Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
08 Jun

Le féminin... Tsoin Tsoin !

Publié par Alice Kara Medium  - Catégories :  #Apprentissages

blog-20alice-20vortex-20presence.jpg

 

Bonjour mes anges !!!

 

Encore un titre "inspiré" (ou pas) mais surtout expiré de ma "connerie ambiante" du moment !

Car oui, en ce moment, j'ai la connerie... Je pète régulièrement une durite, mais là... mouahaha !

On atteint le sommet... 

J'alterne les moments de profonde connexion à moi même, avec de nombreux apprentissages de la part de mes guides, parsemés de drôleries inqualifiables ! 

Parce qu'il faut l'avouer, fouiller aux tréfonds de son être, c'est sympa, mais après la fouille, vient la dépouille. 

Et la dépouille chez moi, c'est du délirium sympathique, des moments ou je sors 10 blagues à la seconde, et ça fait plaisir !

 

Depuis le début de cette semaine, j'ai commencé l'écriture d'au moins 3 articles, mais comme le délirium est assez créatif, j'ai du mal à "organiser" les pensées, je reçois trop d'un coup, avec la furieuse envie de partager, mais je n'en reste pas moins consciente que pour partager, il faut que vous arriviez à comprendre ce que je dis. Et pour ça il faut que mes articles soient un tantinet lisibles. huhu. 

Vous êtes nombreux à me demander de vous partager les enseignements que je reçois de mes guides. (A vos risques et périls !) 

 

J'essaye de vous partager ces enseignements au compte goutte, car nous abordons là des concepts qui sont en apparence, compliqués. Beaucoup d'entre vous s'y perdent et leur mental crie "Ah ouais non finalement, je préfère quand Alice parle des voisins du dessus qui font des blagues pipi caca prout" lol

Mais d'autres attendent ces articles. Donc, il faut partager un peu. (Et puis bon, je fais ma tambouille et chacun lit ce qu'il veut et prend ce qu'il veut prendre, à son rythme !)

 

On me fait aborder des notions de conscience très difficiles à intégrer dans le mental, et pour simplifier tout ça, c'est un travail titanesque. 

Je tente donc de vous "condenser" et de simplifier les interventions d'Obiwan, mon guide, alias : le "cerveau" qu'on ne peut comprendre que si on est bien accroché à son string. 

 

Aujourd'hui, j'aimerais vous partager le résultat des mes apprentissages sur le féminin. (Enseignements d'Obiwan, qui me guide sur le fonctionnement des énergies, tout le bordel de l'Univers etc.)

 

En ce moment, avec le passage de Vénus dont tout le monde parle etc, c'est à "l'Ordre du jour". 

J'entend partout qu'il y a un retour à la féminité, que les fifilles ont besoin de prendre soin d'elles etc. 

J'en parlerais dans un autre article, plus simple d'accès que celui que vous vous apprétez à lire. (promis lol)

 

Je vais vous parler aujourd'hui de ce qui se trame dans l'Univers. "Les remous dans la force" comme dirait Yoda, ou comme le dirait Wilson, "les grumeaux dans la pâte à crèpe". 

 

Donc, les bases ont besoin d'être réaménagées. On va parler des fondations. Des fondements. 

 

Je m'y colle. (Pas taper siouplait, je suis une blonde sans défense) 

 

Prêts ? Let's go !

 

(Préparez vos neurones, car même si je vais simplifier, il se peut que vous en perdiez un ou deux au passage, si Vénus vous en a laissé un peu, ce qui serait plutôt sympa de sa part... Moi je n'en ai presque plus ! lol)

 

J'ai déjà abordé ce thème là dans certains de mes articles sur les âmes jumelles.

 

Mais je vais le globaliser un peu.

 

Il existe deux formes d'énergies. L'amour et la conscience. En fait il s'agit profondément de la même source, mais elle se distille différemment.

Car on est humains, et on a besoin de différencier les éléments.

Donc nous avons attribué deux formes d'énergie à la matière.

 

376000 138781829564809 100002989777252 177020 1688950391 n

 

L'amour, dans un premier temps, est distillé par les âmes ayant des énergies masculines. Ces âmes sont là pour donner au monde sa matière première : L'amour. Sous toutes ses coutures. Mais avant tout, sous son aspect le plus pur qui soit. Sous son aspect divin.

L'amour divin, c'est en fait la vie qui s'écoule paisiblement en chacun de nous.

