Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 Jun

L'art et la manière.

Publié par Alice Kara Medium  - Catégories :  #Apprentissages

387749_138778092898516_100002989777252_176995_393066226_n.jpg

 

 

Bonjour mes anges !!!

 

J'ai fait déjà pas mal d'articles pour vous donner des clefs pour parler aux voisins du dessus. 

Certains y parviennent, d'autres non. 

On aura beau avoir la plus grande volonté du monde pour tenter d'y arriver, il n'est pas dit que ça marche. Pour tout un tas de facteurs. Celui que je vais développer un peu plus bas est le plus "grand". 

Mais il y a aussi, entre autres que : 

Les "voisins du dessus" ont un "pouvoir" limité pour s'adresser à nous. 

Ils peuvent le faire, si ils ont l'énergie pour, si ils ont "l'autorisation" si cela fait parti de leur assignation ou je ne sais trop quoi. Si leur intervention est bénéfique pour l'évolution de la personne qui reçoit le message. 

Si la personne en "demande" n'est pas trop en attente. Si la personne n'en oublie pas de vivre etc. 

Il y a énormément de facteurs qui rendent la communication compliquée. Pas impossible, mais compliquée parfois.

 

Le plus grand des facteurs, le plus "tenace" et difficile à comprendre, c'est que les gens s'attendent à une communication précise, mais c'est rarement le cas. 

Il faut avant toute chose, oublier tout ce que l'on a entendu sur la façon de communiquer. 

Car elle peut prendre tout un tas de formes, mais aucune n'est réellement "formelle". 

 

Passer par un médium peut, certes, faciliter les choses, même si rien n'est garanti. 

Les messages étant informels et ne ressemblant en rien ce que l'on connait... Il faut prendre en compte un facteur qui est souvent mis de côté par les gens qui ne connaissent pas trop bien la "technique" avec laquelle sont donnés les messages des voisins du d'ssus. 

 

C'est là que j'en viens au vrai sujet de mon article du jour. 

 

Les médiums sont des relais. 

Les messages passent par l'interprétation d'un médium, qui n'est rien d'autre qu'une tierce personne faisant un relais. Et dans une personne, il y a une personnalité. 

Nous sommes obligés de "traduire" via notre personnalité les messages (ou impressions ou ressentis) que nous transmettent les voisins du dessus. 

 

L'idéal, serait de ne rien "interpréter". C'est quasiment impossible. 

J'ai été voir des conférences des médiums parmi les plus connus, et tous interprètent ce qu'ils reçoivent. 

Moi aussi. 

En fait, la communication dépasse de loin tout ce que l'on connait niveau communication. 

La plus simple façon d'expliquer, c'est que dans 90% des cas, les morts nous parlent de manière télépathique. 

Dans une forme de langage universel très difficile à traduire avec des mots. 

La télépathie universelle n'emploie pas de mots. Elle est plus intuitive même que ce que l'on pense. Que tout ce que vous pourriez imaginer. A tel point qu'il est souvent difficile de ne pas douter et de se dire "ça ne vient que de moi, c'est pas un message" et en fait si, s'en est un. La distinction entre nous pensées et les pensées d'un mort ou d'un guide est très mince. Ils passent par notre psyché pour nous "parler" et on met un moment avant de comprendre que ça ne nous appartient pas. 

(Au début, on a l'impression bizarre d'être schyzophrène, et ça met un moment avant de passer ! lol)

Bref. Il faut oublier tout ce que l'on voit dans les films. 

 

Comme il n'y a bien souvent pas de mots, ou juste des bribes de phrases, et que tout se passe en "intentions de dire" niveau intuitif, pour pouvoir restituer ces messages, nous médiums, devons les retranscrire avec des mots.

Les mots limitent automatiquement la portée des messages.

J'essaye chaque fois d'être au plus proche de ce que je "reçois".

