Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 Jul

Humana !!!

Publié par Alice Kara Medium  - Catégories :  #Tribulations...

 

Bonjour mes anges !!!

 

Me revoilou ici, après avoir été kidnappée une semaine dans des conditions déplorables par mon âme heureuse chez elle, à côté de la mer, avec deux bb chats qui m'ont séquestrée, bref, c'était l'horreur ! (ou pas... :p )

 

J'ai bien essayé de vous écrire une baffouille de là bas, mais les chats sont des démotivateurs très doués, et j'ai passé mon temps à faire la sieste en attendant que ma meuf rentre du travail tous les jours. (Horrible séjour je vous dis !) Je me suis transformée en vraie petite femme au foyer, glandeuse. Mouahahaha ! 

Oh my god, que ça fait du bien de ne rien faire du tout ! (Bon oki, j'ai quand même fait des consultations, on ne se refait pas, si un jour je ne fout rien, de rien de rien, c'est que je serais six pieds sous terre... Et encore, je trouverais quand même le moyen de continuer à bosser. Ou de venir vous chatouiller les pieds... Grut lol)

Bref ! Donc, me revoilou. 

 

Après avoir passé plusieurs années entre deux avions, à courir partout, et à faire plein de choses, cette année 2013 est pour moi une vraie année de convalescence. Cela ne veut pas dire qu'il ne s'y passe rien, mais j'ai enfin l'opportunité de me poser un peu et de m'installer confortablement dans un quotidien qui n'est pas pour me déplaire. J'ai toujours été casanière, et je me rend compte que, la frénésie passée, ça me manquait. 

Mon chez moi, c'est mon espace de tranquilité, mon espace personnel, mon espace de confort, et en être éloignée trop longtemps crée un déséquilibre, surtout énergétique. Qu'il faut combler par ailleurs. Même si je me sens chez moi lorsque je file vers le Canada, ou quand je visite mes amis ou même un peu partout dans le monde, mon appartement tout pourri en HLM a une place particulière (si si, même mes voisins qui ronflent et qui hurlent à longueur de journée lol). Il est chargé de mes énergies à moi, de celles de mes guides, c'est une forteresse de protection contre toutes les âmes qui pourraient venir à moi en tout temps d'un peu partout. Mes guides font le tri à l'entrée, et ne passent que ceux qui ont l'autorisation. 

C'est le seul endroit au monde, ou je crois, je ne suis pas emmerdée par tout un tas de fantômes. (Et dans ma famille de coeur au Canada aussi)

 

Et en ce moment, il est important pour moi de me retrouver berçée dans mes énergies à moi, de m'installer confortablement les fesses dans mon canapé, et surtout, d'essayer de chopper un rythme à peu près convenable pour une vie sociable. Je ne fais pas l'hermite non plus, j'ai beaucoup d'amis, et je fais plein de choses tous les jours, mais ça fait du bien d'être chez soi le soir. Sans son home sweet home, même si c'est bordélique, même si les voisins passent leur temps à hurler et même si je suis réveillée tous les matins par les bruits des marteaux piqueurs des travaux d'en face. 

 

Surtout que je sais que prochainement, je vais surement déménager on ne sais où, et qu'il va me falloir récréer un petit nid douillet ailleurs. (Mais on n'y est pas encore lol)

 

C'est du coup d'autant plus appréciable. Je profite gracieusement du moment présent, et de l'opportunité que m'offre l'Univers d'évoluer tranquillou, dans un calme serein d'avant une tempète qui s'en vient. 

 

Convalescence donc. 

 

Je sais que ce n'est pas le cas pour tout le monde. Je me sens privilégiée. les bouleversements pour moi ont eu lieu "en avance" et j'en suis actuellement à "l'après" de ce que beaucoup d'entre vous êtes en train de vivre. 

