Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 Jun

Le menfoumentape power !

Publié par Alice Kara Medium  - Catégories :  #Tribulations...

P1100203.JPG

 

Bonjour mes anges !!!

 

Ok ok... J'ai dit il y a peu de temps que le milieu de vortex serait une phase plus "cool" que ce que nous avons vécu en ce début d'année.

Je pense que j'essayais plus de m'en persuader qu'autre chose. (lol la bonne blagounette !)

Car le principe du vortex en fait, c'est plus on avance à l'intérieur, plus il accélère le mouvement. Comme la chasse d'eau des toilettes. Les ronds de l'eau sont larges au début, puis plus on se rapproche du fond (et donc du tuyau de la sortie qui mène vers l'océan, comme pour Némo dans les toilettes...) plus les ronds de l'eau tournent vite, et les diamètres de ces ronds sont de plus en plus petits. 

 

Je pense que je suis entrée dans la phase d'évacuation des eaux usées. lol

 

Depuis le début de ce mois de juin, j'ai du me détacher énergétiquement (et physiquement aussi) de trois personnes très importantes pour moi.

Je soutiens ces personnes depuis longtemps déjà. Trop sûrement. Je suis le tronc sur lequel les gens aiment venir s'aider à tenir debout. Ils se greffent à moi pour prendre ce dont ils ont besoin. Je donne, sans compter. 

Jusqu'à présent, cela ne me gênais pas, j'acceptais ce rôle. 

Je l'ai fait avec Grand A aussi pendant longtemps. Même si pour elle ce n'était qu'énergétique. 

 

Je suis un roc, et les gens aiment m'appeler "la montagne d'amour". Sauf que là, la montagne, elle s'est un tantinet écroulée... lol

 

En tant que médium, je suis un canal. J'absorbe les énergies négatives, que je nettoie et renvoie dans l'Univers. Une sorte de station d'épuration (vive les métaphores du jour ! lol) je n'ai aucune idée de comment je fais ça, mais ça se fait quand même, comme pour tous les médiums qui exercent partout sur terre. Nous sommes vibratoirement très élevés, et nous sommes dédié à ça, en grande partie. Plus on s'élève plus on élève les autres. Ou pas. (Ceux qui stagnent ne veulent pas s'élever et on ne peut pas interférer sur ce choix qu'ils ont fait et c'est une preuve de respect de ne pas vouloir le faire à tout prix.)

Sauf que lorsqu'il y a attachement, et c'est souvent avec des personnes proches de moi, ce nettoyage ne se fait pas. Je ne fais qu'absorber. 

Je garde donc tout le négatif que me renvoient ces personnes là. 

 

J'ai beau être méga chargée à bloc d'énergies positives, il me faut du temps pour évacuer le trop plein de "sombritude" (oui c'est un nouveau mot, encore ! lol) Physiquement, il arrive un moment ou ce n'est plus gérable. 

 

Le corps ne répond plus, on se sent écrasé, comme si un rouleau compresseur nous était passé dessus et qu'il était impossible de se regonfler. Aie !

Qui plus est, les gens s'enfoncent dans leurs énergies négatives, parce que plus je pompe plus ils se remplissent, et du coup personne n'y trouve son compte. 

Il faut donc couper les liens négatifs qui freinent d'un côté comme de l'autre. 

Je coupe donc la reliance énergétique qui me lie à ces personnes là. 

Comme il y a de l'affect, parfois les gens s'accrochent. Mais je dois continuer ma route quand même. Sans me retourner. (Comme Le mat dans le tarot de Marseille lol)

 

J'avoue quand même que là, en peu de temps, ça fait beaucoup. C'est mon petit côté "Hey je suis humaine, j'ai besoin que tout se passe bien avec tout le monde" qui revient à la charge. lol

 

Je m'aperçois de plus en plus que je dérange.

Je renvoie aux autres une image d'eux même qu'ils n'arrivent pas à gérer.

 

Mon côté à tout positiver les renvoient dans leur négativisme.

Mon côté à assumer tout ce que je suis les renvoient à leur manque d'affirmer ce qu'ils sont.

Mon côté neutre les faits culpabiliser de leurs propres actes.

Mon manque d'égo fait ressortir l'égo de tout le monde. 