Mais ce sont bel et bien avec mes mots que je délivre les messages. (Dans la plupart des cas, il reste des guides, morts etc, qui me balancent des phrases toutes faites... lol)

 

Les "canalisations" sont elles aussi traduites. Les mots étant limitants, à partir du moment où les canalisations sont écrites avec des mots, elles ne sont plus "pures". En plus, elles sont restituées avec la personnalité des guides, qui parle au médium, et au final ça donne un sacré téléphone arabe. lol

 

Dans les messages que je donne, mes mots sont donc forcémment une traduction. Un rébus que je reconstitue, pour vous le transmettre.

Je mélange les bribes de mots, les bribes de ressentis, les impressions, les sensations physiques, les émotions.

 

Mais comme dans toute traduction, il y a, qu'on le veuille ou non, modification, si petite soit t'elle, du message.

Tout dépend du médium qui traduit.

On ne peut pas faire autrement. Si il n'y a pas de médium, il n'y a pas de relais, donc pas de message. 

(on pourra je l'espère bientôt tous communiquer avec la source (l'Univers directement) mais d'abord, il faut accepter la totale informité de sa façon de s'exprimer à travers nous, et on en est pas encore là...)

 

Le médium va traduire en fonction de sa personnalité, de son émotion, de son humeur du moment, les informations et les messages qui passent à travers lui, avant d'être restitués.

Et en fonction du médium, vous allez recevoir le message différemment.

Si vous demandez à 3 médiums de communiquer avec un mort, les trois vous donneront sans doute des éléments différents. 

Au fond, ce sera la même chose, mais sous une forme différente.  

 

J'ai remarqué que lorsque je reçois un message, le message est toujours truffé d'humour. En gros, comme je suis quelqu'un qui dédramatise beaucoup, les messages qui me seront donnés à transmettre vont être parsemés de blagues, ou de souvenirs marrants. 

Je vais mimer les petits travers des morts et presque chaque fois, les personnes qui vont recevoir ces messages vont avoir la banane. (parfois ça donne un one man show... Indépendant de ma volonté lol)

 

D'autres médiums, moins dans l'humour, ou plus "bruts de décoffrage" vont recevoir, ou traduire les messages à leur image. Brut de décoffrage. 

Tout ça pour vous dire que tout dépend de la traduction faite par la personnalité du médium. 

Certains vont aimer ma façon de transmettre ces messages, d'autres vont détester et penser que je me fout de leur gueule. C'est à double tranchant. 

Je suis très proche de l'énergie de Lisa Williams quand je transmet des messages. Certains vont apprécier, d'autres vont préférer une autre approche. 

La mienne, tout comme celle de Lisa, peut paraître parfois désinvolte. On fait ça comme on pourrait papoter en buvant un thé. On y met quelques formes, mais tout reste cependant informel. 

Beaucoup de gens ont encore besoin de "formes" ancestrales, un cadre défini, un peu de dramaturgie. Des bougies, de l'encens, du khol sur les yeux, des cartes qui traînent, ça rend les choses plus vraies. Parce que c'est inscrit comme ça dans l'inconscient collectif. 

On reçoit un message, on chiale, ça doit être triste et refléter le deuil. 

Je n'y arrive pas dans ces conditions. 

Je me sens très vite ridicule, tentant de jouer un rôle qui est aux antipodes de ce que je suis que j'en deviens réellement ridicule. 

 

Il y a quelques semaines, j'ai reçu une femme d'une cinquantaine d'années chez moi pour lui donner un message de son frère décédé. Elle est venue via les pages jaunes et n'avait aucune idée de qui j'étais. Elle ne connaissait pas l'existence de ce blog et nous avions juste parlé 5 minutes au téléphone. J'ai fait comme je fais d'habitude. je l'ai accueillie avec un grand sourire, et je lui ai donné son message en gardant mon sourire. Elle avait un air pincé, méfiante, et son frère m'a montré un souvenir très drôle. Je le lui ai expliqué, en riant. C'était un souvenir de mariage, un truc de fleurs qui n'étaient pas les bonnes si mes souvenirs sont bons. Malgré la pertinence du message, elle s'est "vexée". Et m'a dit mot pour mot : "Depuis quand la mort fait rire ?" 

