Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 Mar

Entre l'être, ou le paraître...

Publié par Alice Kara Medium  - Catégories :  #Tribulations...

383744_138775319565460_100002989777252_176931_600356522_n.jpg

 

Bonjour mes anges !!!

 

Me revoilou, après un court (mais intense) séjour à Nice, chez Marion. (Et un samedi soir à Genève, histoire d'aller faire un tour du côté de la Suisse, naturellement ! Ricooooolaaaa !)

Marion, c'est un peu ma sister de l'ombre, qui malgré sa discrétion est toujours restée là, présente, quelque part, comme un indicateur de lumière, comme celui que l'on a tous à l'intérieur, mais que l'on se refuse à voir trop longtemps. 

Nous travaillons actuellement toutes les deux sur un nouveau projet. Les choses se dessinent petit à petit, et prendront forme dans les prochains mois. J'ai entamé un virage à 360° depuis quelques temps, et ce projet en est la concrétisation. 

Vous avez pu le voir sur ce blog, je ne vais jamais là où l'on m'attend, et je suis passée de ce qui a fait mon "succès", la médiumnité, à ce que beaucoup ne veulent pas entendre. De la médiumnité à l'éveil. 

Je n'ai pas pu faire autrement, au risque de perdre tous mes lecteurs, de perdre en crédibilité, de perdre des consultations. Mais c'était pas grave, il fallait que je le fasse. 

Tout le monde attendait de moi une biographie, résultat, j'ai pondu un livre qui ne parle pas du tout de moi. lol

Tout cela fait parti d'un processus bien orchestré par la vie elle même. 

Des fois j'me dis que tout ça, bien malgré moi, ça a été de la manipulation. J'ai d'abord été manipulée moi, on m'a refilé le bébé des capacités médiumniques, parce qu'il ne faut pas se le cacher, ça marche, ça "attire" les lecteurs, vous mes anges en l'occurrence (lol) pour mieux vous propulser sur un terrain inconnu, impensable... Celui de l'éveil au coeur de soi, du retour à la source de l'être. 

Je dois avouer que je n'ai rien vu venir. 

Je me souviens de la première fois ou j'ai reçu des messages d'éveil, violents, auprès de mon ami Marc, qui m'a dit "Tout est illusion, tu n'es pas celle que tu penses être, tu es plus, rien n'est vrai, si ce n'est ton égo, ta personnalité, ton mental, qui te joue des tours". lol

J'avais envie de le puncher dans la face ! ahaha !

Résultat, je fais pareil avec vous. C'est ce qui est dans mon livre, bien dissimulé par l'humour, l'auto dérision et la transparence des mots. 

Car c'est bien de transparence dont il s'agit. 

Savoir être transparent, savoir laisser sa personnalité (ou égo, ou mental) évoluer au gré de son illusion, pour mieux faire la rencontre de ce je ne sais quoi qui se trouve en dedans de nous tous, là où tout est paix, abondance, et ou rien n'est grave finalement. 

 

Je suis passée par bien des stades. La révolte pour commencer. "Quoi ??? Ce que je fais, tout ce que j'ai écris sur ce que je suis sur mon blog n'est pas la vérité ? Tu te fout pas un peu de ma gueule l'Univers ?" 

La colère ensuite. "Bon bah je ne fais plus rien, je vais envoyer chier tous mes lecteurs, je peux pas continuer de leur raconter des trucs qui de toute façon sont illusoires !"

L'acceptance. "C'est une illusion ok, mais je suis bien obligée de faire avec !"

La sérénité. "Ah bah en fait, quand je fais ce que je fais, même en sachant que ça ne sert à rien, faut que je le fasse quand même, et je suis bien avec ça". 

L'éveil. "Ah put*** tout est méga drôle en fait !"

Le lâcher prise. "Tout est ok, tel que c'est."

