Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 Mar

L'illumination selon Krishnamurti...

Publié par Alice Kara Medium  - Catégories :  #Petites pensées comme ça en passant...

Bonjour mes anges !!!

Aujourd'hui, j'aimerais vous faire partager un dialogue qui devrait, je pense, vous inspirer profondément.
Je vous parle souvent de l'eveil, de "l'illumination" sans vraiment que chacun sache de quoi je veux parler. 
Je vous donne quelques bases d'après mes recherches du moment. Les éveillés comme Echkart Tolle, Krishnamurti, Nisargadatta Maharaj, Satyam Nadeen (entre autres, et je ne vous parle ici que de ceux que je ne considère pas comme des gourous, bien entendu, et qui se refusent à être apparenté en tant que tel et à une quelconque forme de religion, quelle qu'elle soit...), nous parlent tous du fait de ne garder en conscience que le fait de simplement être. Non pas ce que les autres attendent que l'on soit, mais d'être simplement, Ici et maintenant. Voici un extrait du Livre "Krishnamurti en questions" qui va peut être vous orienter un peu. 
Bien sûr, je ne vous laisse pas comme ça, je ferais plus tard un article pour essayer de débroussailler un peu tout ça plus simplement... Vous savez bien que c'est mon truc lol 
Mais comme je suis quelqu'un qui fouille beaucoup en ce moment, je vous livre quelques infos, des trucs qui ont accroché quelque chose en moi, en attendant de me faire ma propre vision, dans toutes ces vérités qui en apparence se contredisent, mais qui rejoignent un seul but : L'amour. 

Krishnamurti disait ceci de l'amour : 

"Sans amour, vous aurez beau faire - courir après tous les Dieux de la terre, prendre part à toutes les activités sociales, tenter de remédier à la pauvreté, entrer en politique, écrire des livres, écrire des poèmes - vous ne serez qu'un être mort. Sans amour, vos problèmes iront croissant et se multiplieront à l'infini. Mais avec l'amour, quoi que vous fassiez, il n'y a plus de risque, il n'y a plus de conflits. L'amour alors, est l'essence de la vertu."

Krishnamurti, Bombay, le 21 février 1965.

Mais voici l'extrait dont je vous ai parlé précisément

"Jonas Salk : D'accord, partons de là – de là où nous sommes, d'ici même. Que faisons-nous ?

 

Krishnamurti : Si je ne commence pas à partir d'ici même, mais de là-bas, je ne peux rien faire. Je commence donc ici même. Et je demande : qui est ce « moi » qui déploie tant d'efforts, qui se bat pour tout cela ? Qui est le « je », qui est l'ego ? Qu'est-ce qui me pousse à agir de la sorte, à réagir comme je le fais ? Vous suivez ?

Jonas Salk : Oh oui, je vous suis parfaitement.

Krishnamurti : Ainsi, je commence à me voir vraiment, pas de manière théorique, mais à travers le miroir des relations que j'entretiens, avec ma femme, avec mes amis; je vois comment j'agis, comment je pense, et dans cette relation, je commence à voir ce que je suis.

Jonas Salk : Oui, on ne se voit qu'à travers le reflet que nous renvoie l'autre.

Krishnamurti : À travers la relation. Elle peut être empreinte d'affection, de colère, de jalousie. Je découvre, dans tout cela, la créature monstrueuse qui se cache en moi - y compris l'idée selon laquelle il y a en moi quelque chose de hautement spirituel : je commence donc à faire des découvertes. Je découvre les illusions et les mensonges dans lesquels a vécu l'homme. Et dans cette relation, je vois que si je veux changer je brise le miroir. Ce qui signifie que je mets en pièces tout le contenu de ma conscience. Et de tout cela, de ce contenu réduit en miettes, jaillit peut-être l'amour, la compassion, l'intelligence. Il n'est d'autre intelligence que celle de la compassion.

Jonas Salk : Alors, puisque nous sommes d'accord sur ce que pourrait être l'ultime solution, et sur le fait que c'est ici et maintenant qu'il nous faut commencer...

Krishnamurti : Oui, c'est tout de suite qu'il faut changer, il ne faut pas laisser l'évolution tout ralentir.

Jonas Salk : L'évolution peut commencer maintenant.

Krishnamurti : Oui, si vous voulez, on peut le dire en ces termes. L'évolution au sens où à partir de tout ceci, on arrive à quelque chose qui échappe à toute projection de la pensée.

Jonas Salk : Quand je dis que l'évolution peut commencer maintenant, je parle d'un phénomène de mutation.

Krishnamurti : Une mutation — je suis d'accord. La mutation, ce n'est pas la même chose que l'évolution.

[...]

Jonas Salk : Vous dites, en fait, que nous sommes des êtres à la fois individualisés et reliés au reste de l'humanité.

