Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 Oct

Ils vont venir te chercher !!!

Publié par Alice Kara Medium  - Catégories :  #Tribulations...

enfance1.jpg

Bonjour mes anges !!!

Il y a des jours comme ça où on ne sait pas trop pourquoi, les éléments se déchaînent...

Dans la série "être médium ce n'est pas facile tous les jours", voici ma dernière tribulation.

Je me suis couchée tôt (enfin presque) cette nuit. Mais je n'arrivais pas à dormir. Je tournais et retournais dans mon lit, jusqu'à ce que je décide de me lever. Une voix martelait dans ma tête "Ils vont venir te chercher" en boucle. Et au cas ou je n'aurais pas compris, je l'entendais aussi en anglais. "They're gonna getcha".

Je n'ai absolument pas compris ce qu'il se passait. Il n'y avait rien d'autre. Je me suis prise de panique, comme une espèce de paranoïa qui est montée en moi, sortie d'on ne sais où. Il fallait que je parte loin, vite. Un immense sentiment de peur. Je ne cède pas à la peur d'ordinaire. Je suis un roc. Là, je tenais à peine debout, et je tournais en rond, persuadée que je devais filer en catimini et "m'évader". Je tremblais comme une feuille, ne sachant pas du tout ce qu'il était en train de se passer, ni qu'est ce que c'était que cette voix là.

Impossible de me protéger ni de me couper de ma médiumnité. Peu importe ce que j'essayais de faire, rien n'a marché. J'ai même fait une infusion de sauge pour me débarrasser de cette voix et de cette peur qui me rongeait les sangs. Mais cette peur n'est pas partie. Je me suis vraiment fait violence pour ne pas faire une valise et prendre mes jambes à mon cou. Ça ne servait à rien, je n'avais rien fait de mal et que ce soient des fantômes ou la police, ou des extraterrestres dignes de "Independance day" ça n'aurait servi à rien de fuir. J'ai pris une douche glacée pour essayer de me calmer, mais pareil, l'angoisse était toujours là. Je me suis souvenue qu'il me restait des calmants, planqués dans mon armoire à pharmacie. J'en ai pris 1, puis 2, puis 3... Aucun effet. Avant que mon don ne se développe, quand j'avais trop peur, il me suffisait d'avaler une gorgée d'alcool pour que ça s'arrête. Mais là, vu que j'avais testé les calmants avant, je n'ai rien pris. Rendue à 6 lexomils, j'entendais encore la voix qui répétait sans cesse "Ils vont venir te chercher !!!" mais la fatigue m'a emporté. Je me suis assoupie, à bout de forces et impuissante face à la situation. Le téléphone a sonné une heure après. C'était ma maman. 

Il me semble avoir déjà dit ici que ma maman est famille d'accueil, elle garde actuellement deux petits garçons adorables qui lui ont été confiés cet été. Ma mère étant médium elle aussi, nous avons toutes les deux senti quelque chose de pas normal chez ses enfants. Leur comportement nous a confirmé ce que nous pensions tout bas mais n'osions pas prononcer. 

Ces deux petits garçons ont été abusés sexuellement par leur père. Ils communiquent très peu. Les psychologues ont mis ça (un peu trop vite à mon gout) sur un "possible autisme". Le grand (6 ans) fait souvent des crises incontrôlables, et la seule façon de le rassurer est de le prendre dans nos bras pour le calmer. Entre eux, ils ont parfois des gestes déplacés, qui ne viendraient pas à l'idée d'enfants de cet âge là. Ma mère avait déjà signalé ça à plusieurs reprises, mais personne ne l'avait écoutée. Le père étant un manipulateur hors pair, il était bien vu des services sociaux et elle n'avait aucune preuve, vu que cela ne se faisait pas chez elle et que les enfants ne disaient rien et adulaient leur père (qui les récompensait en achetant des jouets spiderman). 