La liberté. "Je peux être ce que je veux. Le personnage que je suis venue jouer ici, dans l'illusion de la matière, est plutôt sympa, il ne me déplaît pas, je n'ai rien à changer, je peux le laisser être tranquillement."

Et c'est ici que j'en suis maintenant. 

 

Avant, j'avais ce besoin de témoigner, de donner des clefs, de témoigner de mes expériences de vie, de mon quotidien de médium, de la vie après la mort, de vous "initier" tout en m'initiant moi même à tout ce grand bordel spirituel. 

 

Mais quel guide suis-je ? Je ne peux prétendre au titre de maître, faut pas déconner, j'ai 31 ans, encore quelques restes du complexe de l'imposteur, devant tous ces maitres qui enseignent depuis des années et des années, après avoir expérimenté tout un tas de choses, après avoir suivi eux même les enseignements d'autres maitres spirituels immensément lumineux. 

31 ans, et je débite des mots tout aussi pénétrants que ceux des éveillés, connus ou inconnus, et qui tous, montrent une voie. 

L'éveil est le même pour tout le monde. Tous, nous nous rendons compte de la non dualité, que nous ne faisons qu'un avec l'Univers, avec tous les êtres qui se pensent différents les uns des autres, individuels, uniques. 

La personnalité seule diffère. Ce que les grands maîtres appellent l'égo. (A ne pas confondre avec l'égo dans le sens égoïste). Tout ce qui fait d'eux, de nous, des êtres qui ont l'impression bien ancrée que Dieu, ou le divin, ou la source, ou l'Univers, est une entité différente de ce que nous sommes en réalité. 

On part de la base d'un éveillé, qui pour enseigner va devoir conserver son égo, pour ensuite devenir l'enseignant qu'il est destiné à être. L'éveil va lui donner une lumière immense, et l'égo, va lui donner la résonance qu'il faut pour qu'il puisse attirer à lui les gens qui doivent recevoir son enseignement. 

 

Vous attirez à vous le maître qu'il vous faut. Si vous êtes drôles, vous allez attirer un guide drôle, si vous avez un balai dans le cul (pardonnez moi l'expression lol) vous allez attirer un guide avec un balai dans le cul. Exactement comme les guides spirituels non incarnés qui me collent au derrière depuis toutes ces années. 

Qu'il soit vivant ou mort, incarné ou non, votre maitre spirituel va être votre parfait reflet, sans chercher à l'être, sans calculer quoi que ce soit. Et vous allez ressortir avec tout pile ce qu'il vous faut pour continuer à le suivre, ou pour vous éloigner de lui. 

Je n'ai pas suivi les enseignements des maîtres, ni des guides vivants. Si je me penche sur qui a été mon plus grand maître jusqu'à aujourd'hui, je vous dirais que c'est vous tous, lecteurs, qui avez été mes maîtres. En chacun de vous, j'ai trouvé une réponse, une guidance, que vous en ayez eu conscience ou non. Que vous ayez ressenti le besoin de me "donner" quelque chose, ou de m'envoyer valser. 

Mon vrai guide, mon vrai maître spirituel, c'est l'humanité. Tout comme cet éveil que j'ai eu le sentiment de vivre, ne m'a pas rendu encore plus flyée que je ne le suis, il m'a renvoyé à plus d'humanité encore, à plus de simplicité, tout comme vous pouvez être simples. 

Lorsque j'ai vu que beaucoup me mettaient sur un piédestal, je me suis moi même remise à mon niveau. Le même que le votre. En équilibre. Car en réalité, personne n'est mieux qu'un autre, personne n'a à se mettre en hauteur, si ce n'est pour prendre du recul sur ce "moi" qui prend toute la place. 

 

Je n'ai pas eu de maître à admirer, personne à mettre sur un piédestal, si ce n'est vous mes anges, qui accomplissez au quotidien ce que bien souvent je suis incapable de faire. 

Élever des enfants, leur donner à manger à des horaires normaux. Aller au travail tous les jours sous la coupe d'un patron, arriver encore en rentrant à avoir le sourire et la banane, malgré l'euphorie de la journée. 