Avec mes énergies qui prennent de la place malgré moi, ils ne se sentent pas exister, ou étouffés. 

 

Du coup les gens préfèrent me blâmer moi, plutôt que de se blâmer eux mêmes. Pour faire un total déni de ce qu'ils se refusent de voir. Tout comme Grand A au final, qui refuse de me voir parce qu'elle refuse sa médiumnité.

On me reproche d'être trop positive, ou trop neutre, ou trop "moraliste" avec mes propos sur la positive attitude. 

 

J'ai beau dire à ces personnes là qu'ils peuvent remonter la pente, qu'il suffit juste de le décider, ils ne veulent pas l'entendre, ils restent dans ce qu'ils connaissent. La "sombritude" dont je parlais plus haut. Ils n'entendent pas ce que je dis, ils entendent que ce que leur mental (et donc la peur) leur dicte. 

 

Que puis-je faire dans tout ça ? Rien, si ce n'est rester à l'endroit où je me sens le mieux. Mon temple intérieur, dans la paix du fond de mon océan, fermée comme une huître (avec mon "esti de criss" de vision de perle au milieu que je ne sais plus où je l'ai mise lol). 

J'avoue ne même pas avoir envie d'expliquer le pourquoi du comment, je fais comme je fais d'habitude, je ne fais rien. 

La base et la clef du lâcher prise. 

 

J'avoue que lorsque ce sont des personnes que l'on aime profondément, ça fait mal. Ca fait mal de les voir galérer. Avant j'aurais pris sur moi, tant pis si ça me rend malade, tant pis si mon corps galère. Mais je ne peux plus. 

Je suis obligée d'appliquer à moi même ces précieux conseils que je donne à tout le monde. 

Le "menfoumentape" power. On respire un bon coup, on se dit que "ça c'est fait" et on repart faire d'autres choses. 

 

Petite, j'avais la fâcheuse tendance à toujours "passer en premier" lorsqu'il y avait un danger, pour protéger les autres. Prendre les raclées à leur place, faire en sorte de souffrir à la place des gens. Car je préférais par souci de protection, qu'ils ne leur arrive rien. J'ai toujours été "préoccupée". Je ne voulais pas qu'il arrive quoi que ce soit de mauvais à personne, quitte à faire en sorte que cela m'arrive à moi. C'était pas grave. 

Je m'aperçois qu'aujourd'hui, c'est pareil. Rien n'a changé de ce côté là. On me file une baffe, je tend l'autre joue. Alors que je suis la première à dire qu'il ne faut pas faire ça ! (Faites ce que je dis, mais pas ce que je fais en gros... lol)

 

Mais là, dans les nouvelles énergies, cela ne fonctionne plus. J'en suis arrivée au point de ne plus arriver à me soutenir moi même, je ne tiens plus debout (au sens propre et au figuré, pour marcher, j'ai du ressortir mes bonnes vieilles béquilles lol).

 

Certes, les gens se fâchent, pestent de leur côté, s'offusquent, font ressortir tout leur égo d'un coup, pètent un plomb, mais s'apaisent par la suite. C'est toujours comme ça. Un cycle infini et interminable de leçons que l'on apprend au fil de notre vie. 

 

Je suis comme les voisins du dessus, qui me laissent mariner dans mon jus quand je m'énerve, je fais pareil pour les humains qui ne les voient pas. lol

Là haut, quand on peste, ils nous regardent avec des yeux compatissants et rempli d'amour qui disent l'air de rien : "Ah bah, tu t'es pété un ongle ?"

 

J'applique la même chose. Sous la forme d'un "menfoumentape" salvateur. 

 

J'avais déjà vu ça dans le passé. 

Avec une amie médium en l'occurrence. Elle me posait chaque jour la même question sur son avenir sentimental. J'ai répondu au moins 3000 fois la même réponse. "Ton mec va revenir, laisse du temps"... Et à force qu'il ne revienne pas, elle s'en est prise à moi, a coupé les ponts et toute communication. J'ai laissé faire. Cela ne m'a pas atteint. 

Elle est revenue me voir il y a peu en me disant que son chéri était revenu et que j'avais eu raison de lui dire de positiver et d'y croire. Négativiser et céder à la peur n'a pas été une bonne solution pour elle. Même si ça n'a pas empêché son homme de revenir au final, mais sans l'avouer, elle s'est excusée à demi mots. 

