo. Je lui ai parlé un peu en bafouillant, elle m'a sourit. M'a serré la main, et là toute une série d'images a défilé devant mes yeux. Tout mon corps s'est mis à vibrer intensément, comme si l'on m'avait branché sur une prise électrique, à 10 000 volts, et impossible de contrôler quoi que ce soit. Et puis plus rien, chacune a repris le cours de sa vie. Je ne sais même pas ce qu'elle a ressenti ce jour là, ni même si elle s'en souvient. Je l'ai revue plusieurs fois par la suite, sans jamais m'approcher.



S'en est suivie une immense période de doute, où je me suis réfugiée dans une relation sentimentale hasardeuse, avec quelqu'un que j'étais sure de ne jamais aimer plus que comme une amie. Et qui ne m'aimait pas non plus autrement. Cette histoire a duré 4 ans, j'ai fait subir à mon corps une torture pour ne pas me sentir désirée ni désirable. Je me suis éloignée de ma propre vie. Lorsque ça s'est terminé, je suis revenue à la vie. Je suis devenue ce que je suis aujourd'hui, une médium complètement flyée !

Cette nouvelle "moi" qui en fait était la même qu'avant mais avec plus d'ouverture et de ressentis m'a donné une nouvelle perspective de la vie et surtout de l'amour.

J'avais de nouveau occulté cette femme, ce fantôme de mon passé. Mais là haut, ils ont décidé qu'il était temps d'arrêter de douter, et ils m'ont envoyé des informations sur les flammes jumelles. Et révélé tout mon passé sous un nouvel angle. Je me suis souvenue de tout ce que j'avais occulté pour me protéger de ce futur "trop grand pour moi". 

Ils m'ont balancé plein d'informations sur tout ce que j'avais ressenti jusqu'à présent. Le lien avait bel et bien toujours été là. Chaque chose que j'ai fait dans ma vie m'a menée jusqu'à là. Tout ce que j'aime, elle l'aime aussi, quand je dis quelque chose, elle le dit peu de temps après, et inversement. Sans être connectées physiquement, sans se connaître véritablement. J'aime les mêmes choses, je suis attirée par les mêmes types de personnes, nous avons un vécu presque similaire. 

 

Le lien est tel que je sais lorsqu'elle ne va pas bien, je sais lorsqu'elle se trouve non loin de moi, je sais quand elle a mal, je sais quand elle est heureuse. Je suis enrhumée quand elle est enrhumée etc...

C'est exactement comme avoir deux personnes à l'intérieur de soi qui vivent des émotions différentes mais reliées. Sans savoir jamais ce qu'il se passe dans la vie de l'autre. 

"Tiens cette tristesse là n'est pas à moi ni à un fantôme qui squatte mon salon, ça vient d'elle... Mais je ne sais pas ce qu'il se passe dans sa vie car je ne la côtoie pas."

Et cette certitude que ça vient d'elle m'est chaque fois confirmée par des signes énormes. Mon ordi plante, et sa photo apparaît sur mon écran, son prénom, une personne à la télé qui s'appelle comme elle, une chanson qui parle du lien, une personne m'arrête dans la rue et s'appelle comme elle, ou a la même coiffure. Absolument tout est utilisé par les voisins du dessus pour me confirmer tout ça. Tous les moyens sont bons. 

 

Absolument tout me ramène constamment à ce lien entre elle et moi.

J'ai eu beau tout couper, plein de fois, vouloir stopper tous ces ressentis, je n'y suis jamais arrivée ! Et pourtant je l'ai souhaité tant de fois, j'ai tant souhaité couper ce lien pour avoir mon âme pour moi toute seule, pour ne plus ressentir sa peine constante qui m'a souvent plongée dans un profond désespoir. Écrasée sous des émotions qui n'étaient pas les miennes, et dont je ne connaissais pas l'ampleur.

Je me suis retrouvée chaque fois "au hasard" exactement aux places où elle s'était assise, exactement où elle était passée, jusqu'à choisir sans la savoir la même chaise, commander les mêmes choses, dans le même café où elle s'était assise dix ans plus tôt. (Merci la technologie internet pour les photos grappillées au "hasard" de mes recherches ! lol)

 

Je me perd dans une ville inconnue, j'arrive où elle travaille. Je la croise nez à nez en sortant d'un bus. On a beau essayer de se dire que tout ça ce ne sont que des coïncidences, il y a bien un moment où il faut se rendre à l'évidence. Y'a un truc. 

 

J'ai été voir d'autres médiums, d'autres voyants, aucun n'a pu me donner de certitude. Des fois "Oui c'est elle" des fois "Non vous vous plantez complètement". D'autres fois "C'est bien ton âme jumelle, un bout d'âme incarné en même temps que toi ici bas mais elle ne sera jamais une flamme jumelle" (sous entendu pas de relation sentimentale prévue au programme). D'autre fois "c'est un boulet, lâches le"... Ce que ressent mon coeur se perd dans les méandres de mon mental. Tous les médiums y perdent leur latin. 