J'en serais parfaitement incapable. Jusqu'à il y a quelques années, j'étais même incapable de prendre le bus chez moi ! Alors quand je vois les jeunes le faire, ou ma petite soeur qui passe son permis, alors que je ne l'ai même pas, je suis en admiration. Une admiration devant la capacité à vivre des autres, à continuer et à en apprécier chaque moment. Devant la capacité à être humain, tout simplement. Peut importe la forme que prend cette humanité. Carrée, ronde, triangulaire... Peu importe. La vie, vivre, est ce qui pour moi m'a donné l'éveil. 

 

Je n'ai pas trouvé chez les éveillés, ou même chez mes guides, Wilson et Obi, la réponse que j'étais venue chercher. C'est dans les gens qui n'ont aucune idée d'être éveillés que je l'ai trouvée. 

En faisant des free hugs, en donnant de mon temps, en partageant un apéro avec mes copines. En parlant de la pluie et du beau temps, de mecs, de nanas, en chialant devant des films d'amour, en m'énervant contre les gémissements incessants de la prostituée qui habitait au dessus de chez moi. C'est dans l'absurdité de l'illusion que j'y ai décelé la beauté. 

Dans la violence que j'ai trouvé l'amour. Dans la douleur physique que j'ai trouvé le calme de mon être intérieur. 

 

Comme j'avais des scrupules à parler de moi, pensant que le "moi" était à chasser, j'ai arrêté de parler de moi. Parce que c'était ce que plusieurs maîtres spirituels disaient. Ecrire ici n'était plus pensable. Raconter ma vie ? No way ! J'ai arrêté. Pensant que c'était juste mon égo que je mettais en avant. 

Et puis, vendredi soir, j'ai fait la connaissance d'un autre médium. Qui comme bien souvent s'est mis en compétition avec moi, paniqué parce que j'étais là. Il s'est mis à me donner des prédictions, à me dire des choses, que je savais déjà, pour "paraître". Dans le sens, "Je suis médium, pis je vais te prouver que je le suis". 

Il n'y avait rien à prouver vis à vis de moi, j'veux dire, entre médiums, nous avons un radar qui nous permet de nous reconnaître, pas besoin d'en faire des tonnes ! lol

Je l'ai laissé parler de moi, me dire "Tu vas être célèbre, tu vas traduire ton bouquin en plein de langues, c'est que le début" blablabla. C'était très juste ce qu'il me disait, mais je ne voulais pas être le centre de l'attention, j'aurais voulu me planquer dans un coin et que la soirée reprenne son cours. 

Il m'a mise en garde "N'arrête pas de faire ce que tu fais !" 

Sur le coup, je n'ai pas saisi l'ampleur de ce message. Je le saisi maintenant, là tout de suite, au fil des mots que je pose ici. Ne pas arrêter ce que je fais, ne pas arrêter de raconter ma vie ici. Car c'est ce qui a fait que je suis moi aujourd'hui. Ce qui a fait que vous en êtes venus à me lire au quotidien. 

Je pense que si j'ai arrêté d'écrire, c'était par peur du jugement, que l'on me dise que je prenais trop de place, que l'on pense que j'avais un égo sur-dimensionné (au sens ou l'humain l'entend). Pour ne pas attiser les jalousies aussi. Je me suis mise en sourdine. 

 

Fin 2012, je voulais tout arrêter, aller vendre des pizzas, ou me trouver un travail normal. Vraiment, je voulais tout laisser tomber. J'avais même pris mes dispositions pour le faire, écris l'article ou je vous disais au revoir. 

Et puis, de fil en aiguilles, je me retrouve avec un livre !!!

Auto publié en plus, ce qui implique que pour récupérer mes billes financières, il faut que je le vende, il faut que je me mette en avant pour le vendre, que je démarche, que je donne envie aux gens de le lire... Vous imaginez le truc ? 