Mais ce matin, ma mère a reçu un appel du commissariat. Elle a du aller témoigner contre le père. Elle m'a appelé en catastrophe pour que je m'occupe des petits. Je me suis levée comme une flèche, habillée, et je me suis posée 5 minutes. L'angoisse était partie. En y réfléchissant bien, je pense que j'ai capté l'angoisse du père, qui, pris à la gorge, attendait l'arrivée de la police pour qu'ils l'embarquent. Je n'ai aucune idée de pourquoi j'ai ressenti ça, ni pourquoi "on" m'a prévenue de cette façon. J'ai déjà été confrontée à plusieurs cas de pédophilie, mais j'avais eu les images, pas les ressentis des hommes en question. 

Ce qui m'a le plus choquée après coup, c'est que je n'ai ressenti aucune culpabilité. Rien qui me dise "Tu as fait quelque chose de mal". Je n'ai ressenti que de la peur. La peur qu'on "m'attrape". Ce qui signifie que le père, lui non plus n'a pas ressenti de culpabilité pour les actes abominables qu'il a commit sur ses propres enfants. 

J'avais envie de lui arracher les couilles. (Excusez moi de parler aussi crûment) Savoir que les enfants ont subi ça, et qu'en plus ils vont devoir faire un examen auprès d'un médecin légiste me donne envie de vomir toutes mes tripes. Même si on savait, il y a toujours une incertitude quelque part qui nous dit "non ce n'est pas possible, et puis, on a pas de preuves"... Lorsqu'on est confronté à ça, il n'y a pas de mots pour décrire ce que l'on ressent. 

Il y a quand même du positif dans tout ça. Pour une fois, le père sera jugé, il n'aura plus la possibilité de voir ses enfants, et ma mère hérite de la garde complète des deux petits bouts. Avec elle, ils seront en sécurité. 

Je n'ai toujours pas compris pourquoi j'avais ressenti ça, là haut ils font parfois des trucs bizarres. 

Et comme rien n'est jamais facile dans une famille de médiums, ma petite soeur s'est fait voler son scooter ce matin aussi. C'est bien moins grave que le reste, mais ça a occasionné un nouveau déplacement au commissariat, pour un dépôt de plainte. Le pire, c'est que j'ai été prévenue de ça aussi. Hier j'avais ce scooter en tête, juste l'image. Ce scooter est noir et blanc, et depuis que ma soeur l'a, je l'appelle "Stormtrooper" parce qu'il ressemble à s'y méprendre à un des clones de l'empire (Star wars pour ceux qui sont perdus lol) et vu que j'avais ça en tête, j'ai écrit sur le facebook de ma petite soeur : "Je t'aime mon petit stormtrooper" mais pour la faire râler simplement, je n'avais aucune idée que ce scooter ne serait plus là à sa sortie du lycée ! Vu que je n'avais eu que l'image du scooter et rien de négatif dessus !

Les voix de nos voisins du dessus sont définitivement impénétrables !

Pour ne pas déroger à la règle, là haut, ils ont pris un sacré savon de ma part. Pour les enfants, mais aussi pour leurs p***** de rébus indéchiffrables !

Et H.G Wells dans tout ça (inventeur de la machine à remonter dans le temps...) il pourrait pas reprendre du service ? ça ne sert parfois à rien de voir l'avenir si on ne peut rien y changer ! (V'la que je sacre en québécois maintenant ! Pfffff) Ostiiiii de colissssss !

@ bientôt quelque part mes anges ;)

Ps : Voici ce qu'est un stormtrooper : (Pour les in-cultes !)

storm_trooper.jpg

Commenter cet article

Hannaeva 23/11/2010 12:11



Mon Dieu !!! Quel épisode .... je suis toute retournée...; quel rage !!! faire çà à deux petits enfants.... y a pas assez de P**** ??? Quel être immonde .... Que Dieu protège ces
créatures.... 


 



Franck Pellé 15/10/2010 16:13



Bonsoir Alice,


Un dernier commentaire sur cet article, qui c'est le moins que l'on puisse en dire, ne laisse pas indifférent.