 

Puis je suis retournée voir le voyant que j'avais vu au tout début, il y a quelques semaines, qui m'a répété les mêmes choses, sans se souvenir de moi. Il a été tellement clair sur mon présent, sur ce qu'il avait déjà dit avant que je ne peux plus douter de lui. Il n'a toujours pas pu certifier que la Grand A que j'ai identifié était la femme avec qui je coulerais des jours heureux, mais je me dis simplement que là haut, ils veulent que je n'écoute que la certitude de mon coeur. La certitude que mon âme et la sienne sont liées. 

 

Grand A restera toujours Grand A. Que je le veuille ou non. Elle est un bout de moi. Un peu comme un horcruxe (Référence à Harry Potter) l'une ne va pas sans l'autre. Et que l'une des deux meure ne réglera rien, bien au contraire ! Le lien surpasse la mort, il fait parti du TOUT. La reliance va bien au delà de tout ce que l'on connaît ici bas. C'est ensemble, pour l'éternité et dans l'infini. Et il n'existe aucun mot pour décrire ce lien là, ou l'amour qui en découle. 

 

hiver-202010-20coeur-20neige-20gants.jpg

 

J'ai beau ressentir et être connectée à elle, j'ai appliqué dernièrement le "menfoumentape power". Dès que je reçois un truc, je ferme tout. Je suis neutre vis à vis de ce qu'elle m'envoie sans le savoir et tout va beaucoup mieux. Je ne suis plus en attente de chacun des signaux qu'elle pouvait m'envoyer, je ne guette plus les signes. 

 

Même si parfois j'ai l'impression de la laisser tomber énergétiquement, il me faut ça pour continuer à tenir debout, après 16 ans de bons et loyaux services j'ai finalement été fatiguée de vivre non pas ma vie, mais la mienne et la sienne aussi par procuration, avec seulement des bribes d'informations énergétiques pour savoir ce qu'elle était et qui elle était. 

 

Je suis comme vous tous, qui croyez avec moi à ce Grand Amour là, je doute, je baisse les bras, je me met en colère contre tout l'Univers en entier à cause de l'attente. Je hurle de douleur de la savoir si loin de moi, et pourtant c'est elle qui me soigne et me donne ce sentiment profond (et pourtant illusoire) de "complétude". 

 

Que la reconnexion ait lieu ou pas physiquement, ce n'est de toute façon pas un amour que l'on peut ranger dans une boite. Il ne répond à aucune loi terrestre. 

 

J'ai espoir que raconter ici mon histoire n'est pas en vain, et que grâce à ce que je vis, certains pourront identifier cet amour là à leur tour, comme je l'ai fait avant vous. Même si cela me fait souffrir de ne pas vivre quelque chose d'humain avec elle (et c'est uniquement mon égo qui souffre) je ne changerais absolument rien à ce que j'ai vécu. Savoir d'où ça vient, ce que c'est, et avoir une ébauche du pourquoi n'a pas de prix. Grand A, tout comme vos Flammes jumelles parsemées un peu partout, sont là pour vous laisser entr'apercevoir le divin en vous. Le travail n'est cependant pas extérieur, il est intérieur. 


Et peut être que cette reconnexion au divin nous mènera jusqu'à l'amour que l'on cherche tous. Jusqu'au Grand A.

 

Être soi-même complet pour offrir ce bonheur à l'autre. Pour ne pas lui donner en fardeau l'attente que cette personne puisse nous rendre "complets". 

Avec notre amour humain, on attend de l'autre qu'il nous complète. Avec une flamme jumelle, c'est Être complet qui nous rapproche. Parce que l'amour divin n'a pas d'attentes. Il EST.

Et que faut t'il faire pour se reconnecter au divin en nous ? RIEN... C'est un billet de loterie que nous avons reçu le jour de notre naissance et il suffit d'attendre que le numéro sorte, tranquillement en continuant de faire ce que l'on fait d'ordinaire. Il en est de même pour rencontrer ce Grand A.

 

Je continue donc mon chemin, et peut être qu'un jour, elle se présentera de nouveau sur ma route, un sourire aux lèvres et de l'amour plein les bras. Ou peut être que non, mais elle m'aura menée à ce que je suis.

 

Je n'ai rien de plus à lui offrir que mon âme, et ça, elle l'a déjà, vu qu'elle a la même ! Tout le reste n'est que du bonus ! ahaha !!! (Et éventuellement du woola woops ! Mais ça c'est censuré lol)

 

C'est ce que l'on appelle avoir l'amour dans l'âme je crois  ;)

 

@ Bientôt quelque part mes anges ;)

Commenter cet article

île 22/05/2011 15:03



J'ai recontré le mien au coeur de la nuit et tout a explosé des faux semblants de ma vie...A force de me dire mais pourquoi, pourquoi tant de souffrances et pourtant cet amour qui ne s'éteint pas
, dont on sent que le lien est au-delà des mots ?..."On" m'a dit qu'on avait été jumeaux et séparés et qu'on devait se retrouver...Je crois qu'il le sent aussi mais il ne le sait pas...Mais il
m'a tellement fait grandir en moi que je ne regrette rien ...et je ne désespère  pas qu'un jour, on  partage enfin ..:)



Camille 22/05/2011 05:23



Je dois te le dire... te lire fut une torture dans les dernières minutes... (mais ce n'est pas toujours le cas rassures-toi )


Une torture de justesse. Parce que tu parles d'une chose que je vis... mais toi qui ne l'a jamais eue, tu as encore l'espoir n'est-ce pas?


