Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 Dec

Perdus dans le même décor...

Publié par Alice Kara Medium  - Catégories :  #Tribulations...

383174_138792536230405_100002989777252_177115_1234888150_n.jpg

 

Bonjour mes anges !!!

 

Il y a un truc quand on est médium, qui me sort par les trous de nez. 

 

On ne peut être surpris.

 

Et je crois que c'est pour ça que j'aime autant l'Univers. C'est le seul qui peut me surprendre. 

Je vous jure que c'est profondément chiant d'anticiper les moindres réactions des autres. 

Ce noël, j'ai pu anticiper longtemps en avance les réactions de toute ma famille.

 

Et j'ai perdu, depuis 3 ans, le goût de noël. 

Avant, je gardais toujours un peu d'espoir, à me dire que je passerais un jour un super noël avec ma famille.

Depuis 3 ans, je n'ai plus cet espoir là, et je n'arrive pas à le retrouver. 

Je met chaque fois la meilleure des volontés à contenter tout le monde. 

Je ne fais pas ça pour me faire bien voir, je fais simplement ça pour faire plaisir. 

 

Quand je n'avais rien, je me décarcassais pour faire des cadeaux quand même, je les fabriquais. Mais chacun avait un petit truc à ouvrir sous le sapin, qui lui serait utile, ou qui mettrait des petites étoiles dans ses yeux. 

Cette année, j'ai fait pareil, avec un peu plus de budget. (Vu qu'aux yeux de ma famille, il n'y a que l'argent qui prime... Mouarf)

 

Mais je me fout du prix des cadeaux, du moment que l'intention dans laquelle on fait le présent aux autres est belle.

 

Ce noël, je me suis rendue compte que peu importe l'intention que je met dans un cadeau dans ma famille, je n'aurais jamais le noël dont je rêve avec eux. Il y a trop d'animosités. Trop de tensions. Trop d'hypocrisie. Je ne pourrais jamais enlever tout ça, parce que cela voudrait dire "changer tout le monde" et moi aussi, je suis dans le même lot. 

 

Du coup, je suis devenue... Un fantôme. 

Je ne parle plus, je ne ris plus. Je me force. 

Je suis toujours enjouée, je fais rire toute la galerie, toujours positive, et avec eux, je fais juste "acte de présence", je suis totalement à l'opposé de ce que je suis naturellement. Je ne suis pas moi. Et chaque année je me demande ce que je fout là. 

Ma petite soeur prend le même chemin que moi. Elle rêve elle aussi d'un noël parfait, et elle s'est décarcassée pour essayer de faire le plus beau des réveillons. Elle a tout cuisiné toute seule, du haut de ses 17 ans. Elle a fait un cadeau à tout le monde, qu'elle a été chercher toute seule, qu'elle a elle même choisi. 

Elle m'a offert du bain moussant avec des anges dessus, et des pampilles, parce que "ça fait star".

C'était trop mignon. 

Du coup, je ne veux pas qu'elle finisse blasée comme je le suis aujourd'hui. 

Je veux pouvoir la voir s'épanouir, et je veux qu'elle ait le noël parfait dont elle rêve. 

C'est pas compliqué à faire, on veut juste de la chaleur humaine. Un bon feu de cheminée, un repas, même si on brasse juste un plat de nouilles, des films de noël, des petits paquets qu'on se fait avec la plus belle des intentions. Un sapin, décoré avec amour. 

Du coup, on va le faire cette semaine, en tout petit comité chez moi. 

On va le faire ce noël parfait ! Même si ce n'est pas le 24 ou le 25 décembre. 

Je vais lui faire de la poutine (elle adore ça) et on va mater des films de noël avec ma maman et les enfants qu'elle garde. Et nous boirons tous un bon chocolat chaud avec des marshmallows dedans.

 

385095_138828832893442_100002989777252_177269_246783269_n.jpg

 

Je crois que cette année, avec tout ce qui s'en vient, je cherchais partout l'ancrage dont je vais avoir besoin. 

Mais cet ancrage, je ne le trouverais pas dans ma famille. 

On a beau partager une mémoire cellulaire, un passé commun, je suis totalement différente. 

Nous nous sommes perdus dans le même décor. 

Je ne dis pas que je suis mieux. Je suis juste différente. 

 

Du coup, il me faut un noël différent l'année prochaine. 

 

J'ai fait un voeux. 

 

J'ai fait le voeux d'avoir un noël différent de tous les Noëls que j'ai passé ces dernières années. 

Obiwan qui passait par là (il n'est jamais bien loin) m'a dit clairement "Tu as déjà été exaucée". En réfléchissant bien, le prochain noël, même si je ne sais absolument pas à quoi il va ressembler, sera forcément différent.

 

Je ne sais pas où je serais, à Paris ? Au Canada ? 

Je passerais noël avec la famille que j'ai choisie, de mon vivant. (Humour médiumnique lol) 

Des gens avec qui je me sens vraiment liée. Des gens qui partagent le même gout que moi pour l'amour véritable. Ma famille de coeur. Peut être une merveilleuse femme avec un pull renne aussi, j'en sais rien. Peut être que j'irais dans un centre pour SDF, après tout... J'en sais rien. 

