Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
05 Jan

Les premières fois...

Publié par Alice Kara Medium  - Catégories :  #Tribulations...

386002_138778269565165_100002989777252_176997_2131495734_n.jpg

 

Bonjour mes anges !!!

 

Comme souvent, je trouve mon inspiration dans ma vie quotidienne. 

 

Ce fut le cas une nouvelle fois pour cet article ci. 

 

L'idée de cet article m'est venue en mangeant une escalope à la moutarde. (Allez y riez riez...)

 

En fait, je me rend compte que je n'aime plus trop les escalopes à la moutarde. J'adorais ça avant. Mais là, je n'ai pas eu vraiment de plaisir à la déguster comme ça aurait pu être le cas avant. 

Je pense que cela vient de l'habitude, je ne mange pas tous les jours une escalope à la moutarde, mais je crois que j'ai perdu le gout d'en manger. 

Quand cela fait trop longtemps que je tiens une habitude, ou que je m'habitue à quelque chose, j'en perd l'euphorie du début. 

 

C'est le cas pour beaucoup d'entre vous. 

On aime un truc, et puis d'un coup, on s'en lasse. Si on prend deux secondes pour se remémorer de la toute première fois où on a goûté un plat qu'on a adoré, on ressens du plaisir immédiatement. Où a donc pu passer ce plaisir là ? 

Il s'est fondu dans l'habitude. 

Et on aimerait, parce que l'être humain est fait comme ça, et recherche constamment le plaisir, pouvoir revivre cette première fois. 

(Vous commencez à voir où je veux en venir ? lol)

 

Comme l'a décrit Philipe Delerm, que j'ai connu dans mon jeune temps, dans son livre "Première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules".

Les premières fois, quelles qu'elles soient, sont chaque fois une nouvelle expérience. 

Bonne ou mauvaise, mais c'est un des plaisirs de la vie. 

La vie est constituée de tout un tas de toutes premières fois. Et cela constitue une mane impérissable d'expérience. 

Mais une fois qu'on a vécu "la première fois" pour une chose, on ne peut pas la revivre. On ne peut pas non plus vivre en une seule vie, toutes les potentielles premières fois qu'il est possible de vivre sur terre. 

 

Je pense que c'est l'une des raisons qui fait que nous revenons chaque fois pour un tour. Et que l'on oublie toutes les premières fois d'une vie à l'autre. 

 

Il y a des premières fois "banales" auxquelles on ne fait même pas attention, et d'autres qui le sont moins, et qui prennent une toute autre place dans nos petits coeurs d'artichauts. (Arrêtez de penser à votre première fois au lit, bande d'obsédés !!!)

 

Et puis, on peut sans même s'en apercevoir, revivre tout le bonheur qu'on a exprimé lors d'une première fois. 

C'est ce que j'ai fait un peu avant noël. 

Il y a trois ans, (un peu avant la création de ce blog) ma baignoire a eu un souci. Je n'ai pas pu faire réparer ce souci, à cause de tout un tas de choses qui se sont mal goupillées. J'habite un HLM et le truc qui a cassé n'était pas pris en charge par le gardien. Manque de bol. lol

Comme c'est une pièce qui datait d'il y a 40 ans, impossible de changer ce tout petit truc. Il aurait fallu que je change tout. La baignoire, le système etc. Mais, sans argent, je n'ai pu le faire, du coup, j'ai pris mon mal en patience, et je me suis lavée pendant 3 ans, en faisant couler de l'eau dans une grande bassine, et je prenais l'eau avec un pichet. Tous les jours, dans ma baignoire, avec une bassine et un pichet. 

La première année, passé l'énervement de ne rien pouvoir faire contre ça, on s'accommode, on en rigole, on trouve ça fun, on en prend son parti. "Certains n'ont pas l'eau courante", "Je peux tout de même être propre", "ça me rappelle mes vies antérieures".

La deuxième année, ça devient une habitude. C'est comme ça, un point c'est tout. 

La troisième année, on a de nouveau les boules. Le gardien n'est toujours pas disposé à nous aider, ou toutes les tentatives que l'on fait tombent à l'eau, et rien ne va comme on voudrait que ça aille. 

