Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 Mar

L'inconstance des choses de la vie...

Publié par Alice Kara Medium  - Catégories :  #Élucubrations médiumniques !

alice-20mai-20blog-201b.jpg

Bonjour mes anges !!!

 

Il y a un point que je vais aborder très souvent avec vous en conférences, c'est l'inconstance de tout ce qui nous entoure.

On s'attache à tout un tas de choses. Du matériel, des personnes, des faits.

 

"On se raccroche à ce qu'on peut, pour croire que l'on existe encore un peu" comme dirait Isabelle Boulay dans une de ses chansons.

 

On se sent vivant lorsque l'on possède. Lorsque l'on est entouré, de meubles, de gens, peu importe qui ils sont.

On s'attache à l'amour même que l'on ressent.

Parce qu'il nous donne l'impression d'être habités par la vie.

 

Mais rien n'est constant dans la vie. Rien de tout ce qu'on l'on croit posséder n'est réellement à nous.

On peut tout perdre en une fraction de seconde. Un torrent peut venir de n'importe où et tout emporter. Nos maisons, les gens que l'on aime, la vie peut nous quitter. 

 

Le corps même est une illusion, on croit le posséder pour la vie, mais c'est lui qui nous possède. Il tombe malade, et on n'a plus aucun contrôle sur lui. On lutte pour le posséder de nouveau, pour qu'il nous appartienne de nouveau. Mais on ne peut pas avoir de prise sur la vie qui s'écoule à l'intérieur. Car la vie ne nous appartient pas non plus. On ne peut empêcher la mort de venir toquer à notre porte le jour venu.

On s'accroche au corps parce qu'il représente la vie. Ce que nous sommes. Mais nous sommes bien plus que ça en réalité. Le corps n'est qu'un passeur qui nous permet de marcher sur terre, d'expérimenter, d'Être les yeux de l'Univers qui vit à travers nous. L'Univers qui coule dans nos veines, la lumière qui nous insuffle l'envie de la rejoindre.

De la chercher partout où elle passe, de chercher la lumière partout ailleurs plutôt qu'en dedans de nos âmes.

 

On s'accroche au temps. On essaye de le ralentir. On ne veut pas qu'il file entre nos doigts, comme le ferait une poignée de sable dans le creux d'une main.

 

Se rebeller ne sert à rien. On lâche prise, tout ce à quoi l'on se raccroche devient alors un poids trop lourd pour nos épaules. Un gros sac à dos rempli de pierres qui pèse. Et nous éloigne de l'essence même de ce que l'on est. De l'essence même de la vie infinie et éternelle qui est en nous.

 

L'amour est la matière première du monde. L'amour est tout ce que l'on a. Et la seule chose dans laquelle on peut puiser. L'amour est la seule chose qui peut nous appartenir, si on ne s'y accroche pas. L'amour ne demeure que dans l'instant présent, qui disparaît à peine nous avons prononcé son nom. "L'instant présent" n'est plus. 

Car c'est en ne se raccrochant pas à l'amour que l'on aime. On aime vraiment lorsque l'on ne sait pas pourquoi on aime. Parce que l'on est pas attaché au fait d'aimer, et parce que cet amour ne peut pas être enfermé dans une boite. Parce qu'aimer n'est pas un enjeu. Parce qu'aimer est bien plus que ça. Parce qu'aimer, c'est accepter que cet amour peut partir. Revenir, repartir. Et que cela ne nous affecte pas. Je parle ici de l'amour divin, de l'amour inconditionnel. De l'amour qui n'imite pas. Qui n'est régit par aucune loi. De l'amour incontrôlable que l'on peut ressentir pour un autre âtre humain, ou pour une flamme jumelle, sans attente, sans contrepartie.

 

Vous n'êtes pas des petits lutins accrochés à des branches. Vous êtes des troncs. Vos racines s'enfoncent loin dans la terre, elles vous relient à la vie. Que votre tronc se casse ou qu'il brule, peu importe, vous continuerez d'exister. Ailleurs. Dans un océan infini et vaste d'amour.

 

Acceptons l'inconstance de chaque chose pour déployer nos ailes mes anges.

 

@ Bientôt quelque part ;)

Commenter cet article

mag 28/03/2011 18:18



c'est étrange, ce que tu écris, c'est exactement ce je venais chercher et ce dont j'avais besoin ce soir...mais le hasard n'est pas de ce monde n'est-ce pas ? ça fait un coup quand
même 


je t'embrasse


mag (message absolument pas clair mais je me comprends mdr !!!)



lovers24 28/03/2011 16:03



superbe texte a mediter


etre et paraitre...


 



Sophie 28/03/2011 15:10



Merci Alice, ton message tombe à point nommé en cette période ma vie qui est bien bousculé. Tout est impermanent, tout est appelé à disparaître, nous navigons essayant de saisir par ici, par là
un quelque chose à quoi se raccrocher, nous nous créons de faux besoins, nous entretenons nos illusions et l'essentiel nous échappe. Merci de ce rappel, seul existe l'Amour.


Je te souhaite une très belle journée,


Sophie


 



GG 28/03/2011 14:49



Complique mais beau;)


Tu vois, je me retrouves dans ce que tu dis, surtout au sujet de l'amour. Ma sorciere je l'aime sans rien n'attendre en retour (heureusement, ah ah ah) et te dire pourqoui je l'aime... La seule
reponse qui me vient a l'esprit est que je l'aime aprce qu'elle est Elle;)


Toi aussi je t'aime.


 


Bisous



Morue 28/03/2011 11:54



Huhu, c'est ce que j'ai appris quand en une nuit et à cause d'un incendie, me suis retrouvée à la rue ( enfin, balloté chez les uns et les autres avec ma fille et maquereau ) pendant plus d'un
an. Maintenant, j'avoue ne plus trop être attachée au métériel. Je suis heureuse de ce que j'ai, mais encore plus heruese qu'on soit encore au complet tous les trois...



jardin zen 28/03/2011 06:53



chère Alice
 ton article  ,un message ,un écho  à ce que j'ai à considérer en ces jours-ci ......
l'amour pour d'autres âmes humaines .......
    à lire et relire
belle journée



Archives

À propos

La vie "presque" ordinaire d'une incorrigible provocatrice de sourires, agitatrice de consciences... Et ses tribulations !