 

Ou en tout cas, je prend les choses, parce qu'il y a eu beaucoup de remous dans ma vie jusque là, avec une certaine philosophie, qui me permet d'être beaucoup moins stressée, et beaucoup plus cool dans mon mental que nombre d'entre vous. 

 

Mon mental est 99% du temps, un éléctrocardiogramme plat. Et heureusement, car le 1% restant du temps, ça carbure à plein régime. 

 

Le fait que mon mental ne s'affole plus depuis mon éveil est d'un repos qui n'a pas de prix. 

J'observe le monde qui bouge, tranquillement, sans que cela n'allume une quelconque sonnette d'alarme, sans que cela ne génère de peurs en moi, sans que j'ai le besoin constant d'alimenter mes croyances, sans que j'ai le besoin constant d'être rassurée, et c'est ce que l'on peut appeler la paix intérieure. 

Je ne l'ai pas choisie, je n'ai rien fait pour ça, c'est tombé sur "moi", comme cela peut tomber sur n'importe qui. 

 

Le seul souci que cela pose aujourd'hui, cet électrocardiogramme plat dans mon cerveau, c'est que peu de gens peuvent arriver à saisir, ou à comprendre, et encore moins à me suivre au quotidien. 

 

Les gens se demandent comment je fais pour être aussi zen, pour ne me faire de souci pour rien, pour que je ne ressente aucun manque, jamais réellement, ou apaisé dans la seconde qui suit l'impression de manque. 

 

Que ce soit dans mes amis, ma famille, ou avec mon âme heureuse. 

 

Vous avez déjà essayé de faire entendre à quelqu'un qu'il ne vous manque pas ? 

Il vaut mieux dire "Tu me manques" plutôt que de dire "Bah non tu me manques pas, on est reliés en tout temps au niveau vibratoire, nous ne sommes qu'un". 

Les gens n'y comprennent pas grand chose. 

 

Mais pour moi, je m'en confesse, je suis très bien en parfaite unité avec la source, et c'est parfaitement cool.

 

Je ne me pose pas de questions, il n'existe que le moment présent, et tout va toujours bien. 

 

Sauf que, (parce qu'il y a toujours un "sauf que" amusant pour l'Univers... lol) l'Univers (Mon "Je Suis") a décidé de me bousculer un peu. 

Genre "T'as bien profité de la paix ? C'est bon là tu sais ce que c'est ? Attend, on va te remettre une tite couche de mental, manière, on va te renvoyer là où tu dois être... Chez les humains, au milieu". 

 

Et me revoilà donc avec un mental qui fourmille, me titille l'égo, recommence à flipper sa race un peu plus que d'ordinaire. 

Mais comme il m'a déjà fait le coup une ou deux fois, ce coup ci, même si j'avoue préférer le plat de la connexion à la source, cela ne me dérange pas tant que ça. 

 

Je trouve ça... Drôle. 

 

Je suis humaine après tout, l'éveil, ça vient, ça repart, c'est avant tout une façon de me laisser tranquillou rester à ma place, la place que je préfère, au milieu de l'humanité. Là où se trouve l'illusion d'un amour dissocié de l'Univers lui même. 

Parce que dans l'humanité voyez vous mes anges, il y a l'amour humain. 

Celui qui fait parfois souffrir, avec ses fins bien trop souvent douloureuses, l'illusion de pouvoir perdre quelqu'un aussi vite qu'on l'a trouvé, l'illusion même de retrouver quelqu'un, de l'aimer du mieux qu'on peut, de le chérir, de s'occuper de lui (d'elle), l'illusion aussi d'avoir un rôle à jouer dans le monde que l'on pense évolutif, les changements d'humeurs, les cycles de la vie. 

 

Il y a dans l'humanité tout ce qui nous rend vivant. L'espoir, la peur, le fantasme, l'envie, des déchirements, de l'amour, trop d'amour, pas assez... Tout cela ne se trouve pas dans la source. Lorsque l'on est éveillé, nous avons tout, tout se passe, mais nous n'expériementons plus. Nous ne sommes plus qu'observateurs de la vie elle même qui joue à travers nous. C'est magnifique, c'est de toute bowté, mais il n'y a plus le plaisir égoiste de vivre l'illusion d'une vie humaine. 

