Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 May

P**** 4 ans !!!

Publié par Alice Kara Medium  - Catégories :  #Pour les nouveaux lecteurs !

 

Bonjour mes anges !!!

 

Oui, p**** 4 ans ! lol

4 ans que je viens vous raconter ma life ici ! J'ai l'impression que ça fait une éternité, et en même temps que c'était hier. 

J'ai peu de souvenirs de ma "vie d'avant" ce blog, comme si il avait fallu à un moment donné que je lâche tout ça pour me consacrer uniquement au moment présent. 

En fait, lorsque j'écris ici, c'est toujours dans l'instant, je ne prépare rien, ça sort tel que ça doit sortir, aucune "préméditation", les articles s'écrivent presque tout seuls dans ma tête, et il n'y a plus qu'à poser mes mains sur le clavier pour qu'ils sortent. 

Si ils m'avaient dit là haut la place que ce blog prendrait dans ma vie, (blog crée je ne sais trop pourquoi, sans aucune idée de ce que ça allait être ou donner) je n'y aurais sans doute pas cru une seconde. 

En fait, pour en saisir l'ampleur, chaque fois, comme pour réaliser ce qui est advenu depuis 4 ans, il faut que je regarde les statistiques. 

Et chaque plus encore, je les regarde avec des yeux exorbités, comme si j'avais de la difficulté à croire à tout ça. 

Comme si c'était pas possible. Pourtant je le vois au quotidien, je le sens, je sais tout l'amour que je reçois, dans mes messages, par mail, dans les commentaires que vous venez déposer ici. Comment continuer à avoir des doutes sur le fait que ce que j'écris ici à de l'importance pour vous ? 

je n'en saisis pas toujours le but. 

Gandhi disait "Ce que tu vas faire n'est pas important, mais il faut le faire quand même". Je crois que cette phrase est parfaitement adaptée à ce que je fais ici. 

Je vous met des mets à disposition, comme sur un buffet froid, et vous y piochez ce dont vous avez besoin au quotidien. 

 

J'ai du mal à croire qu'en racontant ma vie, (parce que je fais que ça finalement lol) vous trouviez chaque fois des réponses pour élucider le grand mystère des votres. 

Comme une lumière qui éclaire un peu plus loin que ça, vers vous, tous seuls dans le noir, cherchant à être éclairés. 

 

J'ai commencé à allumer une petite bougie, toute petite, en cherchant à partager mes conneries, et puis cette bougie vous l'avez alimentée. Vous l'avez nourrie jusqu'à faire de moi celle que je Suis aujourd'hui. 

 

Certains me considèrent comme un ange, d'autres comme une psychopathe, et entre les deux, si je suis honnète avec vous, mon coeur vascille. 

 

J'ai perdu le goût de faire mes valises pour aller à l'hôpital psychiatrique depuis quelque temps, ça ne servait de toute façon pas à grand chose car, chaque fois, ils m'ont empéchée d'y aller là haut. Il y avait chaque fois un truc qui ne me permettait plus de douter. 

Et l'important, well, peu importe que les gens croient à ce que je dis ou non, c'est que ça fasse du bien, que ça plante une graine quelque part, et les graines, qu'elles poussent ou pas, sont une lueur pour que la vie ne s'éteigne jamais. 

 

Je crois que malgré moi, (j'ai pas trop réalisé à chaque fois que j'écrivais ici lol) j'vous ai tout raconté de ce que je SUIS. De mon côté divin, de mon côté humain aussi, beaucoup. J'vous ai livré ma confession finalement. Comme si l'on était dans un tout petit espace, que personne n'allait lire, mais qui s'est fondu dans l'immensité de l'Univers, et ces paroles ont été livrées à plus loin que moi.

Quand je vois vos messages, et que vous savez tout de moi, même parfois mieux que moi, car vous vous souvenez de trucs que j'ai oublié bien souvent, j'en suis estomaquée. 

Je suis très touchée de voir que souvent, vous venez pour trouver des réponses à vos questionnements sur tout ce bordel spirituel et fantômatique, et puis finalement vous restez pour moi. Pour ce que je suis, avec mes failles, mes faiblesses, mon côté gauche, mes coups de gueules, mes passions, mon côté italienne enflammée, mon amour pour la vie. C'est absolument dingue quoi. Vous aimez mon Être, même souvent plus que moi je ne pourrais m'aimer... Ce n'est pas pour rien que j'ai senti le besoin de vous appeler mes anges, dès le début. C'est ce que vous êtes. Et j'ai plus d'amour pour vous qu'il n'existe de mots pour le décrire ou le donner. 