Du coup, chaque fois que j'ai été en déplacement, j'ai apprécié d'autant plus les douches que je prenais. Avec de l'eau qui coulait du pommeau ! Miracle, ça existe ce genre de choses ??? Youhou ! lol 

Et puis cette année, avant noël, et juste avant que je parte pour Paris, tout le système de mon immeuble s'est bouché. Et comme je suis au premier étage, tout s'est bouché chez moi. 

Je partais le lendemain, je n'ai pas eu le temps de m'en occuper. A mon retour, j'avais oublié que ça fuyait chez moi chaque fois que j'ouvrais le robinet. Du coup, j'ai pris un bain. lol

Et là, tout a été inondé. 

Brans le bas de combat, j'ai appelé le gardien, c'était un remplaçant. Il est venu voir, on a tout démonté, on a trouvé le bouchon, et j'en ai profité sans grande conviction, pour lui dire que je me douchais depuis des années comme je pouvais, et que personne n'avait voulu faire quoi que ce soit pour m'aider. (J'ai horreur de demander des choses en général, mais là, c'est sorti tout seul lol)

Il m'a dit qu'il ne pourrait rien faire pour moi lui non plus, que la pièce défectueuse était introuvable, et que les HLM n'avaient pas le budget pour changer tout le système. 

Mais Ô miracle ! Dans l'après midi, il est revenu avec un ami à lui, qui avait, le matin même, changé un robinet dans un immeuble à côté, et se retrouvait avec la pièce qu'il me fallait. Ils l'ont changée, ça a pris 30 secondes, et je ne vous cache pas que j'ai sauté partout chez moi. lol

 

J'ai pris ce jour là une douche. Chez moi, avec le pommeau. Je voulais rester des heures sous l'eau, mais j'ai pensé aux petits ours polaires, et j'ai eu des scrupules à utiliser trop d'eau. J'ai passé 15 minutes inoubliables ! 

 

C'était comme ma toute première douche, un moment de pure extase. J'ai ressenti un bonheur immense, pour un truc tout con, mais c'était tellement fort que je ne trouverais même pas les mots pour décrire ce moment là. 

Le bonheur, à l'état pur, pour un truc tout con. 

 

On s'attend à ce que le bonheur, ce soit un "tout", on attend d'être comblé entièrement, sans voir les petites choses, qui sont capables de nous donner du bonheur. 

On vit dans une société occidentale, où on a tout ce dont on peut rêver pour avoir la vie facile. De l'électricité, des machines à laver, des laves vaisselle, on a accès à toute l'information que l'on veut, internet, la télévision etc. 

Mais on oublie de vivre et d'apprécier tout ce que l'on a. 

Quand on perd ce que l'on a, on se met à le regretter. 

Comme moi avec ma douche. Je me suis souvent demandé pourquoi je n'avais pas apprécié encore plus de prendre des douches quand j'en avais la possibilité. 

Comme la première fois ou après avoir été chercher à manger aux restos du coeur pendant 3 ans, j'ai pu me payer un vrai steak. 

J'en avais mangé avant du steak, mais jamais aucun steak n'a eu de meilleur gout que celui que j'ai acheté après ma première consultation payante. (J'ai remercié la vache qui avait choisi sa vie exprès pour que je puisse la manger... humpf lol)

Une douche, un steak, tout ça semble tellement banal. Mais c'est un luxe, on a trop souvent tendance à l'oublier. 

 

Nos vies entières sont farcies de premières fois, qui peuvent être tout autant de petits bonheurs qui nous comblent au quotidien. 

Chaque jour devrait contenir une "première fois". Chaque jour on devrait se donner l'opportunité de faire quelque chose que l'on a pas fait depuis longtemps, chaque jour on devrait être empli de gratitude pour tout ce que l'on a. De grand, ou de petit. 

Chaque jour on devrait voir la beauté dans les toutes petites choses, car qui sait, dans ces petites choses, il y a peut être tout autant de bonheur que dans les grandes. Malgré que nos cerveaux nous disent le contraire. 

Chaque première fois peut aussi être une dernière fois. Il faut savoir apprécier chaque expérience. 

Revivez vos premières fois mes anges !