 

Mon ancrage, l'Univers me l'a déjà offert sur un plateau. Ce sont tous les gens merveilleux que j'ai rencontré ces dernières années, mes sisters cosmiques, éparpillées un peu partout dans le monde, ma merveilleuse famille canadienne, et vous mes anges, qui essayez tout comme moi de partager votre lumière sans rien attendre en retour. 

 

J'ai compris ce noël un truc essentiel. J'ai essayé d'être une autre que moi pour plaire aux autres, mais au bout d'un moment, ça devient ennuyeux, donc je redeviens moi ! (ça m'a pris 30 ans quand même pour comprendre ça, mais comme on dit, mieux vaut tard que jamais ! lol)

 

La "bien séance" nous dicte des choses parfois qui vont à l'encontre de ce que l'on Est véritablement. Mais cela ne fonctionne plus aujourd'hui, on se fait du mal, au lieu de s'offrir le cadeau d'Être ce que l'on est au plus profond de soi. 

 

Chaque minute qui passe peut être l'occasion de changer le cours de notre vie. 

 

Il suffit juste de le décider. D'Être soi et de s'accepter tel que l'on est. 

On ne peut Être parfait, correspondre aux attentes de tout le monde, mais on est parfait aux yeux du "master plan". Il y a juste à être soi. 

Ne pas se forcer, au nom de je ne sais quel truc qu'on nous a appris "parce que c'est ce qu'on est supposé faire". 

 

On a choisi tous les Êtres qui traversent notre vie. Pour une raison que nous ne connaissons pas toujours, et nous n'avons pas de libre arbitre là dessus, mais on peut choisir notre façon de réagir par rapport à tout ça. 

J'ai choisi d'être moi. 

C'est ce que font tous les autres membres de ma famille au final. Et ils ont raison !

 

Quand je suis rentrée chez moi, mes guides m'attendaient tous dans mon salon. Martin aussi. Et ils m'ont chanté en coeur "l'amitié" de Françoise Hardy. Toute une tripotée de fantômes, qui n'existent peut être que dans ma tête, mais qui m'ont fait cette surprise, c'était super beau. 

Et l'Univers m'a fait le plus beau des cadeaux que j'aurais pu recevoir. Il a fait réparer ma douche ! lol

Mais ça, cela fera l'objet d'un prochain article ! lol

 

 

 

@ Bientôt quelque part mes anges ;)

 

 

 

 

 

Commenter cet article

Florence 13/08/2013 16:08

Comment etre soi lorsqu'on ne sait pas qui on est?(ou un peu)

laetty 28/12/2011 22:26

cette article fait du bien a lire j en suis ravie cela appuie fortement ma pensée et mes dires à l etre de mon coeur(et aux autres)je m'efforce de lui dire soi simplement toi uniquement toi...bien
que je sais que cela n'est point facile pour ceux qui ne vive que dans l apparence, dans le regard et jugement d autrui mais mon petit coeur a mal de voir ses etres qui s efforcent de vivre en
apparence...merci alice petit poney mangeant des arc en ciel et faisant caca papillon, j adore;-)))

isis 28/12/2011 11:39

quel merveilleux cadeau ils t'ont offert,rempli de plus d'Amour qu'on ne pourrait en recevoir.Tu avances et change tellement qu'il faut maintenant que tu te "débarasses" des choses inutile des
faux-semblants pour etre vraiment toi et poursuivre ton chemin.ta nouvelle vie va commencer,alors on t'y prépare,on enléve l'inutile,les vieux habits s'envolent et les nouveaux arrivent ,plus beaux
et chatoiyants les uns des autres ;alors il va nous falloir des lunettes de soleil parce que ma belle tu vas rayonner encore plus !!! Bisou ma Belle et Douce ALICE "le KARA" brille, rayonne et
vibre!!!

Coco 28/12/2011 02:27

"Je ne parle plus, je ne ris plus. Je me force" ... Ca me dit quelquechose ça! J'en ai passé des années à faire le caméléon, à renvoyer à chacun l'image de celle qu'il voulait voir en moi. Du coup
j'ai peur, je vais avoir 27 ans et je suis en train de chercher où j'ai bien pu cacher celle que je suis en vrai. Je me retrouve par-ci par-là, je vais y arriver ^^!!!

Noël ce n'est pas la belle robe chère achetée exprès pour le réveillon, ni le port de la cravate qui étrangle, ni le stress de réussir à préparer les 5 sortes de toasts et les 90 plats qui
s'ensuivent en un temps record.