La source de tout ce qui Est. Une essence profondément sereine, qui n'a d'autre dessein que de vivre.

L'amour divin ne se pose pas de question, et il se contente d'exister. D'Être. Comme pourraient le dire les éveillés de l'assistance.

C'est aussi la "présence Je Suis" dont on entend parler un peu partout.

 

alice-20spirituality-24.jpg

 

Deuxièmo : Il y a la conscience. Apportée ici bas dans la matière par les âmes féminines.

La conscience est ce que nous pourrions appeler Dieu ou l'Univers, comme je l'appelle moi. L'Univers n'a pas de personnalité. Ce n'est pas une personne qui décide. C'est juste une force. Une conscience. 

La conscience (qui est un sujet sensible chez les physiciens en ce moment lol) est une forme d'énergie, qui englobe la vie.

Pour imager ça, je vous invite à "voir" un objet non plus comme un objet solide, mais plus comme un amas de particules atomiques. Ces particules atomiques sont maintenues par une "force" qualifiée de "conscience". (Star Wars powaaaaa !)

Cette conscience, ou Dieu ou whatever, est donc la force qui maintient l'ordre de l'Univers tel que nous le connaissons, ou plutôt tel que nous avons envie de le voir. SOLIDE. (et sous entendu... FIABLE lol)

Si la conscience cesse son travail, tout pète. C'est ce qui fout la trouille aux physiciens, qui tentent de jouer les Nostradamus pour savoir quand l'Univers va retrouver son état originel de particules atomiques éparpillées partout. (Si il s'éparpille, car on en est encore au B-A-BA là dessus, même Einstein s'est planté et certaines de ses théories sont controversées en ce moment même. (ça lui apprendra à avoir tant couru les jupons. Ndlr))

 

Il y a des personnes qui arrivent à contrôler mentalement les objets ou formes (etc) solides, et par je ne sais quel stratagème, modifient la reliance entre les particules, pour les rendre malléables. C'est le cas d'un pseudo magicien asiatique, qui fait passer des pièces de monnaie au travers d'une vitre. Il y a la vitre, il pose une pièce de monnaie dessus, il dit abracadabra et hop, la pièce est passée de l'autre côté. (Fortiche le monsieur !)

 

Modification donc de la structure de la force (conscience) qui permet de désolidariser l'espace d'un instant, les particules entre elles. 

On s'approche de Star Wars... héhéhé !

Mais cela n'est pas encore au point ou l'esprit humain peut l'intégrer comme quelque chose de "logique" ainsi on fait passer ça pour de la magie. 

 

La conscience est donc la force qui permet à la vie dans la matière de se mouvoir. 

 

En résumé : Il y a la vie (AMOUR) et ce qui la maintient (CONSCIENCE). 

 

La vie n'a pas besoin d'évoluer. Elle est et restera toujours identique, coulant à flot à l'intérieur de tout ce qu'il nous est donné de voir, d'Être ou de percevoir, ou de sentir. 

La conscience elle, est toujours en constante évolution. Elle modifie tout. Elle maintient les choses telle qu'elle doit les maintenir, créant toujours du nouveau. Cela fait d'elle une force inconstante. Toujours en mouvement perpétuel. Elle réagit à nos pensées créatrices et fonctionne avec ça. 

Grâce à elle, rien n'est constant. Tout change, se modèle selon nos pensées etc. 

 

Dans l'évolution de la matière, ces deux types d'énergie auraient du évoluer de concert. L'amour (la vie) et la faculté de vivre a été un peu "oubliée". L'éveil et la présence "Je Suis" sont passées à la trappe. L'être humain s'est divisé lui même mentalement de la vie, s'est senti différent de son environnement, de ses semblables et nous avons perdu l'Unité première dans laquelle nous baignons à l'état de "source". (ça a crée le besoin de pouvoir, de se sentir différent, d'obtenir, d'avoir etc)

 

Du coup il y a eu des lacunes. La conscience, qui a besoin de l'amour pour se nourir et continuer de se distiller, car elle ne peut exister sans la vie qu'elle "maintient", n'a pas pu investir la matière comme elle l'aurait du. 

(Bon en réalité, il n'y a pas d'erreur possible et tout ça est parfaitement normal. Je vous parle d'un point de vue de perception humaine, et non divine)

 

Manque d'amour = Manque de vie = Conscience qui a du mal à se propager. 

 

 

Les dernières années ont contribué à "rétablir" les choses. (Tout ça depuis 1998 je crois...)