Je me suis arrêtée net de sourire. Je lui ai parlé de ma perception de la mort. Qui est la même pour beaucoup de voisins du dessus. "Ouais, j'suis mort, c'est pas grave, je vais bien !"

Pour elle, c'était inconcevable. 

La mort, ce ne peut pas être bien. Ce ne peut pas être "drôle". 

 

 

Et c'est vrai que beaucoup d'ouvrages qui parlent de la médiumnité, ou de la vie après la mort font peur. 

Il y a tellement de mysticisme qui s'est greffé là dessus qu'un égrégore de "noir" s'est figé sur la notion de survivance de l'âme et il est difficile d'oser dire que le côté lumineux est bel et bien là. 

 

Tous ces préjugés sur la mort sont persistants. Il est très difficile de dédramatiser, et de faire comprendre aux gens qu'on peut rire de tout, et surtout de la mort. 

 

(Je me souviens là tout de suite d'un homme, décédé d'un accident de parachute qui m'a dit : "J'ai fait le malin, je me suis envoyé en l'air" ça vous donne une petite idée de leur humour... lol)

 

La religion a véhiculé beaucoup de choses négatives vis à vis de ça. Allan Kardec aussi. 

Il reste l'auteur le plus lu sur la médiumnité. 

J'ai tenté plusieurs fois de me lancer dans la lecture de ses livres, tous me sont tombés des mains. J'ai lu deux phrases, ça m'a révulsé, j'ai balancé le livre. 

Son énergie me fout la flipette. C'est une aversion totale. C'est physique. (Une aversion physique avec un mort... Faut le faire tout de même ! lol)

 

Et tous les médiums qui ont bercé dans ses enseignements, c'est pareil. 

Patricia Daré, qui a sorti son livre dernièrement, est tellement chargée de son énergie que je n'ai pas pu lire deux lignes de son bouquin. 

Pourtant certaines choses qu'elle dit sont sympas. Nous "préchons pour la même paroisse" en plus. Mais ça ne passe pas. Elle est tout le temps sur la défensive dans ses interviews à la télé etc. Que je n'y arrive pas. (C'est ballot pourtant, elle exorcise le diable, ça pourrait être utile... Ou pas.) 

 

Un médium, tout comme chaque être humain, est une expression de l'Univers. 

Aucun n'est meilleur qu'un autre. Il y a juste un médium pour chaque image que l'on se fait de la médiumnité. 

Comme chacun pourra avoir besoin d'un psy différent pour faire sa psychothérapie. Soit le courant passe, soit il faut en changer. Les médiums, c'est pareil. 

Comme peu de médiums sont encore médiatisés, les gens se disent qu'ils doivent faire abstraction de la personnalité du médium qu'ils vont voir. 

Ce n'est absolument pas ce qu'il faut faire !!!

 

Si vous pensez que je suis con, ne venez pas me voir juste parce que j'ai un joli blog ! Et pareil pour mes collègues ! Si vous ne sentez pas un médium, même si il passe à la télé, n'allez pas le voir ! 

 

Il ne faut pas aller voir un médium qui ne vous inspire pas, juste parce que vous pensez qu'il est doué. 

Je le répète, il n'y a pas de médium plus doué qu'un autre. C'est la traduction qui fait tout. 

En suivant votre intuition, vous allez vous retrouver avec le médium qui va vous donner un message qui va vous être délivré tout pile comme il faut que vous le receviez. Avec en plus la notion que les morts eux aussi ont leur mot à dire, ils ne vont pas trop aimer aller voir un médium trop différent d'eux. Il vont aller voir un médium qui va leur correspondre, qui va pouvoir traduire au mieux ce qu'ils ont à dire. 

C'est pour ça que j'ai toujours des morts fun ! 