Votre maman est une belle personne, accueillir des enfants chez elle est un acte d'amour extraordinaire. Qu'elle soit bénie pour cela. Je sais maintenant de qui vous avez hérité ce trop plein
d'amour, même si trop plein n'est pas adapté pour ce sentiment. Il n'y en a pas assez en ce monde.


Le point positif, effectivement c'est la justice, celle des hommes et celle du Divin, quelque soit le nom qu'on lui prête. Il n'y a pas de hasard, cet homme connaîtra peut - être en prison les
peurs viscérales qu'il a fait subir à ses enfants. Les frissons recommence, je n'arrive pas à comprendre...


Votre rôle, s'il n'est pas d'éviter les choses, a été dans ce cas précis de témoigner, de partager ceci avec d'autres personnes, d'autres médiums, vos ressentis permettront, peut - être à
d'autres de déceler ce genre de choses, de les combattre, de revéler des vérités, de sauver des vies.


Les voix "Là Haut" sont peut être impénétrables, mais nous ne sommes peut- être pas non plus toujours de bons auditeurs. Nos filtres émotionnels, nos peurs, notre refus conscient ou non de
certaines choses, nous empêchent quelque fois de recevoir le message tel qu'il est. Nu, sans interprétation.


Mais souvent aussi, c'est un rébus, que nous devons déchiffrer. Et là, même avec les lunettes, c'est pas gagné.


Merci encore, Alice, pour ce témoignage.


Il nous apprend beaucoup.


Franck



Ennya 14/10/2010 15:44






Bonjour Alice, pas facile en effet.. quand on entend ce genre de message. J'y pers moi-meme parfois mon breton quand j'entends certains messages.  Ces enfants
sont maintenant avec ta maman, protégés. courage a eux, a vous, gros bisous.



Franck Pellé 14/10/2010 13:52



Bonjour Alice,


Je propose à toutes les personnes qui vous lisent, une prière, quelque soit votre foi, pour ces deux enfants et toutes les personnes victimes de violences physiques ou morales. Récitez là en
silence ou à haute voix, avec l'amour que vous avez au fond de vous. Puissent les anges les entourer de leur ailes pour que la douleur et le souvenir soient moins lourd.


 


Dieu, Père et Mère, qui es aux cieux
et qui habite aussi notre terre auprès des personnes qui te cherchent et t'implorent
nous nous rapprochons de toi en ces temps troublés
pour te supplier pour nos frères et sœurs
victimes de violence sous toutes ses formes :
la violence de la faim,
la violence de la guerre ou de la guérilla,
la violence des déplacements forcés,
la violence des petits salaires et du manque de travail,
la violence de l'indifférence sociale,
la violence de la discrimination,
la violence de la maladie provoquée par le manque de soins appropriés,
la violence au foyer, comme dans l'Église,
à l'école, sur la rue, partout.
Nous te prions pour les hommes et les femmes, les enfants et les vieillards,
qui sont objet de mépris et de mauvais traitements,
et ne sont pas considérés comme des êtres humains.
Nous te demandons de les couvrir de tes ailes compatissantes
et que, même pour une seule fois dans leur vie,
tu leur fasses sentir qu'ils sont importants,
qu'ils valent quelque chose,
qu'ils ont de la dignité,
qu'ils sont des personnes...
Nous te demandons qu'au moins une seule fois,
tu leur enlèves la douleur qu'ils supportent chaque jour,
l'angoisse d'avoir à mendier,
la peur cachée dans leur regard,
la faim évidente sur leur ventre gonflé,
la souffrance incrustée dans leur peau,
la résignation dans leur démarche sans but,
la fatigue dans leurs mains vides,
la misère de n'avoir toujours rien.Nous te demandons que pour aujourd'hui seulement,
tu leur donnes un peu d'espérance
et leur permettes d'entrevoir un horizon différent de celui de l'insensibilité ;
tu leur donnes un repos sans sursauts,
une nourriture qui ne soit pas des surplus,
et un toit qui ne soit pas toujours un simple carton.
Nous te demandons que pour une fois au moins
tu leur fasses connaître la miséricorde,
la compassion et la solidarité
que plusieurs d'entre nous, craintifs et égoïstes,
nous leur refusons.
Nous te le demandons par Jésus, ton Fils, qui vit et règne avec toi.