Comment faire en sorte d'attiser les jalousies ? En plein dans le mile. Voulant me faire discrète, j'ai fait tout le contraire. C'est pas des pizzas que je vend, c'est mon bouquin, avec ma tronche dessus. Je voulais pas qu'il y ait ma tronche dessus, c'est pas moi qui ai fait la couverture, et ne voulant pas rajouter du travail à Marion qui me l'a faite gratuitement, j'ai laissé ma photo dessus. Ou l'on me voit de profil, comme si ça disait "J'veux pas trop me montrer, mais j'me montre quand même". 

Comment ça a pu se faire comme ça ? 

Un livre donne de la consistance. Étrangement, j'ai écris bien plus sur mon blog en 4 ans, que sur mon livre, mais le blog me donnait jusque là le statut de blogueuse. Tout le monde peut le faire. Un livre, c'est différent, dans la tête des gens, je ne suis plus juste une personne lambda qui écrit un blog, je suis un "Auteur". 

Et pourtant, si je l'ai fait, tout le monde peut le faire. Mais ça diffère dans l'esprit des gens. 

En gros, il n'y a plus de retour en arrière. Il n'y a plus de "J'veux me barrer faire des pizzas". Ce n'est plus possible. 

Et c'est ce que m'a donné ce médium vendredi soir. "N'arrête pas de faire ce qui a fait de toi ce que tu es".

Sous entendu, n'arrête pas d'écrire sur ton blog, ne changes pas, raconte ta life, c'est la simplicité de ton être qui s'exprime.

Dans le mille Émile !  

 

Du coup, me revoilou. Avec plein d'articles à suivre, et peut être pas la fréquence des débuts, mais un peu plus qu'un article par mois quoi... lol

 

L'éveil n'a pas changé ma vie, il m'a rendu plus vivante encore, et c'est là le message que j'ai à transmettre à tous ceux qui viennent me lire et qui ont envie de partager cette aventure avec moi. 

 

Entre l'être ou le paraître, j'ai choisi un mix des deux, un mix vrai avec moi même, objectif, sans chichis, sans fards, mais quand même un peu de maquillage, parce que je suis une fifille, mais jamais de poudre aux yeux pour vous en mettre plein la vue, ça, je le laisse volontiers aux autres. 

Je ne peux vous donner l'éveil, mais une chose est sûre, je peux vous accompagner sur le chemin, en vous tenant la main, et en me vautrant sur le sol pour vous faire rire. Il n'y a rien qui fait souffrir sur le chemin, sur ce chemin, il n'y a que de l'amour, qui nous renvoie à encore plus d'amour. 

I am who I am. 

 

@ Bientôt quelque part mes anges ;)

 

 

Commenter cet article

Cecile 15/04/2013 09:57

Merci Alice de raconter avec des mots simples des choses en apparences simples mais que j'ai parfois du mal à comprendre ou accepter...
Tes écrits apportent beaucoup, merci du fond du coeur, tu rends vivantes ces choses que je ressens sans réussir à mettre le doigt dessus !!

Eva 29/03/2013 09:08

Alice ne changez rien,vous le savez de toute façon !!!

Voici quelque chose que je viens d écrire suite à la lecture un livre "évangile de Jésus" de Paul Ferrini .

J écris très très rarement sur les forums mais la j y suis poussée......
Il n y a pas de hasard ,vous avez choisi cette incarnation Alice!!
Voici quelques réflexions perso :

Comment créer le paradis sur terre

S aimer définitivement
Aimer les autres sans relâche
Se pardonner
Pardonner (même si c pas facile,pardonner sauvé l âme )
Tuer l'ego ou le mettre à un niveau christique
Aimer sans conditions (chaque jour comme si c était le dernier)
Nous avons toujours le choix de notre vie
Nous pouvons aider l autre mais lui seul peut se sauver en s aimant définitivement ,infiniment et sans conditions
Vivre dans l instant présent
Se laisser porter par le temps
Se laisser guider par le divin
Nous formons un tout
Nous sommes tous reliés les uns aux autres
Alors aimons nous pour cette vie et les autres à venir
Car les âmes vivent éternellement

Je suis d accord avec votre dernière article n arrêtez pas

A. 28/03/2013 15:30

Etrange. Je suis ce blog depuis un petit moment et j'étais en divergence avec toi sur des points importants qui ne rejoignent pas l'experience que je peux faire de la vie pour ma part.