On a accentué le besoin de vivre. On met le focus sur l'importance d'aimer la vie, de se fondre en elle. 

Les êtres de lumière (vivants ou morts lol) relaient le message, par divers biais. 

(Les médiums relaient les messages des guides, les éveillés les messages de leur être intérieur blablabla) 

Ainsi, la conscience est de nouveau en mesure de s'immiscer partout. 

 

Encore dernièrement on avait : "La conscience d'être en vie". 

Là, on accède dans la phase : "La conscience d'être la vie". 

 

Ce qui est un tantinet différent. 

 

 

(Je sens déjà certains d'entre vous qui ont l'impression d'avoir la tête en sky et les cheveux qui poussent à l'intérieur lol)

 

 

Plus concrètement, ça donne quoi ? 

 

Il se passe en ce moment même une ouverture de conscience. Les énergies féminines nous bombardent d'enseignements. Peu importe que l'on soit connecté aux voisins du dessus, ou que l'on soit éveillé ou non. Il n'y a pas besoin de ça. On nous reconnecte, via la conscience qui maintient le "bon ordre" des choses, on nous donne tout un tas d'informations ne permettant qu'une seule et unique chose. 

"Être la vie même." 

 

 

Tout cela, en acceptant le rôle que l'on est venu jouer ici bas. Dans la matière. 

Jusque là, on pensait qu'il était important d'évoluer, de se construire. Mais la construction et l'évolution ne prenait jamais de fin. 

Là, la conscience (ou Univers blablabla) nous dit clairement, que nous sommes au bout du chemin. Qu'il n'y a pas réellement de recherche. Rien ne commence, rien ne finit, tout est infini. Qu'il n'existe même pas de chemin, que le seul moment et la seule et unique chose qu'il existe véritablement, c'est l'Être, le moment présent.

On nous reconnecte à l'amour, pour être la vie. N'être que la vie.

La vie ne se pose pas de questions, la vie n'a aucun besoin d'évoluer, la vie n'a aucune "intention", la vie s'en tape de tout, elle vit, tout simplement.

 

Ce qui nous pousse à nous poser des questions, c'est la conscience. Elle régit nos corps (qui eux aussi sont un amas de particules atomiques) ainsi que nos pensées. 

Tout ce que l'on pense, tout ce que l'on respire, tout ce que l'on pense être, notre personnalité, nos goûts, nos perceptions, nos ressentis, nos échanges avec les autres, absolument tout, est régit par la conscience. 

Si il n'y avait pas cette force là, il n'y aurait que la vie. 

Il n'y aurait personne pour se rendre compte que la vie existe. Il n'y aurait personne pour penser "Je vis". 

Il n'y aurait même plus de "JE". 

Il y aurait juste des corps, mais personne pour penser en dedans de ces corps là. (Non, non ça donnerait pas des zombies lol)

 

Les éveillés sont des gens qui ont intégré cette notion là. Qui "savent". Qui s'en amusent beaucoup, et sont ainsi en admiration devant l'illusion sur laquelle a été construite la matière. 

 

On est un peu tous comme Galilée. Il savait que la terre était ronde, mais personne autour de lui ne voulait le croire, et tous s'évertuaient à continuer de penser que la terre était plate. (genre, comme une grande piscine à débordement lol)

 

Il se passe en ce moment la même chose. La conscience émergente nous donne des informations en totale contradiction avec tout ce qu'on croyait juste. 

 

Les croyances, les dogmes, tous ces trucs là sont balayés, partout. 

 

 

 

On se pensait séparés. On nous a dit que nous sommes tous reliés. Et maintenant, parce que la conscience se fait plus présente, on a l'info qui nous dit "Non seulement vous êtes reliés, mais en plus, vous êtes tous TOUT."

On n'est plus simplement une âme reliée à des milliers d'autres. Nope. 

Nous sommes tous la même âme. 

 

On se prenait pour des "Êtres pensants". Puis on nous a dit "Vos pensées sont inspirées". Et maintenant, on reçoit l'info selon laquelle nous ne pensons pas. L'Univers (la conscience en fait) le fait pour nous. On a juste l'illusion de penser. 