Amen



Biche 14/10/2010 13:03



En tous cas, ton article est très instructif. Si les personnes travaillant aux urgences psychiatriques des hôpitaux le lisaient sans préjugés, tu aurais ouvert une grande porte !


 



Franck B. 14/10/2010 11:06



Bonjour Alice,


C'est vrai , Les voix de nos voisins du dessus sont définitivement impénétrables !


C'est terrible pour les deux enfants ... Maintenant il va falloir les reconstruires ..


Courage à vous deux ( toi et à ta maman )


Bisous


Franck B. 



Celine 14/10/2010 10:51



forcement ca me remue les tripes, forcement ...


la seule chose que je veux retenir de ton article Alice, c est que les enfants sont en securite maintenant. J imagine qu ils vont etre pris en charge, accompagnes, aides. Faut pas les lacher, ils
ont besoin d amour et de lumiere, ils ont besoin de comprendre que leur pere ne les aimait pas comme il se doit que l amour n est pas soumis au chantage ou a des trucs degueulasses, qu on peut
les aimer pour ce qu ils sont eux, de vrais petites boules d amour et pas pour ce qu ils font ou representent. Ca va etre long, mais ils sont entre de bonnes mains, j en suis sure. C est
rassurant. Il y en a tellement qui n ont pas cette chance la... 


courage a toi et a ta maman puis a ta soeur aussi parce que mince c est galere de se faire piquer son scoot.


pour ton ressenti, y a surement qqchose a comorendre aussi, j arrive pas trop a voir quoi la tout de suite, mais j ai trop les tripes a l envers pour penser clairement.



Val 14/10/2010 10:30



Ma petite Alice stp ne rêve jamais de moi hein ou un truc bien lol bizouyeeee



Franck Pellé 14/10/2010 08:29



Chère Alice,


Il y tant de choses dans ce post, que je ne sais par où commencer.


La première est que si vous avez besoin d'aide un jour et que vous ne savez vers qui vous tourner, n'hésitez pas à faire appel à moi. Il paraît que j'ai des vertus calmantes, je suis une grosses
sauge, lol !!!


A quoi ça  sert de lire l'avenir si on ne peut rien y changer ?  Comme l'a écrit Michel de Notre Dame (Nostradamus) dans sa lettre à son fils César, le divin où "La Haut" écrivent des
choses dans l'avenir; elles sont immuables. Leur but souvent est de faire comprendre des choses à l'humanité, de faire voter des lois, de faire juger des gens, d'offrir une prise de conscience
qui amènera quelqu'un, quelque part à choisir ce cheval de bataille et faire un jour bouger les choses. Comme les personnes qui se sont battues pour la sécurité routière, depuis des centaines de
vies ont été sauvées, même si la route est encore longue. Les plans sont quelquefois obscurs. Le rôle de celles et ceux qui peuvent "lire" l'avenir est plutôt d'intervenir en amont ou en aval, de
soigner les âmes, d'accompagner les âmes ou les proches, de consoler en transmettant des messages, d'être ces messagers sur terre.


Je sais qu'il est difficile de comprendre pourquoi cela doit passer par la souffrance de petits innocents. Je suis père d'une fille dont j'ai la garde, mon amour pour elle est immense, je ne
supporterais pas que quiquonque lui fasse du mal. C'est difficile à admettre.


Je vous comprend Alice, la vie d'une ou d'un médium n'est pas facile, nous ne sommes pas des Gontran en puissance, au contraire nous recevons des "missions" , des épreuves. Nous avons été
choisi(e)s et ce n'est pas sans raisons.


Ne l'oublions jamais.