Toute vérité est relative, Albert Einstein avait compris peut être l'une des choses les plus importantes au monde avec ça. Et selon ma vérité relative... Cette article est sans doute l'un de tes
meilleurs articles depuis le début du blog. Dans cet univers unifié mais infiniment complexe ou rien n'existe sans son contraire, ou la dualité nait de l'unité et réciproquement, la vérité est
toujours au "milieu" cher aux bouddhistes. Je te remercie infiniment pour ta relativité ajoutée à ma relativité. A force de télescoper partout toutes nos vérités relatives tout autant qu'on est, on
finira bien par le trouver l'absolu!

(commentaire à rallonge attention...)

Je suis de ceux qui pensent qu'il faut concilier l'être est l'ego au lieu de vouloir hair l'ego et de vouloir le supprimer. Les deux sont également importants, en tous cas ici c'est comme ça que ça
se passe, tout comme l'ombre est nécessaire à la lumière et la lumière à l'ombre. Oui, garde donc ta personnalité et tes vibrations spécifiques et individuelles, n'essaie pas de te fondre dans le
Tout et le Rien, c'est la mort qui sert à ça, et encore c'est pour mieux repartir. C'est nos individualités qui forment notre unité, l'unité sans la dualité ne serait que néant et masse informe.
Voilà ce que j'avais à dire. Bonne continuation je réagirais peut être à nouveau si j'en aie envie sur un article en particulier.

A.

Beau Pauline 28/03/2013 13:43

Bonjour,
je passe sur ton site depuis deux mois de temps et temps, qui me donne une bouffée d'air frais, genre belle claque de vent de fevrier et grand éclat de rire! dépoussiérage! ça me fait du bien de
rigoler de et avec la mort, entre autre, de lire du spirituel pas prise de tete de l'autre. Facile, quoi! contemporain! Meme si j'ai cru comprendre que tes pieds sont en vrac, il me paraissent bel
et bien sur terre néanmoins.
je t'écris pour t'encourager également à continuer ce que tu fais, avec et malgrès "l'ego", parce que c'est aussi ce qui delimite tes contours, ton enveloppe de cette incarnation. C'est un peu tot
pour se contenter "d'etre " à plein temps, et que vivre, c'est sympa aussi.
Par rapport à l' autobiographie: mon livre de chevet indétroné pendant à l'aise une année entière a été l'autobiographie de Coralie trinh thi, ex-actrice de porno née en 76, "La voie humide".
Véritable coup de poing dans la face, connexion directe avec la mort là encore, via le sexe cette fois-ci.
je t'en parle car il montre bien la valeur d' une autobio complétement investie, sincère jusqu'à la moelle et comment celle-ci peut interpeller et ...éveiller! En gros je t'encourage à t'atteler à
la tienne! sans pour autant te dire ce que tu as à faire, bien sur...juste dire de ne pas renoncer trop vite à cette piste...

Alors je te dis "continue bien", les hauts, les bas, les , creux et les bosses, jusqu'à trouver les justes contours de ta forme.

bises de bretagne, catégorie " qu fait à manger à ses enfants à heures fixes" (parce que si je ne le fais pas, le petit dernier de 2 ans hurle!)

le meilleur pour toi,
Pauline

malou 28/03/2013 07:58

Alice, je vous découvre (magie de facebook qui permet de se retrouver les uns les autres ...) et j'ai été très touchée par vos mots, même si j'ai beaucoup ri aussi (mais ce n'est pas incompatible
n'est ce pas ?) et ce qui m'a surtout interpellé c'est l'acceptance !!! Si on arrivait à être dans l'acceptation de ce qui nous fait être ce que nous sommes, bon sang ce serait tellement facile, la
vie ... merci je vous aime déjà beaucoup !