 

Donc, bref, parlons peu, parlons chiffres. (Sinon je vais chialer, et j'peux pas, mon mascara est pas waterproof esti !)

 

DONC...

 

Les tribulations, c'est 500 000 visiteurs depuis la création. C'est énorme. 

C'est aussi des articles consultés plus d'un milion de fois. Là aussi, j'ai besoin d'une vodka. Cul sec. lol (ça c'est pour ce soir avec les copines, mais celle qui arrivera à me bourrer la gueule, n'est pas née. Merci Raymond, qui m'aide à tenir la route niveau descente ! Enfin j'dis ça, mais je bois jamais, et un verre de vin rouge suffit à me rendre toute chamallow et je fais des free hugs à la porte de mon salon, bref !)

 

Cela veut dire un demi milion de personnes qui ont entendu parler de moi, et qui ont poussé le vice à me lire au moins deux fois dans leur vie. Ahaha !

Au milieu de toute cette "masse" y'en a qui me lisent depuis le début, quand je ne savais pas encore ce que je faisais, ni ce que je disais, (je n'en sais de toute façon toujours rien lol) et qui ont une place particulière dans mon petit coeur d'artichaut. (J'vous kiffe mes fouziques d'amour !)

Il y a des gens de passage aussi, qui vont et viennent au gré du vent, qui déposent une baffouille et ne reviennent jamais. Parce qu'ils ont pioché tout ce qu'ils avaient à puiser ici. 

Il y a des gens qui vont tout dévorer en moins de temps qu'il ne faut pour me lire, et qui vont en vouloir plus. 

Il y a des gens qui vont me lire une fois, et s'acheter des running shoes pour courrir comme Forrest Gump, juste pour se faire croire qu'ils n'ont rien lu de tout ça. 

Et puis il y a des gens qui m'aiment, qui m'aiment tellement fort que jamais je n'aurais cru ça possible. 

 

Vous êtes mes anges. Mes pilliers, ma force, mon courage aussi. Vous m'avez donné la grâce. 

Vous me donnez l'envie de continuer, dans les moments de doute, ou je pourrais avoir la grande idée d'aller m'acheter un camion à pizzas et ne plus jamais me montrer dans la lumière. 

 

Être dans la lumière me fait peur. La lumière artificielle n'est pas ce que je cherche. Mais elle vous aide à venir jusqu'à moi, recevoir un peu de lumière, la vraie. Et si c'est Ce qui doit Être, alors je prend. (J'essaie de justifier que vous soyez aussi nombreux à lire mes conneries là, sorry ! Je ne m'y ferais jamais lol)

 

Parce que c'est de ça dont il s'agit. De lumière. J'en donne, mais j'en reçois aussi tellement... Vous n'avez pas idée de tout ce que vous m'offrez chaque jour. 

 

A chaque article que je poste, à chaque fois que vous lisez mes mots, je reçois une immense décharge. La décharge de 800 personnes au quotidien qui vont venir lire mes blabla, et s'en inspirer. Et parce que vous vous en inspirez, l'Univers me rend au centuple tout ce que je donne. Alors même que je n'ai l'impression de rien donner. 

C'est du bonheur. Vos vies changent, en même temps que la mienne, et nous avançons tous ensembles vers la lumière, un peu plus haut, un peu plus loin. 

Nous faisons du bien à la vie. Tant pis si cela semble présomptueux. 

La vie n'a pas besoin de nous réellement pour être belle, mais à faire un peu mieux les choses, à s'aimer plus nous même, nous lui facilitons le travail. Tous. ENSEMBLE. 

 

Vous changez des petites choses, retrouvez le sourire, ne serais-ce qu'en lisant mes blagounettes à deux balles, et c'est ça la vie. C'est à la vie en dedans de tous que nous nous reconnectons. 

 

Merci infiniment pour tout. De mon coeur à vos coeurs, des choeurs de mes guides à vos coeurs d'anges terrestres. 

MERCI. 

 

Et moi, et bien moi, je ne suis qu'une chanson... 

 

Bisous à tous. Je vous aime. Du plus profond de mon âme. 