Alors Alice, n'hésitez pas, vous serez agréablement surprise, sollicitez - moi. Mes vibrations sont positives.


A bientôt ici ou ailleurs



Tikaoos 13/10/2010 22:23



ET ben pauvre Alice ca doit être dur à digérer tout ca .....


Bon courage ...


 


S.



Latika 13/10/2010 20:06



Bonsoir Alice.


Je suis tombée ce soir "par hasard" sur votre blog, et voilà que je viens de lire cet article.


Je félicite votre maman qui accueille avec tant damour et de générosité ces enfants qui ds leur malheur ont je pense de la chance.


et vous aussi vous avez du mérite de sentir des choses comme cela et den ressortir encore grandi.


je vous souhaite une bonne soirée.


Latika



yannick 13/10/2010 19:59



Coucouc'Alice,


C'est un article qui vous remue les tripes quand cela concerne des abus violents sur des enfants. Ta colère est tout à fait normal par rapport à cet homme je le suis aussi, mais le plus important
c'est de savoir que ces enfants sont en sécurité chez ta maman et qu'ils puissent s'épanouir, se reconstruire pour affronter la vie.


Merci de nous avoir fait partager cet article, mes prières vont pour les petits et pour des personnes comme toi et ta maman.


Bisous           Yannicolor



sonia 13/10/2010 17:57



vu d en bas ,,,,,brrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr


tant que tu en est remise ,,,,,,,


bisous a toi   



Biche 13/10/2010 17:57



Bien triste histoire en effet...


Dépasser sa peur, nous y voilà.... et parfois on a l'explication de tout ce qui nous a paniqué plusieurs années plus tard... car nous avions capté et ressenti sans comprendre. On peut aussi
être paniqué par des évèments du passé que l'on ressent en soi : c'est horrible...


La médiumnité peut paraître proche de la folie.


Je te souhaite une meilleure nuit, courageuse Alice



ayava 13/10/2010 17:56



Il mérite pas d'être pére ce mec , mais quoi qu'il arrive rien n'arrive par hasard ....... mais parfois on ce demande quand même ........ le mal et fait les petits bout devrons vivres avec quand
au pére lui ! il va le payer ici bas et ensuite de l'autre coté ..... justice sera faite j'en suis sur !


dsl pour le scooter de ta soeur mais la aussi ce n'est pas pour rien ....... par contre les lexomil hein ( pas biennnnnnnnnnnnnnn ) tu peux rajouter cet épisode dans ton livre ( panique
médiumnique dans la nuit ) lol !!!!!!!!! aller bisous ma belle les petits seront en sécurité maintenant ......


 






Stéphanie Payez 13/10/2010 17:27



Ce que j'aime dans ta façon de dire les choses c'est que malgré l'atrocité que peut donner parfois la vie , tu as toujours une petite part d'humour qui nous donne malgré tout un sourire
:-)) 


Je suis contente pour ses enfants, ils seront heureux avec ta maman :-) 


Gros becs ma petite Alissouille ^



Véro 13/10/2010 17:05



Je suis d'accord avec toi! ça m'arrive souvent d'avoir des ressentis,surtout en ce qui concerne mes proches,où je ne comprends qu'aprés coup ce que nos "voisins du dessus"(comme tu dis!...lol!)
ont voulu me faire comprendre!...


En plus,c'est incroyable ce que tu nous racontes là car tout me ramène à la pédophilie en ce moment...Soit je vois un article en parlant ,un livre,puis au journal,puis à un blog ou à la
tv...encore ce matin,ma fille(majeure) regardait un film où un petit garçon se faisait violer...


Comme s'il fallait que j'y pense tout le temps!...mais pourquoi? je n'ai pas encore la solution du rébus et j'espére ne pas l'avoir trop tard!....:-(


Merci pour ton blog! tu es comme une amie qui nous raconte ses petites histoires!


Gros biZZZons!!!;-)



Archives

À propos

La vie "presque" ordinaire d'une incorrigible provocatrice de sourires, agitatrice de consciences... Et ses tribulations !