Cath 27/03/2013 20:31

Bonsoir Alice,
Je suis très heureuse de te lire de nouveau. Je fais partie du nombre qui te lit, te suit mais je m'arrête là = je ne cherche pas de consultation.
Tout ça pour te dire qu'en te lisant, je n'attends pas d'être "guidée", d'avoir un "maître spirituel" ou autre chose de ce genre. Ce qui m'attire sur ton blog, c'est ton humour, ta vérité et
surtout et avant tout la ptite lueur, l'Amour que tu nous envoie dans chacun des tes posts.
Rien de te lire, ça me fait déjà du bien ! je ne cherche rien d'autre que cela. Tu peux changer la forme, tes mots,tes choix de vie, je crois que cet Amour que nous offre est en toi et tu
continueras à l'offrir parce c'est ta générosité.
Tu te sens sur un piedestal ? peut être, parfois... et alors ? tu ne fais de mal à personne, bien au contraire ! et pour ma part, ça me fait un peu "rêver", en tout cas, souvent, ça adoucit mon
quotidien, tu m'offres un porte ouverte, une respiration. Alors savoir que tu existes, que des gens comme toi existe, c'est déjà énorme mais si en plus, tu nous fais partager ce que tu vis, c'est
presque magique. Je suis un peu comme une petite fille qui regarde "une grande" faire des trucs qu'elle n'arrivera jamais. Où est le mal ? je te lis et j'essaie d'avancer avec les loupiotes que tu
nous mets sous le nez...
Quant à ta mediumnité, je crois que tu as raison de ne pas te comparer = à mon avis, chaque médium a une specificité : certains font un travail de fourmi, dans leur coin et d'autres sont "connus"
afin d'apporter au monde d'autres possibilités, pour montrer que d'autres chemins existent que c'est à nous de les prendre.
Tu fais partie des "ouvreuses de porte" au plus grand nombre de gens possible et ce blog te le permet.
Bien sûr, nous sommes tous plus ou moins dans l'égo mais vu l'autodérision dont tu fais preuve dans tes posts, ça m'étonnerait que tu fasses excès d'égoïsme !
Pardon pour la longueur de ce commentaire mais je tenais à te dire que je ne te mets aucune obligation, aucune pression, aucune attente en dehors du plaisir de te lire.
Merci
Cath

ça fait un peu groupie tout ça ;)

Biche 27/03/2013 14:54

Ma chère Alice,
Continue à être ce que tu es et à faire ce que tu sais si bien faire. T'enfoutentape du jugement et des jalousies !
Personne n'est obligé de plaire à tout le monde, et c'est très bien comme ça. J'attends la suite avec impatience !
Bisous

Lorène 27/03/2013 13:57

Merci pour cet article qui fait chaud au coeur :)
Heureusement que tu continues!! Chacune de tes phrases donnent du courage et permet à chaque fois d'ouvrir les yeux un petit peu plus que la veille... Tout comme ton livre...

Hélène 27/03/2013 13:39

Moi je n'attends rien de toi, juste j'aime te lire ;-)
Alors je suis bien contente de te savoir de retour ici !

Nathalie 27/03/2013 12:53

Ce petit article fait réellement plaisir. Ce médium a raison : continue à faire ce que tu fais. C'est en racontant ta vie, en racontant ce que tu désires que tu aides et accompagnes ceux qui te
suivent. Parce que moi quand je te lis je me dis que oui tout est possible, même pour moi ;)

Archives

À propos

La vie "presque" ordinaire d'une incorrigible provocatrice de sourires, agitatrice de consciences... Et ses tribulations !