Je n'en attendais rien, cela ne m'a pas touché plus que ça. J'ai juste pu me réjouir que son Grand A ait fait ce Grand pas vers elle.

Preuve en est que, que je soutienne ou non, les choses positives arrivent pour tout le monde avec le temps. 

 

Il en est de même pour vous tous qui passez par là...

 

@ Bientôt quelque part mes anges ;)

 

Ps : Sur la photo (prise par Poulet) Il y a la preuve en image que je triche pour mon éveil, voyez par vous mêmes, j'ai une antenne sur la coronale ! mouahahaha !

 

Commenter cet article

Ness 01/04/2016 22:49

Bon courage a toi j espere que tu trouvera un juste équilibre dans tout ça je vie tout ce que tu décrit et je suis aussi un "miroir" et je sais que ça peu être très dur bisous à toi ness

Joelaindien 18/06/2011 12:59



sympa!



franck 18/06/2011 09:16



Coucou Alice,


Tout à fait vrai, il faut savoir couper les attaches pour se protéger et aussi pour laisser les voiliers naviguer eux - mêmes. On a beau être des quais solides, on ne peut pas être quai et
skipper à la fois.


Ces  détachements ne sont pas toujours définitifs, ils permettent juste de lâcher du lest, de respirer et de permettre aux personnes de vivre les épreuves qu'elles ont choisi pour
évoluer.  Car elles sont là pour cela, nous ne pouvons pas toujours atténuer les effets des épreuves qu'elles doivent passer.


Car à faire cela on freine peut - être la notre.


Donc le menfoutmentape c'est le détachement et comme la comtemplation, il permet de prendre du recul, pour quelquefois mieux voir.


 


Avec tout mon amour


Salutations Angéliques.



Mèche_rebelle 17/06/2011 14:14



Qu'elle belle photo, tu es si jolie dessus, bravo à Poulet !!
Les humains sont comme des enfants, parfois il faut leur lâcher la main pour qu'ils avancent d'eux mêmes.... et ça fait des vacances aux "parents" (même si ça leur ajoute du stress loll).


Bisous m'dame 



Sarah 17/06/2011 10:31



Moua moua moua t'es trop forte !



Good 17/06/2011 01:18


Coucou! Prends bien soin de toi et lâche prise afin de vivre le moment présent il faut que tu penses à toi! Je sais de quoi je parle... Mdr


Ore 16/06/2011 18:34



J'adore ta métaphore de la toilette!!!! Je suis en plein dedans. Vive l'apprentissage du lacher prise et je rame!!! En même temps, si je ne ramais pas ça ne serait plus un apprentissage :) Mais
mes anges sont hyper sollicités. J'arrête pas, tellement je me sent paumée et ils ont beau me rassurer, la peur (saleté de peur humaine!) prend parfois le dessus. Ce qui me dérange le plus ds les
apprentissages c'est le temps que cela peut prendre... d'où l'intéret de lacher prise, oui je sais :( Pour ce qui est de devoir s'éloigner de certaines personnes, je suis en plein dedans aussi.
Ma meilleure amie préfère resté ds sa sollitude et sa vie qui ne peut pas changer. Du coup, je m'éloigne pretextant que c'est à cause du boulot mais surtout parce que j'ai pas envie de lui faire
de peine. Malgré tout, positive attitude!!!! :) Courage ma belle, plus on avance, plus vite on arrivera ds les eau calmes des égouts (euhhhhh......) :p


A bientôt :)



Ennya 16/06/2011 12:25






Je comprends tres bien ce que tu as ecris, prends bien soin de toi, j'adore la photo avec l'antenne , au fait je te
garantie que ta formule du "m'en fous, m'en tape" marche ! si si comme un mantra ! a force le mental est obligé de se plier ! héhéhé !   alors Merci et gros bisous et courage, je sais que c'est difficile ces moments que tu vis..j'ai connu ca aussi, bisou
chere Alice !  tu vas vite aller mieux, j'en suis sure, repose toi bien.