La première fois que vous avez senti le vent sur vos joues. La première fois que le soleil a doré votre peau, la première fois où vous avez entendu le rire d'un enfant, la première fois où vous avez entendu votre chanson préférée, la première fois que vous avez pleuré devant un film d'amour, votre premier café, le premier gâteau que vous avez cuisiné, la première fois que vous avez croisé le regard de cette personne si spéciale, etc...

Et si vous ne vous en souvenez pas, reproduisez les ! 

 

Dans notre quotidien se cachent des milliers de miracles. Il ne tient qu'à nous de les voir !

 

@ Bientôt quelque part mes anges ;)

 

 

Commenter cet article

anne 09/01/2012 19:12

Bonjour Alice,

que penses tu de l'écriture automatique?
quels sont les sensations physiques?est ce que ce n'est que dans le bras et mains ou est ce normal de ressentir quelque chose dans tout le corps?
j'ai tapé dans ta section recherche mais ça n'a rien trouver..

merci

Alice Kara Medium 10/01/2012 18:48



Il y a un article là dessus, mais, tiens, ça me fait penser que je devrais en ré-écrire un, actualisé :)


Merci pour l'idée ! lol


Bisous tout plein ma belle !



Lucie 06/01/2012 10:24

J'aime beaucoup cet article tellement vrai...
Quand on possède les choses on ne les savoure pas, on s'habitue..
cet été je me suis retrouvé 3 semaines sans logement à devoir aller dormir à droite, à gauche..j'étais tellement fatiguée de cet été pourri que je n'avais envie que d'une chose, avoir un chez moi,
pour me retrouver seule..faire ce que je veux en étant tranquille quoi..

Et quand j'ai enfin eu cet appart, alors que je n'en demandais pas tant..je voulais juste avoir un toit, même un taudis, je m'en fichais !!!
Je me suis retrouvé avec presque 60 m² pour moi toute seule (hlm), un endroit propre et sain, finalement j'ai été drôlement gâtée par l'Univers !!
Quel bonheur quand on m'a remis les clés, et que j'ai raccompagné la fille qui faisait l'état des lieux et j'ai refermé la porte... enfin seule chez moi.

Personne ne peux savoir ce que j'ai ressenti à ce moment là. Un peu comme toi avec ta baignoire réparée.

Ca, ça n'a pas de prix. ;)

David 05/01/2012 22:03

Hier, j'ai consulté pour la première fois ton blog.
Ce fût comme une vague énergisante! Un pur bonheur.
Merci pour cette première fois.

Séléna 05/01/2012 20:50

Oui, chaque moment calme après la tempête, ça me rappelle les premières fois du tout début avec mon Ours ! Ce matin j'ai entendu "t'es con comme un manche à balai", et ce soir j'ai eu droit à un
menu spécial comme au restaurant : soufflé au fromage, poulet-sauce divine, tarte à l'orange... il va me rendre chèvre celui-là mais c'est clair que dans ses bons jours c'est le bonheur des
premiers jours !

elise 05/01/2012 17:35

ah, j'ai a-do-ré ce billet hyper positif! C'est vrai qu'on vit tellement dans le confort et le luxe matériel qu'on ne sais plus apprécier l'essentiel. Pour moi, c'était les pannes de ma chaudière
et la maison que je loue près d'Auxerre dont la température est une fois descendue à 11°..Ca piquait un peu, dois-je dire! En meme temps, je me disais que nos ancetres avaient vécu ce froid bien
plus souvent et s'en accomodaient..Mais comme je bénissais le réparateur!
Alors, moi chaque jour, j'essaie d'apprécier déjà ce que j'ai sans en vouloir plus, et déronévant j'essaierai de penser à cette premère gorgée de bière..
Merci Alice.

lore 05/01/2012 16:08

Merci Alice pour ce très belle article, il m'illumine le coeur!

stéphanie 05/01/2012 15:52

oui tu as raison Alice, Il ne tient qu'à nous de les voir !
C'est bien de nous le rappeler.
Bisous Ange

Archives

À propos

La vie "presque" ordinaire d'une incorrigible provocatrice de sourires, agitatrice de consciences... Et ses tribulations !