 

On pensait avoir un libre arbitre. On nous a dit "peut être que vous ne l'avez pas sur tout, car des choses sont écrites". Et maintenant, poum poum poum... "Le libre arbitre n'existe pas". Comment pourrions nous avoir un libre arbitre, vu que nous ne pensons pas ? Grut ;)

 

On pensait avoir un corps. On nous a dit "Ce corps peut mourir, mais l'âme lui survit". Et maintenant on nous dit "Le corps est un amas de particules, il ne vous définit pas. Ne vous identifiez pas à lui."

 

On pensait avoir le temps. Que parce que nous avions du temps, il fallait s'en servir pour évoluer. Et puis on nous a dit "La vie est courte ! Profitez en !" Et maintenant, on nous donne l'info selon laquelle le temps n'est qu'un concept, il n'existe pas. Il n'existe que le moment présent. Le passé n'est plus qu'un souvenir il n'existe que dans le mental, le futur n'existe pas encore si ce n'est dans une projection, tout aussi mentale que le passé. 

 

 

Bang Bang Bang... Cela s'appelle de la "décanillation". Il devient difficile d'arriver à se situer. 

 

On a le réflexe de vouloir se "recentrer". 

Mais là aussi... Comment se recentrer alors qu'il n'existe pas de centre ? 

Il n'est pas possible de définir un centre à quelque chose qui par définition est infini. L'Univers dans lequel nous évoluons. L'Univers n'a pas de fin, ni de début, il n'est pas carré, il n'est pas rond. Il n'a pas de centre. 

Pas de centre. pas non plus de centre dans nos corps. Vu que nos corps sont identiques à tout ce qui constitue l'Univers. Des particules. Pas de possibilité de se centrer. Perte de repères. Perte de contrôle. 

Tout cela pour que la "pillule" passe mieux. 

 

bateaupapier.jpg

 

Un peu comme quand on a fait découvrir à l'aide d'un bâteau que la terre était ronde. Galilée le disait, il en avait la conviction, mais il n'a pas vécu assez longtemps pour le prouver. C'est un autre qui l'a fait à sa place. 

Depuis, tout le monde l'a intégré. "La terre est ronde ? boh... Tout le monde le sait voyons !" Pourtant, au début, ce fut très difficile à faire admettre ! lol

 

C'est ce que crée la conscience au moment présent même où je vous parle. 

 

Il y a 3 choses qui nous éloignent encore de l'éveil. Trois choses qui polluent la conscience et l'empêchent encore de "traverser". Comme le bateau qui a permi de faire entendre à tous que la terre est ronde. 

 

- L'ignorance de l'Être. (Nous sommes tous la même âme, parfaite, déjà complètement évoluée)

- L'illusion du temps. (Il n'existe que le moment présent)

- L'identification au corps. (Nous sommes une source intarissable, et cette source est la vie qui n'a ni début, ni fin)

 

C'est le féminin qui apporte l'éveil. C'est par le féminin que la conscience émerge. C'est par la conscience que nous sommes "modifiés". 

 

En conclusion. Le "nouveau monde" arrive ! (On appelait les états unis le "nouveau monde" aussi... Ce fut une grande découverte, qui a abouti sur ce que je vous disais plus haut : la prise de conscience que la terre est ronde... J'dis ça j'dis rien...)

Enfin, il est déjà là, il existe déjà ce monde nouveau, mais on l'a pas encore vu de nos yeux vus, et la conscience s'en occupe. Jusqu'à ce qu'on se dise avec la voix d'Homer Simpson : "Ouuuuh pinaise !!!"

Le monde ne va pas changer, comme quand on a appris que la terre était ronde. On a juste changé nos perceptions de ce monde là. 

Idem pour ce que nous vivons en ce moment. 

Nous allons de découvertes en découvertes, et selon moi, ce sont les physiciens qui vont nous apporter des réponses. (Où d'autres questions, ça ils aiment bien lol)

 

J'en reviens toujours à la même chose. Il faut que le monde spirituel et le monde scientifique travaillent ensemble ! Bowdel ! ;)

Et je ne parle pas de faire des tests avec les cartes de Zener hein on en est plus là du tout ! 

 

"Science sans conscience n'est que ruine de l'âme" comme l'a dit Rabelais... :p

 

 

@ Bientôt quelque part mes anges ;)

 

ps : We all live in a yellow submarine, yellow submarine, yellow submarine... lol

ps² : Sister, Obi te manque toujours autant ? Tu le veux deux trois jours en vacances ? On fait garde alternée ? lol

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

Tinny 16/12/2014 13:25

Je vois qu'on a les mêmes références. LoL Ce bon vieux Galilée!
Malgré tout, mon mental est vraiment fortiche! Il y a toujours un doute qui subsiste! Et pourtant tout est d'une logique implacable! Comment renier (ou remanier) des centaines d'années d'illusions et de matérialisme?!?