 

@ Bientôt quelque part mes anges ;)

 

Ps : Merci, parce que je ne les remercierais jamais assez, à Raymond, à Obi, à Wilson, à Daniel, et à toute mon armée de guides (je ne sais même pas combien ils sont tellement y'en a lol), qui bien que souvent dans l'ombre si lumineuse de mon être, m'aident à tenir debout. 

 

Ps : Merci à ma choucroute belge d'avoir partagé sur son facebook cette vidéo, car je cherchais hier soir une chanson pour illustrer cet article, et elle a servi de messagère à l'Univers pour que ce soit celle ci, très parlante car elle exprime tout ce que je suis.

"Mais moi je n'suis qu'une chanson, je ris je pleure à la moindre émotion. (...) Appelez moi marchande d'illusions, je donne l'amour comme on donne la raison. "

Merci aussi à Isabelle Boulay pour cette interprétation magistrale. 

 

 

Commenter cet article

Emeraude 14/09/2013 00:19

Sublime message. Pour l'instant je suis juste une passante, donc je ne sais pas encore si je vous aimes bien, par contre j'aime beaucoup ce que vous écrivez ici même.

Très Beau. MERCI;)

Cath 25/05/2013 00:57

Allez hop, une petite décharge électrique en plus = Alice, on t'aime fort !
Peut importe les chiffres, l'essentiel c'est que tu nous fais tellement du bien sur tous les plans !
J'en redemande encore et encore....
Gros Poutous tous baveux....lol

Biche 13/05/2013 08:39

Faire du bien à la vie : joli résumé du fonds de ton blog Alice. Surtout continue !
Tu sais que j'ai lu dans le Monde du 9 mai 2013 une interview de Georges Steiner : L'oeuvre n'a besoin de personne.
Il dit si je me souviens bien que ce n'est pas la "réception" de l'oeuvre à l'instant T qui compte. Il cite William Shakespeare qui ne se doutait pas lui même qu'il deviendrait Shakespeare !...
Bisous ma belle

Elwing 12/05/2013 10:28

Joyeux anniversaire le blog !

Mais en fait, merci à toi Alice. Merci d'être telle que tu es. Moitié psychopathe, moitié ange, on s'en balance. Tu es toi, et oui, c'est comme ça, c'est pour ça qu'on t'aime.
Bah voui, je t'aime.
Je t'agace là ? t'aime pas ? Bon, attends, j't'engueule : Tu fais chier, tu m'as fait chialer, t'as niqué tout mon make-up !
Bisous.

kak's 11/05/2013 23:46

moi aussi je t'aimouille karabistouille pleins d'enooooooooooooooooooooooooooooooormes bisous de mes pti lutins et de moi même

Mélissa 11/05/2013 17:49

Non mais moi, j'en ai assez ! À chaque fois que je vous lis, mon cynisme en prend un coup au profit du Bisounours qui sommeille en moi. :D

Pour ma part, votre énergie, votre humour et votre bonne humeur m'ont permis d'appréhender des concepts qui avaient tendance à me faire grimacer, ainsi que d'aborder l'amour sous tous ses angles
sans avoir la sensation de parler comme une illuminée sous drogue dure. Rien que pour cela, je vous dis merci. héhéhé !

Cela me rappelle un jour, lors d'un entretien d'embauche, où mon patron m'a regardé droit dans les yeux et m'a posé une question qui m'a complètement prise au dépourvu : "Aimez-vous les gens ?"
Cette question, très banale à priori, m'a travaillé pendant cinq ans avant que je n'obtienne ma réponse. L'écho qu'ont eu, en moi, beaucoup des propos que vous tenez ici n'y est pas pour rien !

*mode déclaration d'amour Off* :)

Ennya Sand 11/05/2013 17:12

Bon anniv belle blonde ! :D , merci pour tout ce que tu as donné de toi par écris, ici et ailleurs et qui a souvent rechauffé mon coeur, mon ame, fait tilter sur des trucs a changer ou a voir
autrement, merci pour cette energie puissante d'amour que tu degage avec lesquels tu enveloppe tes mots, meme dans l'humour, et meme dans cet humour justement, j'y lis depuis 4 ans ta profondeur et
je ne m'en lasse pas :) , gros bisous ! pleins de belles choses, d'amour et de projets, vive 2013 ! :D

Archives

À propos

La vie "presque" ordinaire d'une incorrigible provocatrice de sourires, agitatrice de consciences... Et ses tribulations !