Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 Feb

Lettres à un jeune poète de Rainer Maria Rilke...

Publié par Alice Kara Medium  - Catégories :  #Un peu de tout et rien à la fois...

Bonjour mes anges !!!

Aujourd'hui j'ai un peu de retard pour la publication de mon article, mais le voilà tout de même...

J'avais envie de vous faire partager un livre que j'affectionne particulièrement.

Les lettres à un jeune poète, de Rainer Maria Rilke.

Je l'ai lu il y a longtemps, en fait j'avais vu le film sister act 2, et Whoopi Goldberg le citait.

En disant que dans ce livre, l'auteur disait que "si la première chose à laquelle on pense en se levant, c'est de faire de la poésie, alors on est poète."
Mais dans ce livre, il y a bien plus encore.

Cet auteur a écrit ses lettres alors qu'il avait 28 ans. Sa dernière lettre publiée a été écrite à l'âge de 31 ans.

Et ce livre est un vrai trésor. Il recèle de pensées qui permettent d'aller au coeur de notre Être, et on y trouve des millions de choses. Voir même de nouvelles choses à chaque nouvelle lecture. C'est un livre précieux, à garder sur la table de chevet, et je crois que je vais de nouveau le lire. Je vous donne ici une citation qui parle d'elle même :

[Une seule chose est nécessaire: la solitude. La grande solitude intérieure. Aller en soi-même, et ne rencontrer, des heures durant, personne - c'est à cela qu'il faut parvenir. Etre seul comme l'enfant est seul quand les grandes personnes vont et viennent, mêlées à des choses qui semblent grandes à l'enfant et importantes du seul fait que les grandes personnes s'en affairent et que l'enfant ne comprend rien à ce qu'elle font. S'il n'est pas de communion entre les hommes et vous, essayez d'être prêt des choses: elles ne vous abandonneront pas. Il y a encore des nuits, il y a encore des vents qui agitent les arbres et courent sur les pays. Dans le monde des choses et celui des bêtes, tout est plein d'évènements auxquels vous pouvez prendre part. Les enfants sont toujours comme l'enfant que vous fûtes: tristes et heureux; et si vous pensez à votre enfance, vous revivez parmi eux, parmi les enfants secrets. Les grandes personnes ne sont rien, leur dignité ne répond à rien.] 

@ bientôt quelque part mes anges ;)

lettres-poete.jpg


Commenter cet article

yannick 19/02/2010 18:59


Coucou Alice

 Très beau passage, gardons notre âme d'enfant et prenons le temps de méditer sur nous et les choses qui nous entourent.
J'espère Alice que tu gardes le cap et que tu arrives à souffler un peu dans ta course pour ton voyage.
Je te souhaite bon courage ma belle et à pluche
  Color


Alice Kara Medium 21/02/2010 22:49


Oui ! Je me suis bien reposée !
En avant pour de nouvelles tribulations !
Et il ne faut jamais perdre son âme d'enfant !
Bisous colorés ! 


Archives

À propos

La vie "presque" ordinaire d'une incorrigible provocatrice de sourires, agitatrice de consciences... Et ses tribulations !