Les "tristes" vont voir d'autres médiums. 

Tout ça, ça dépend avant tout de la façon de "porter" cette capacité médiumnique. Si on prend du fun avec ça, on attire les fantômes funs. Les morts auront envie de déconner, etc...

Si il y a un trop grand décallage entre l'entitée et le médium, la transmission va s'en ressentir. La communication sera plus difficile. Il faut ajuster tout ça. 

J'ai remarqué que lorsqu'un fantôme est triste, pour pouvoir prendre en note son message, je dois moi même me plonger dans une profonde tristesse. Cela me demande beaucoup d'énergie. Alors qu'un fantôme qui va être amusant et va me ressembler dans sa façon d'aborder les choses, c'est finger in the nose. Et je pète le feu. 

Du coup, qu'est ce que je fais ? Très égoistement, je prend beaucoup plus de messages funs. (méa culpa lol)

J'envoie les autres vers des collègues. (Sorry les collègues lol)

 

En fonction de ce que l'Univers veut vous montrer, vous aurez le médium, ou le guide spirituel, ou le "gourou" dont vous avez besoin pour évoluer. Vous allez tous croire que c'est le ou la meilleure, mais ça l'est uniquement à vos yeux, dans un moment présent. En fonction de la "raisonnance" que l'Univers mettra en vous, pour vous mener où il veut. Vous mener à croire ce qu'il veut que vous croyez. 

Pour que vous tombiez sur le bon médium, au bon moment, qui va vous transmettre le message comme vous devez l'entendre. 

J'aime beaucoup la doyenne des médiums. Michèle Riffard. Je l'ai vue en conférence l'année dernière à Toulouse, et franchement, elle envoie du bois. Elle est toujours accompagnée de son yorkshire, se balade les long des allées et pointe du doigt direct les personnes à qui elle a un message à donner. Elle balance les infos brut de décofrage, genre "Bon maintenant tu te tais et t'écoute, pis je sais ce que je vais te dire, et t'as pas interêt de dire le contraire" et elle envoie la sauce astrale. 

Tu ne peux rien faire d'autre que d'entendre ce qu'elle balance. Je trouve ça absolument génial. Elle a plus de 90 ans, et comme elle le dit elle même "Moi, là haut, ils veulent pas de moi encore, du coup, je continue de faire ce que je fais, si un jour je me trompe, j'arrêterais, mais ça n'est pas encore arrivé". 

Elle transpire un truc absolument ahurissant de bontée. Et pourtant, elle n'est pas tendre dans sa façon de délivrer les messages ! 

Je me souviens d'un message qu'elle a délivré notament, et ce message disait à la personne sur sa chaise de ne pas se suicider, de rester en vie. 

Elle l'a dit du genre (j'ai pas les mots exacts mais c'est à peu près ça lol) "Eh c'est pas bien vos pensées là, il faut pas faire ça sinon vous allez voir ! Ils sont pas d'accord là haut, chassez ces pensées ! Non mais quand même ! Oui ! je vous parle à vous, n'essayez pas de nier, je le sais madame !" 

 

Moi, dans mon approche, j'aurais fait totalement différement... pas mieux, juste différement. 

Si la personne sur sa chaise avait du entendre ce message d'une façon douce, elle serait tombée sur un autre médium. Si elle avait du l'entendre avec humour, elle serait venue à moi, mais là elle a eu droit aux mots de Michèle Riffard. Et c'est tout pile ce qu'elle devait entendre, de la façon la plus parfaite pour qu'elle écoute. 

Le coup de pied astral de Michèle a eu son petit effet, et je suis sure que cette personne a écouté et qu'elle n'a pas mis fin à ses jours, grâce à ce message et l'approche de Michèle. 

 

Il existe un médium pour chaque message à délivrer, une approche différente par médium, par fantôme, et par destinataire du message. Et tout cela se fonde dans un schmilblick méga bien orchestré par l'Univers. 

C'est l'art et la manière...