laurence 16/06/2011 11:52



Coucou,


Moi aussi je suis adepte de la positive attitude, mais j'arrete de le montrer, et de le communiquer, je n'ai plus rien a prouver, je sais qui je suis et d'où je viens. Ca fait un an que mon
égo prend de "grosses claques" c'est même devenu un punching ball à force, lol. Mais c'est pas grave tout va s'arranger, tout s'arrange toujours  c'est ça qu'est bien. Les autres,
ceux qui ronchonnent, je les compare à de petits enfants qui cherchent le sommeil, ils crient, ils s'ennervent, ils en veulent à tout le monde, mais au final, comme je dis à ma fille de 4
mois le sommeil c'est toi qui l'attrape au moment où il passe, ne lutte pas laisse le venir, moi je suis juste là, tout près de toi mais je ne peux rien faire de plus que de te parler et te
rassurer!


Je suis aussi d'accord avec la théorie du train, en ce moment je dois être entre 2 wagons, lol!!!


bises



virginie 16/06/2011 11:12



Bonjour, malgré l'antenne jolie photo c'est cosmique comme vous êtes vraiment relié avec là-haut !!!


 



GG 16/06/2011 09:54



Je voulais juste te dire que je t'aimais ma belle belle-soeur!



sonia 16/06/2011 09:00



Prend soin de toi M'zelle Alice Kara!!   :) c'est important!!



sareri 16/06/2011 07:42



bonjour alice


meme si je ne met plus beaucoup de com ,,,,,,,je viens voir tous tes articles et je te reste fidele depuis le debut ,,,,,,


comme j ai moi meme ecrit dans mon blog ,,,,,


< LA CRITIQUE EST AISEE  ,  MAIS L ART EST DIFFICILE  >


bisous tout plein et courage ,,,,,,,tu fait du bien , a beaucoup de gens,,,,,,sonia



Isa 16/06/2011 01:02



Eh oui ! On ne peut pas aider les gens contre leur volonté, comme tu dis, à terme, personne n'y gagne. J'ai lu il y a quelque temps un texte qui comparait la vie à un voyage en train. Certains
partagent notre wagon pour tout le trajet, d'autres montent en chemin et descendent à une station pour remonter plus tard, ou jamais. Mais toutes ces rencontres nous apportent ce dont nous avons
besoin.


On n'en est pas toujours conscient sur le coup, cela engendre parfois de la souffrance, d'un côté ou de l'autre. Mais un jour, tout s'éclaire ! C'est ce que je peux souhaiter de mieux pour ces
personnes. Poursuis ta route et qui sait, vos chemins se croiseront peut être de nouveau


Bisous



Sabr 15/06/2011 22:54



C'est si difficile de couper les ponts avec les gens que l'on aime! Mais tu as raison, il faut le faire pour son propre bien. Quand les gens vont trop mal, on peut juste leur dire qu'on ne peut
rien pour eux, seuls eux peuvent faire qqch, le décider.
Pendant longtemps je pensais vraiment vouloir guérir et faire en sorte de guérir, mais rien ne changeait, j'étais toujours aussi dépressive, voir plus! Je ne comprenais pas! En fait, j'étais
partagée. Comme tu le dis, une part de moi était terrorisée, bloquait. Et puis, j'ai eu de l'aide, je n'avais plus d'excuses pour ne pas faire. J'ai eu mon déclic et c'est maintenant que je
comprends qu'en effet, je ne voulais quelque part pas vraiment guérir.
En tout cas, j'espère vraiment que tu vas aller mieux et que tes douleurs vont partir! Prends soin de toi! Grosses bises!



lore 15/06/2011 22:37



merci, tu m'a fait énormément de bien!!!


une question quand même, est-il possible que je "prenne" sans m'en rendre compte la peur, la tristesse et l'enervement de ma mère?  parce qu'on a eu deux problème coup sur coup, je'était
très bien, façon menfoumentape, et tout d'un coup, y a trois jour, alors que me mère remontait la pente, j'ai commencer à déprimer grave, en fait ton article, je crois qu'il m'a pour ainsi dire
permis de comprendre et d'évacuer...


je me trompe ou je suis dans le vrai?



Morgane 15/06/2011 21:37



Tu captes les radios canadiennes avec ?



Archives

À propos

La vie "presque" ordinaire d'une incorrigible provocatrice de sourires, agitatrice de consciences... Et ses tribulations !