Moi je l'ai eue, et j'étais incomplète. A vrai dire, c'est elle qui m'a fait grandir... et elle n'a pas grandi en revanche... et puis maintenant, je me rapproche de ma complètude, beaucoup plus
qu'avant... et c'est fini. Et l'espoir devrait s'en aller, comme pour les autres... mais non. Quelle prise de tête que cet espoir bizarre qui te fait dire "c'est elle, ce sera toujours elle"...
même quand tu ne fais que pleurer sur les cendres du feu qu'on croit éteint. 


 


Pourtant... ce feu ne s'éteint pas.


 


Alors je me demande... être complète... (je dis pas que je le suis, mais à la base j'y aspirais) pour l'attendre, elle qui ne l'est pas assez, pour être impuissante face à son choix de partir, de
ne pas vivre cet amour plus longtemps, et de ne surtout pas le laisser la changer et l'éveiller... à quoi bon?


L'amour éveille, c'est une certitude, il nous rend l'innocence de notre enfance, la pureté de l'émerveillement, tout en nous menant vers l'âge adulte, le vrai. Et pourtant... être un être d'amour
et ne pas pouvoir le vivre... quelle ironie!


Tu parles d'égo, et certes, je te rejoins, l'amour ne veut rien, il ne demande rien, il EST, c'est tout. Mais tant que je serai dans un corps de chair, j'aurai cette envie déchirante de la serrer
contre moi. N'est-ce pas légitime et naturel? 


Ce manque... ce besoin de tendresse, de caresses et de regard amoureux plein de lumière, n'est-ce pas une chose normale pour un être humain aussi spirituel soit-il? L'éveil passe t'il forcément
par le manque de contact? Que diable!!!


 


 



Naty 21/05/2011 23:17



C'est marrant que tu abordes ce sujet du grand A ;)tu racontes ça de façon très touchante.


Alors c'est marrant que plusieurs "voyant/ médium" ne voient pas la même chose soit dit en passant ;) il aurait fallu plus de temps pour développer ce sujet avec toi !


Les questions sont pourquoi certains trouvent leur grand A, tout de suite, d'autres pas. et si on rate son grand A à un instant T peut on le retrouver plus tard ? pourquoi passer sa vie à
chercher son grand A lol tout ça sur le ton de l'humour. si tu trouves les réponses avant moi, ne manque pas de m'éclairer :) on devrait arriver sur terre avec une forme de mode d'emploi, style
ludique, ça va amuser tes voisins. lol. bises.



Ananas 21/05/2011 16:46



Je connais un homme dans lequel j'ai cru reconnaitre une âme jumelle.... nous avions beaucoup de choses en commun et la même façon d'être...sa mère est comme je le dis depuis longtemps
ma "deuxième maman" (est-ce un hasard ??) mais il n'a pas voulu de moi.... On m'a dit que parfois les âmes jumelles ne vivaient plus rien dans d'autres vies...du coup j'ai épousé un homme
adorable mais dans lequel je ne vois aucune âme jumelle... je ne vibre pas comme pour l'autre... tant pis... J'espère que tu pourras vivre ton histoire à fond parce que c'est mieux quand les
histoires d'amour finissent bien !!! :o)) Bises !



Ennya 21/05/2011 12:02






Je suis sure que tu retrouveras bientot la sensation des petits papillons dans le coeur et le ventre  , gros bisous.


 


 


 



steph 21/05/2011 10:50



MERCI !!!!!


très joli article qui donne espoir, car c'est vrai que l'on doute. On doute de soi, de nos sentiments, des autres et on est toujours dans l'attente. Et c'est ce qu'il y a de + dur de laisser
faire et juste d'être.


Faire confiance et laisser faire, n'est-ce pas ;-))


bisous ma belle et merci pour ta présence et ta lumière



christelle 21/05/2011 01:25



franchement, belle blonde, j'aime ton article, le ton que tu y met, les sentiments que j'y sens, les éenrgies qui m'effleurent ! tout y est, pour me séduire et me dire que je suis unique à ma
façon... pourquoi je dis ça? je ne sais pas trop, mais bon c'est pas à cette heure que je vais chercher, lol (01h23)...


je m'y retrouve un peu aussi, selon certains passages... certains clins d'oeil m'étonnent encore, et parfois même je ne les vois pas tellement ils sont évident ! 


et je comprend que ta vie n'est pas si "lisse" que celle qu'on pourrait parfois croire ! 


je t'aime vraiment fort, à ma manière,


j'espère ne pas t'avoir ennuyé avec mon comm ! gros bisous belle blonde ! 


tu es unique, belle, et aimante ! et aimée ! 


 



Archives

À propos

La vie "presque" ordinaire d'une incorrigible provocatrice de sourires, agitatrice de consciences... Et ses tribulations !