 

Et je pense profondément, que c'est important d'être humain parfois. Ou de ne pas se déconnecter totalement de l'humanité, car, ne nous leurons pas, 99% de la populasse avec qui nous sommes amenés à interagir, est dans l'humanité. Et je suis quelque part trop humaine pour avoir envie de me déconnecter totalement de tout ça. 

Même si on en chie parfois, même si y'a la souffrance qui peut nous crever le coeur à tout moment, c'est magnifique. 

 

(Là vous vous dites surement, que je suis encore bien trop flyée pour être humaine ! lol menfoumentape)

 

Tout pour moi est une expression de l'Univers, de la vie ou de la Source peu importe le nom que nous avons envie de lui donner. Tout, le beau, le moins beau, comme le parfaitement dégeulasse. 

 

Et je ne fais aucune distinction. 

Il y a du beau dans le dégeu, du dégeu dans le beau et tout se mèle et s'entremèle pour que la vie continue. 

 

Comprendre ça, c'est le début de la libération, de l'acceptance de tout ce qui Est. 

 

Ainsi, tout peut arriver, et je n'éprouve pas le besoin de juger ce qui arrive, ni même de me l'approprier. 

Je ne souffre pas inutilement, et je sais que si la souffrance se présente à moi, peu importe sa forme, elle ne m'appartient pas. Lorsqu'elle aurait fait sa petite affaire à l'intérieur de mon corps, ou de mon mental, elle n'aura plus de raison de rester, et elle va se barrer aussi vite qu'elle est venue. 

 

Mais pour pouvoir continuer à vivre, avec ce que je suis, ou pense être, à savoir... Une blondasse médium/coach/whatever, il faut que je puisse expérimenter tout ce que la vie a en réserve pour ma personnalité humaine. 

Me voilà donc propulsée dans mes propres shoes, sans jamais les avoir quittées bien longtemps. Et pour mon plus grand plaisir. 

 

Je re-découvre la sensation de manque, quand mon âme heureuse n'est pas là, quand je pense à mes amis qui habitent loin, à ma famille. Tout ça, j'avais oublié. 

Je re-découvre le bonheur d'aimer, même trop, même mal comme le disait Brel, je re-découvre le plaisir de passer du temps à flâner, à travailler, à répondre à mes mails interminables, je re-découvre le bonheur simple, dans la peur, la peur de perdre ceux que j'aime, d'en être éloignée trop longtemps physiquement, je re-découvre avec stupeur les activités de mon mental qui est toujours aussi obsessionnel qu'avant sur les multiples de 3, qui a besoin de s'alimenter en élucubrations médiumniques sur le comment du pourquoi est né l'humanité justement, le mystère de la lumière, des fractales, de tout un tas de trucs auquels je ne pense pas lorsque mon electrocardiogramme mental est au point zéro.

 

Tout ça mes petits poulets (et je n'en ai même pas cité la moitié lol) c'est ce que vous expériementez au quotidien. C'est tout ça que j'aime particulièrement, toutes ces petites choses qui nous rendent humains, peu importe l'humain que l'on est, et qui nous donnent l'irremplaçable sentiment d'être en vie, plutôt que d'être la vie elle même.

 

Tout ça a du bon. Comme pourraient le dire les morts qui ont passé l'arme à gauche, "Qu'est ce que c'est cool d'être en vie dans la matière ! C'est quand qu'on revient ?" (lol)

 

Cela semble ironique que je me complaise aujourd'hui dans ce que tous les chercheurs spirituels cherchent à fuir... lol

(J'ai tenté de fuir moi même tout ça pendant des années lol)

 

Être humain, c'est bien ! (V'la la phrase d'accroche pourrie pour une pub, servez vous !)