Krishnamurti : Non, je dis que vous n'êtes pas un individu. Votre pensée ne vous appartient pas en propre, votre conscience non plus, car tous les êtres humains souffrent, tous passent par de terribles épreuves, des bouleversements, des angoisses, des tortures; tous les êtres humains aux quatre coins du monde en passent par là. Nous sommes donc des êtres humains; alors, au lieu de dire : « Je suis un être humain distinct qui est lié à d'autres êtres humains », disons : « Je suis l'humanité tout entière ». Et si je vois ce fait, je ne tuerai jamais personne.

Jonas Salk : Quel contraste frappant avec qui se passe aujourd'hui !

Krishnamurti : Ce qui se passe aujourd'hui ? Je suis un individu, je dois satisfaire mes propres désirs, mes besoins, mes instincts, que sais-je encore, et c'est de là que vient le chaos.

Jonas Salk : Nous cherchons donc à nous transformer, à passer d'un état à un autre.

Krishnamurti : Mais on ne peut pas se transformer.

Jonas Salk : Bon, alors que peut-on faire ?

Krishnamurti : Changer, subir une mutation. On ne peut pas passer d'une forme à une autre. Il vous faut donc voir cette vérité – à savoir que vous êtes l'humanité tout entière. Et alors, monsieur, quand vous le voyez, que vous le sentez – permettez-moi l'expression – dans vos tripes, dans vos veines, alors tout votre comportement, tout votre mode de vie change. La relation que vous instaurez alors ne concerne pas deux images en lutte l'une contre l'autre. C'est une relation vivante, sensible, pleine, inondée de beauté. Mais nous voici à nouveau revenus à l'exception.

[...]

Krishnamurti : Et la compassion ne saurait être élaborée par la pensée.

Jonas Salk : Elle existe, un point c'est tout.

Krishnamurti : Mais comment peut-elle exister si j'ai la haine au coeur, si je veux tuer quelqu'un, si je me lamente sur mon sort ? Il faut être affranchi de tout cela pour que naisse cette « autre chose ».

Jonas Salk : Je reviens à présent à ces êtres exceptionnels, qui font l'objet de toute mon attention. Ces êtres-là ont-ils de la haine au fond du cœur ?

Krishnamurti : Mais monsieur, c'est comme le soleil, le soleil n'est ni à vous ni à moi. Nous le partageons. Mais dès l'instant où c'est mon soleil, tout devient si puéril. Donc, vous ne pouvez qu'être comme le soleil, me donner la compassion, l'amour, l'intelligence, et rien d'autre – sans jamais dire : « Faites ceci, ne faites pas cela » – car sinon je tombe dans le piège que nous tendent toutes les religions, toutes les Églises. La liberté, monsieur, cela veut dire être sorti de la prison – la prison où l'humanité s'est enfermée elle-même. Et vous qui êtes libres, soyez simplement là. C'est tout. Il n'y a rien d'autre que vous puissiez faire.

Jonas Salk : Ce que vous dites là me paraît extrêmement positif, extrêmement important et d'une grande portée. Si j'entends bien, vous dites qu'il y a des gens, qu'il existe un groupe d'individus qui possèdent ces qualités propres à susciter quelque chose qui pourrait aider toute l'humanité.

Krishnamurti : Mais, voyez-vous, tant de notions ont cours – je ne m'y attarderai pas, cela nous éloignerait trop du sujet – selon lesquelles il existe des gens qui sont là pour aider les autres (et non pour les guider), des gens qui vous disent ce qu'il faut faire, que l'on tombe très vite dans l'absurde. Alors qu'il s'agit simplement d'être comme le soleil, comme l'astre solaire diffusant la lumière. On s'assoit au soleil si l'on en a envie; dans le cas contraire, on reste à l'ombre.

Jonas Salk : Voilà donc de quel genre d'illumination il est question.

Krishnamurti : Voilà effectivement ce qu'est l'illumination."

krishnamurti.jpg

@ bientôt quelque part mes anges ;) 

Commenter cet article

Nolwenn 22/03/2010 17:24


Pas de souci !
Par contre, j'essaie de poster plus souvent alors tu vas avoir de la lecture :D
Bisous 


Alice Kara Medium 26/03/2010 04:47


Erf, vous voulez tous ma mort !!! loool
Je déconne ;)
Bisous tout plein bella ! 


Laurence 19/03/2010 14:32



Coucou Alice,


 


Merci pour ton article, je comprend le fond et cela va dans les sens des messages de mon guide toujours "l'Amour"


Oui, j'aimerai bien que tu débroussailles tout cela lorsque tu auras un peu de temps car c'est trop philosophique pour moi (pourtant je ne
suis pas blonde, lol)


 


Très belle journée


Grosses bises Alice



Alice Kara Medium 22/03/2010 03:11


Je débroussaillerais ! lol
Bisous ;) 


Lilicat 18/03/2010 23:54


Coucou Alice,

Quelque vers d'Angelus Silesius (un poète mystique allemand du XVIIème siècle, Rilke l'aimait beaucoup), qui fond écho à ton post :

"La rose est sans pourquoi
elle fleurit parce qu'elle fleurit
elle ne se soucie pas d'elle même
elle ne se demande pas si on la voit"

"Il faut faire silence et habiter l'instant,
pour qu'en toi Dieu se voit et doucement repose"



Bonne soirée

Bisous

 


Alice Kara Medium 22/03/2010 02:52


Magnifiques vers ;)
Merci d'avoir partagé avec moi !
Bisous tout plein ! 