 

Moi je dis... Chapeau !

 

@ Bientôt quelque part mes anges ;)

 

 

 

Commenter cet article

pénélope 14/07/2012 18:19

AMEN

Alice, tu me fais drôlement avancer ces derniers soirs.

j'adore ton monologue sur l'interprétation et la personnalité qui transpire dans chaque message. Sans compter l'interprétation de celui qui reçoit !!!

Et de loin je préfère l'humour et le rire. Mais bon, j'avoue avoir aussi besoin de temps en temps d'un petit flip, histoire de pleurer un bon coup et de me remettre à rire encore plus fort
ensuite.

Pénélope, qui n'attend pas tant que ça, mais qui tisse

isis 16/06/2012 09:15

bonjour Alice,je suis tout à fait d'accord avec toi,du fun du fun dans les message ;mais pour cela bien evidemment il faut que la perception de la "mort" change et que la Lumiere est la vie ici et
aprés encore plus belle,tes messages sont différent parce que tu es dans l'Amour donc dans le coeur et ça change tout.J'ai assisté à plusieurs conférences de Mme RIffart ,c'est une personne
exceptionnelle que j'affectionne énormément,c'est la seule médium que j'ai vu en consultation privée ,ça n'a duré pas trés longtemps mais effectivement elle va droit à l'Essentiel (ok!son mot
préféré);si tu as l'occasion de rencontrer Mme Laffont elle te plaira aussi car elle est dans la meme dynamique que toi et franchement ça fait du bien Bisou ma belle

Anne 14/06/2012 12:10

Coucou Alice!

J'aime beaucoup ce genre d'article, ça aide dans la compréhension...ça me parle..merciii:)

Lorsque tu dis que tu communiques de manière télépathique ,sans vouloir faire de comparaison , Lisa Williams arrive à distinguer la voix de Ben son guide car l'intonation est plus lente que la
sienne, est ce que ça se passe comme ça aussi pour toi?
Je bûche a propos de ça sur moi en ce moment c'est pour ça j'me pose des questions!!lol

Arriver à distinguer ou plutôt a discerner ,that is the question!!gloup

Moi j'adore ton humour surtout restes comme t'es!lolC'est vrai que dans l'esprit de beaucoup de personnes la notion de médiumnité est encore vachement stricte, c'est dommage encore une fois mais
avec tous les médias qui souvrent de plus en plus sur ce sujet il y a bon espoir que les mentalités s'ouvrent et s'allègent. Enfin tout ça l'avenir nous le dira héhé;))

Une supporter;)

Ayava 13/06/2012 19:33

Rhaaaaaaa !!!! trop bon !!!! je l'ai vu le 12 mai 2012 MICHELLE RIFFARD a Pézénas ! et j'ai eu droit a une Beuglante Magistrale , mais je l'adore !!!! lol ont reçois les messages de maniére douce
ou pas , mais parfois ont a besoins de se faire secouer les puces , au font sa fait du bien .

Bisours ma jolie jonquille !!!!!!!!!!

sareri 13/06/2012 18:50

bonsoir alice,,,
beh moi j aime mieux ta facon a toi , quand tu parle de morts car du coup j ai beaucoup moins peur et si un jour tu devais me delivrer un message de la haut ,,,,ben j prefere avec une tres grosse
dose d humour car j apprecies mieux ,,,maintenant chacun son truc ,,,
bisous alice

Claire B. 13/06/2012 18:36

Merci de dépoussiérer et d'alléger les images surannées du parfait médium qui ont encore voix au chapitre. Effectivement toutes les énergies ne conviennent pas à tout le monde et ce n'est pas une
question de mieux ou de moins bien apparemment.. J'ai effectivement essayé de lire celui qui nous est donné comme le meilleur de son temps, Allan Kardec et j'avoue que j'ai vraiment beaucoup de
mal. Nouvelle lectrice de ton blog, je vais essayer d'aller glaner quelques infos' sur tes précédents posts afin d'y trouver effectivement quelques bonnes références.. Bien à toi, Claire.