 

J'ai l'air d'être une exception là tout de suite, mais il n'en est rien. 

Nous sommes tous propulsés en ce moment même à plus encore d'humanité. Ce sont les énergies du moment qui veulent ça. L'Univers, la conscience, nous propulse au dehors, pour mieux analyser le dedans. 

 

Il y a beaucoup de naissance en ce moment, beaucoup de décès, soudains (L'acteur de Glee... Arf !) qu'on ne s'explique pas. On passe par des stades bien pourris, on fait du yoyo dans la souffrance, et personne n'est réellement épargné. La seule porte de sortie, si tant est qu'elle en soit une, c'est d'observer la souffrance, de la regarder en face, de l'explorer jusqu'aux confins de là où elle nous mène, et de la laisser nous transformer, faire sa mue en nous, nous vider, nous remplir, nous léssiver, nous humilier parfois, nous aimer, s'accrocher à nous, nous libérer. 

 

Il n'y a que ça à faire. Observer, ressentir. (C'est aussi ce que j'ai retenu de la visio conférence à laquelle j'ai assisté hier auprès de Unmani Lisa Hyde (celle qui casse la gueule de tous les mentals (mentaux ? lol) qui passent à côté d'elle, je l'adore et si vous n'avez pas peur de "mourir" à ce que vous pensez être, je vous recommande ses bouquins... Bon courage ! lol) C'est une éveillée qui me ressemble, mais en pire ahaha ! (Oui oui, c'est soft ce que je vous pond ici comparé à ce qu'elle dit, promis juré, je vous épargne beaucoup mine de rien ! lol)

 

Donc, observer et ressentir ce qui agit en vous, ce qui se passe en dedans, ne pas juger, ne pas analyser, laisser la pensée penser d'elle même qu'elle n'a aucun sens. 

C'est le seul moyen, la seule technique à éprouver par vous même, qui va vous aider à passer au travers des mailles des situations qui arrivent dans votre vie. 

Au travers surtout de la souffrance, des angoisses qui viennent à vous, vous rongent, jusqu'à anyhiler votre mental. 

 

Quel programme ! Youhouuu !

 

Moi j'me marre, mais je reconnais que vous, ça vous fait pas trop marrer. Et c'est pour que vous ne vous sentiez pas laissés tous seuls sur le bas côté que je retrouve petit à petit mon humanité, mon éternel râle intérieur et qui fait que je passe, en votre compagnie, par tous les stades. Qui me rend parfaitement lunatique, et qui me fatigue ! 

 

Je ressens puissance mille tout ce que vous pouvez ressentir. Peu importe ou vous vous trouvez sur le globe, si je me connecte à vous ou si je vous parle, je vais tout prendre en pleine face. Être médium, c'est capter tout cela de plein fouet. La détresse, la joie, tout. Nous sommes des stations d'épuration. On épure, on nettoie, quand vous n'avez plus la force de le faire. Et ben, parce que vous êtes nombreux à me lire tous les jours, j'épure (malgré moi lol) pour vous tous. Vous venez déposer ici un peu de ce qui vous pèse, sans même le savoir, c'est l'effet kiss kool de ce blog et c'est avant tout ce qui fait que vous l'aimez tant. 

C'est parce que je suis empathe, que vous vous retrouvez dans mes écrits, que vous vous dites que ce que je vis, ressemble à ce que vous vivez. Je suis une expression de l'Univers parmi tant d'autres, pour véhiculer son message. 

Et si pour ça je dois être avec vous, humaine, parfaitement râleuse et blonde, j'adore l'idée ! 

 

@ Bientôt quelque part mes petits anges humains ;)

 

J'vous kiffe. 