Marelle 11/06/2012 16:42

Chère Alice,
Merci pour ce texte, il fait écho à des pensée et des sentiments déjà présents en moi, toutefois je n'arrive pas à comprendre comment il peut y avoir des âmes sur terre dont le dessein est de faire
le mal. Comment accepter, si nous ne faisons qu'un, que nous partageons cette part de méchanceté? Comment devons-nous accepter les tueries, la torture, etc, en essayant de continuer à faire le
bien? Questions qui resteront peut-être sans réponse.

Encore une fois merci pour tes écrits qui portent à réfléchir.

Vis ma vie de voyante 10/06/2012 22:48

Bon ben congratulations ! Je sais pas comment tu capte stout ça mais tu dois avoir une bonne gueule bois après.
Bon sans plaisanter, c'est infinement intéressant, pour ce qui est des scientifiques c'est une des clés, quand on voit tout la spiritualité d'Einstein, leurs recherches et leurs obstination sont
incroyable.
Bon 'aurais plein de question à poser à propos de tout ça mais je vais relire et essayer d'intégrer un peu. Nous sommes donc un et tout à la fois, une conscience collective et unie. Ok aussi pour
le ici et maintenant, mais ce ici et maintenant n'existe pas, la seconde vient de passer et j'ai pas le temps d'écrire je suis ddéjà dans le passé.
Bref, je vais méditer ça ira mieux...
Merci Alice :)

samousa fourré d'un petit cake 09/06/2012 09:38

hmmm je me suis levé avec un mal de tête carabiné et j'ai essayer de lire ton pavé... ca marche pas, cela dit ca à l'air interessant , je repasserai avec du paracétamol !
J'ai quand meme vu que le feminin etait la conscience? héhé
Bisous

syntia 08/06/2012 22:56

Sa ma retournée le cerveau(cerveau d'une blonde)
mais j'ai saisi le sens super merci a ton guide pour ce texte
ont en veut encooooore lol

je n'en suis pas encore la avec le miens de guide hihihaha il y va un peu plus doucement

lore 08/06/2012 22:43

j'ai adoré lire cette article, mon cerveau a fait des aller retour genre " quoi???" "non, mais en fait c'est vrai!" et là il surchauffe, mais j'ai adoré! sinon un question, es-ce que c'est a cause
de tout ce qui se passe en ce moment avec l'émergence de ce "nouveau monde" que j'ai autant la migraine ces derniers temps??

Camino 08/06/2012 22:13

ça fume bowdel! Nondidiou, si je comprends bien la terre n'est po toute plate comme sur les cartes dans les livres!!! Ben flûte... Quelle désillusion... Non mais sans dec, je comprends mieux
pourquoi j'ai souvent l'impression d'être nulle part, de nulle part et partout à la fois. Question que je me posais déjà toute petite: "pourquoi moi?" A savoir, pourquoi j'avais conscience d'avoir
une conscience... euh, désolée, pas sûre de me faire comprendre mais ton article est finalement une explication à mon "non trouvage de place". Finalement, ce n'est pas moi, c'est TOUT le monde,
donc.. Allez, all together!!! BLBLBLBL... Je m'en vais me passer le crawan sous l'eau froide! Bisettes ma belle.
Carmen

Aline 08/06/2012 22:12

Très bon article qui a bien bidouillé mes neuronnes (j'viens de me faire un Mcdo en plus, maintenant, en plus d'avoir le ventre lourd, j'ai aussi le cerveau lourd! Bon, vu la taille de mon crâne,
mon cerveau ne doit pas poser grand chose mais bref!).
Vivement le prochain article sur l'autre truc féminin encore là. XD

Sébastien 08/06/2012 22:08

Mooji sort de ce corps !!
Wouahouu, ils bossent bien là haut dis-donc.
Mes deux univers semblent se rejoindre, serait-ce le pont quantique ? :-)
Vite un autre article !!!

Alice Kara Medium 08/06/2012 22:10



Hey oh, je l'aime bien Mooji, mais pas à l'intérieur de mon corps, même si mon corps est une illusion. lol


:p



Archives

À propos

La vie "presque" ordinaire d'une incorrigible provocatrice de sourires, agitatrice de consciences... Et ses tribulations !