syntia 13/06/2012 17:00

Bonjour chère Alice
merci a toi encore pour cette article qui raconte très bien et qui tombe bien....

oui lorsque je suis tombée sur ton blog j'ai tout de suite pensée a Lisa Williams en français et c'est super sa évite de savoir parler anglais et tu n'habites même pas loin de chez moi...heuuuu
peut être a 2h quoi.

j'aime ta façon de penser et ta façon de t'exprimer c'est génial je préfère sortir d'une conférence avec la banane et enfin respirer que en chialant parce que la medium m'aura blasée encore plus,
tu dédramatise la chose et c'est ce qu'il faut.la mort sur le coup et triste parce que c'est le physique de la personne qui manque mais l'a^me est toujours la et c'est sa qui est beau et joyeux et
eux ne s'arrêtte pas d'exister.

j'ai la même chose des messages me viennent en pensée c'est une chose très minime que j'ai encore du mal a assimiler et ce qui m'embête c'est surtout que je ne sais pas quand est ce que les
messages commence ou quand est ce que s'en ai un.
J'ai déjà u une jeune fille qui m'est venue mais il me faut beaucoup de concentration pour savoir si il y a quelqu'un dans la pièce et des que j'ai une pensée je pence toujours que j'invente car je
cherche a avoir quelque chose donc je pense a chaque fois que c'est mon cerveau qui me joue un tour....

sa viendra sa viendra je l'espère car quand tu as personne de concret pour te guider c'est la galère.

A très vite..♥♥♥♥♥♥♥

Stéphanie 13/06/2012 16:26

C'est comme une espèce de monologue alors (me concernant) ?

Je me pose des questions ou je vis une situation quand "une voix" me donne un commandement genre "lâche prise", "ouvre ton coeur", "sois patiente", "pas grave", "lâche la branche" (ça, c'est quand
je me raccrochais à une personne qui ne voulait plus de moi... souvent j'entendais "lâche la branche" avec l'image en tête de moi qui pendait accrochée à un arbre et qui ne voulait rien lâcher du
tout de peur de "tomber" - très bien imager d'ailleurs).... des trucs hyper courts et toujours plein de sagesse.

Des trucs qui ne me ressemblent pas en fait ! enfin si car je me fais souvent la morale.... mais comme ça.... non, quand c'est moi qui parle à moi, j'utilise de longues phrases et je pars dans des
réflexions qui durent et s'éternisent alors que "ces voix" sont comme un peu douces et fermes à la fois. "la voix" dit un truc et basta. A moi d'en tenir compte en fait... ou pas. Surtout qu'elles
viennent à moi qu'en cas de nécessité quand je peine vraiment toute seule à mettre un terme à mon interrogation à la con.

Et je m'en aperçois depuis peu. Avant je ne faisais pas gaffe à ça.

Tu crois que c'est une communication ça ?

En tout cas, merci pour cet article passionnant ! c'est cool quand tu racontes des trucs persos, ca nous donne vachement plus de concrêt et donc plus de compréhension.

Et effectivement je te kiff Alice parce que tu es cette médium pleine d'humour qui déchire tout ! Quand j'ai connu Lisa, je me disais "je veux la même mais qui parle en français !". Et t'es
arrivée, comme un lapin dans le chapeau du magicien.

Milles bisous rien que pour toi.

Cécile Easpirit 13/06/2012 16:07

Merci pour ce message qui tombe pile poil!( he he) Je suis dans l'avenir censée pouvoir communiquer avec ma grand-mère qui me donnera les bonnes instructions dans mes soins de magnétisme, et pour
l'instant "ON" ( hummm c'est qui on :) ne l'y autorise pas...comme dirait l'autre "Wait and see"

Archives

À propos

La vie "presque" ordinaire d'une incorrigible provocatrice de sourires, agitatrice de consciences... Et ses tribulations !