 

 

 

Commenter cet article

BIBI 20/07/2013 14:18

Comme beaucoup j'imagine je suis attirée par la lecture de ce blog depuis que je l'ai découvert par hasard !!!
j'ai hâte de lire les nouveaux textes, tout est écrit avec tellement d'humour, de recul mais tellement vrai.
Tout simplement merci

Solisiter 19/07/2013 18:18

Merci Alice.
C'est difficile aujourd'hui, mais je vais essayer

lana 19/07/2013 11:59

hihi, hier soir, une voix m'a dit de venir lire ton blog et je me suis dispersée. Tu avais donc pondu un LONG (lol je suis paresseuse) texte pleins de belles leçons. Enfin je n'ai pas les mots
exact, ce ne sont pas des leçons... Bref
Alice, en ce moment j'ai vécu la même période de rien! Mais moi je suis moins éveillée! Et l'univers s'est bien foutu de ma goule hein! Il m'a dit ne cherche pas de job d'été, tu verras, tu seras
prise à géant, il vont t'appeler! Pour me le faire croire il me l'a confirmé par l'intuition d'un ami! Mais quand on ne m'a pas rappelé et que je me suis demandé comment j'irais m'installer en
Angleterre et comment payer mon loyer, j'ai pleuré et en ai voulu à dieu de s'être foutu de moi!!
Mais j'avais compris qu'il s'agissait là d'une volonté de l'univers de me forcer à rien! j'étais cool pendant plus d'une semaine, sans penser, sans rien, juste être bien!! Je suis loin d'être aussi
éveillée que toi belle Alice d'amour mais j'ai senti et j'ai compris un minimum!
Et il se passe une chose bizarre, trop rigolote parce comme toi (pas autant lool) je me marreee, je trouve la vie si kiffanteeee bon sang!!!! haha quelle adrénaline!!
Pour mon installation en Angleterre, je ne m'inquiètes pas,dieu m'a déjà envoyé de l'aide!! j'attends que cela se concrétise et puis en vérité, je m'en fou, je ne veux rien, je veux juste me
laisser vivre et prendre par le courant! c'est plus kiffant n'est ce pas??

Et je commence à saisir que l'autre c'est moi! Surtout après la lecture de ton texte...

Au fait, moi aussi je te kiff!! Tu me donne confiance en ce que je ressens!

Prends soin de toi!

Mercii parce que ben sûr qu'on a besoin de toi!!!!

Elwing 19/07/2013 11:34

Être humain, c'est cool, moi j'aime ça. Bon alors c'est sûr, y'a des jours où on s'en prend plein la tronche, mais grosso modo, moi, j'me marre.
Quand tu parlais de l'éveil, quand tu disais qu'on se détachait des choses matérielles, la première chose qui m'est venue à l'esprit c'est "ça veut dire que je n'aimerai plus les chaussures et les
meubles maisons du monde ? ah ben non, j'veux pas être éveillée !"

Amandine 19/07/2013 10:35

Voilà un article qui me conforte et me réconforte aussi. Quand j ai reçu l'éveil, j'étais plus sereine, observatrice de mon environnement, je passais mon temps a en rire. Le cœur grand ouvert, j
étais un guide, un apaisement pour les autres. Sereine, j'avançais avec une force intérieure dont le souvenir m'étonne encore. Et puis, retour a la réalité avec son lot de craintes et un retour
certain vers les vieilles habitudes. Te lire me permet de comprendre que dans cet état nous n expérimentons plus, nous sommes juste des grands observateurs, du coup depuis cet article, j accepte ce
retour "humana" plus laborieux mais qui me permet de comprendre davantage mes semblables. Bisous Alice

Laure 19/07/2013 09:43

Belle Alice, Merci a toi...pour tout ces mots..ces vibrations..ces résonnances...Merci d'etre Toi!!!
belle lumière
Laure

Marie 19/07/2013 00:15

J'aime beaucoup, ´spéce d'empathe!
Des bisous doux

Archives

À propos

La vie "presque" ordinaire d'une incorrigible provocatrice de sourires, agitatrice de consciences... Et ses tribulations !