Elisabeth 18/03/2010 22:36


Le discours de Krishnamurti est criant de vérité ! Je n'ai vraiment rien de plus à ajouter. Je garde cela en banque...


Alice Kara Medium 22/03/2010 02:51


Gardes, je t'en prie ;)
Bisous tout plein mon petit lapin ! lol 


yannick 18/03/2010 19:41


Coucouc'Alice,

 J'espère que tu vas bien et que tu te reposes un peu
Pour en revenir à cet article, le dialogue que tu nous présentes me parle beaucoup (si j'ai bien tout compris ) En fait je
trouve que ça rejoint beaucoup ce que je suis entrain de lire en ce moment " conversations avec Dieu"
Ne pas être individualiste mais plutôt partager, vivre ensemble en offrant pour chaque individu, le minimum de dignité. Pour arriver à cela il faudrait que l'humanité change complètement sa façon
de pensée, mais pour le moment on est plutôt une société à un stade "primitif"
Une solidarité commune pour une seule religion "l 'Amour", changerait la face du monde!
Gros bisous Alice et à bientôt               Yannicolor


Alice Kara Medium 22/03/2010 02:50


L'ancien monde tel qu'on le connait encore est en train de changer... Les énergies travaillent et on va voir de plus en plus d'amour éclater au grand jour ;)
Bisous colorés ! 


fanny 18/03/2010 17:42


Merci alice c'est exactement ce qu'il me fallait et que je cherchais pour evoluer spirituellement ,c'est difficil de faire le tri avec tout ce qu'on trouve, mais ce que tu as trouvé me correspond
bien , merci pour tout c'est noms !


Alice Kara Medium 22/03/2010 02:49


Tout le plaisir est pour moi ma belle ;)
Bisous tout plein ! 


Nolwenn 18/03/2010 17:17


Pile au bon moment, ça rejoint ce sur quoi je travaille en ce moment via Dr Wayne W. Dyer.
Merci ;) 


Alice Kara Medium 22/03/2010 02:49


J'ai ton article bien au chaud dans mes onglets, mais pas encore eu le temps de lire, ça va venir ! lol
Bisouilles ;) 


Ennya 18/03/2010 12:15






Merci pour ces belles pensées :) l'amour universel, pur est la clef.. quand rien ne vas..il faut s'y connecter.. et les petits signes apparaissent, subtils, nous
redonnant espoir et courage.. l'amour en soi, pour toujours..la source de la vérité..  bisou Alice :)



Alice Kara Medium 22/03/2010 02:48


Oui tu as tout saisi ma belle ;)
Bisous tout plein ! 


sandra 18/03/2010 10:15


Coucou Alice,

J'ai lu avec attention, ces articles ... je te cache pas que ce n'est pas la première fois que je lis ce genre d'articles ... Oui, je comprends, le message qu'ils veulent faire passer ... nous
devons vivre dans un monde de partage, d'amour, sans juger ... rester libre ... et nous connaitrons l'illumination ...

Ce qui me frustre, c'est qu'il suffit de rester dans la lumière ... ok ...
on nous parle d'évolution rapide, de changements de dimensions ... que je me sens seule dans ma vie terrestre de tous les jours ... car je ressens le besoin de transmettre cette énergie ... je le
partage avec mes enfants, mon mari ... A l'extérieur, je donne mais il n'y a pas encore d'échanges positifs ...
Il est très difficile dans notre monde de partager nos idées ... sans passer pour des "illuminés" ...

Je reste optimiste et si c'est pas sur Terre, que je connaitrais cette humanité "libre", ce sera après ma mort ... En attendant, je reste sereine et je vis chaque jour pleinement ma petite "vie"
terrestre ... Très heureuse par l'amour de ma "petite" famille ...

Gros bisous et bonne journée


Alice Kara Medium 22/03/2010 02:48


C'est exactement ce qu'il faut faire... Il suffit d'être un soleil, qui rayonne et dont les rayons transpercent les carapaces des autres ;)
Bisous ma belle ! 


RayonsDeLune 18/03/2010 09:49


wahou ...

merci pour ce texte !


Alice Kara Medium 22/03/2010 02:46


Tout le plaisir est pour moi ;)
Bisous 


Archives

À propos

La vie "presque" ordinaire d'une incorrigible provocatrice de sourires, agitatrice de consciences... Et ses tribulations !