Je te souhaite de passer un vrai bon Noël avec les "essentiels" à tes côtés. Un Noël avec de vrais morceaux de bonheur-tout-simple dedans!!!!
Profite-bien!!!
Bisous

amelie 28/12/2011 02:23

merci Alice pour tous tes articles, je suis comme toi differente et j'ai rencontrer des gens plus interressant que ma famille qui pour eux aussi l'argent passe en premier plan je suis decue de tout
cela et mon coeur est rempli de peine, mais de tout coeur avec toi car je sais ce que tu ressent.
@mélie

sylveno 27/12/2011 21:45

Cette merveilleuse chanson de Françoise Hardy, ça fout les larmes aux yeux !
Quand à l'article, je vois que tu es prête à quitter ton "premier nid" pour t'en construire un à toi. On est tous issus d'une ex-famille où on s'est construit une structure de survie il est temps
ensuite de construire sa vraie vie où un jour les tactiques de survie trouvent leur utilité mais pas toute la place ! Bon courage Alice et bon envol...

Mia-ou 27/12/2011 21:00

lol oui, j'ai lu tous tes articles, et j'ai même fait presque toutes les méditations :)
et tout ça en 6 mois :) j'avais pleins de choses à rattraper !
Vive la Pensine :)
Ce qui m'a fait le plus plaisir c'est de voir ton évolution... Tout le chemin parcouru que tu as fait depuis l'ouverture de ce blog !
J'en suis un peu au même stade, je me suis ouverte à pleins de choses, et je fais de la communication intuitive entre autre...
Alors continue comme ça ma belle... et vivement que grand A se manifeste :) (ou pas... menfoumentape, c'est ça ??? hihi)

Mia-ou 27/12/2011 19:34

Salut ma belle,
il me semble que cet article tu l'avais déjà écrit l'année passée... avec le même constat : il faut savoir rester soi-même ! (oui, facile à dire... moi ça n'a pas été facile cette année !)
Et concernant ta douche, ce n'est pas un hasard... te rappelles-tu ta liste des 30 choses à faire lors de tes 30 ans ? encore une chose à tracer hihi... :D
Combien de choses te reste-t-il à accomplir ? lol
Profite bien de ton Noël parfait ¨! Becs

Alice Kara Medium 27/12/2011 20:05



Oh oui ! Boy ! Ma liste !!! J'l'avais oubliée ! lol


Comme le constat du noël de l'an passé, mais cette année fut pire, justement parce que je n'ai pas suivi ce que j'avais dit pour moi même ! lol


C'est pratique d'avoir un blog, c'est pas pour rien que je l'appelle ma pensine de Dumbledore :)


Je te félicite d'avoir lu tous mes articles, tu as vraiment eu du courage !


Bisous tout plein :)



jardin zen 27/12/2011 18:58

chère Alice ...nous sommes venus vivre des expériences ,mais tu as trouvé les limites ,te sortir de ce tu ne peux changer chez les autres !
DONC, TU AS RAISON DE TE FAIRE TON RÉVEILLON COMME TU LE SENS....ET AVEC QUI TU VEUX.....
c'est ce je fais...

Stéphanie 27/12/2011 18:50

Bonjour,

encore une fois je me reconnais dans tes écrits.
cette année ce sera le dernier Noël en famille.

les compromis ou plutôt les compromissions ça me rends malade.

Comme toi je fait acte de présence, je m'empêche d'être moi. Je préfère me taire que de dire vraiment le fonds de ma pensée et d'être vraiment moi.

Dans ma famille seul l'argent compte aussi et c'est à qui ferra le cadeau le plus coûteux, se vantera de ses salaires et primes.
Cette année ils vont être déçus car obliger de faire des cadeaux j'ai tout boulé dans mon chariot les courses de Noël en 15 minutes chrono.
Sans plaisir.
je suis une blasée de Noël aussi, de toute cette hypocrisie.

Mon Noël idéal l'année prochaine (on peut toujours rêver), un Noël sous la neige avec uniquement mon chéri et mes chats.

Profites bien de ta maman et de ta soeur pour votre Noël perso.

Ton ancrage tu as déjà commencé à semer les graines

bonne soirée

île 27/12/2011 18:38

Moi j'ai sauté le pas... J'ai arrêté de faire semblant...et cette année , j"ai eu le noël que je n'avais jamais eu , même qu'il était en deux fois et pas le 25 :)...Parce que Noël ,ça peut être le
15 Aoüt du moment que l'intention y est et qu'on est à sa place ,là où l'on est...

Gaelle 27/12/2011 18:26

Coucou Alice !

Alors encore une fois...synchro ! Si tu le permets, je te dédie l'article "familles et appartenances : la superposition des cartes" que j'ai rédigé ce matin, et qui sera publié le 08 janvier sur
mon blog (j'ai découvert la fonction publier en différé...haha, et j'adore !). Tu devrais reconnaître le malaise dont tu parles et que je connais bien moi aussi. Ne plus faire semblant et accepter
que cette famille-là, finalement, n'est pas - n'a jamais été - et ne sera peut-être jamais la famille de nos rêves... Difficile deuil mais ô combien salutaire quand on parle de relations toxiques !
Ce Noël j'ai fait "comme mon coeur me disait" : passage express pour les cadeaux, et j'ai laissé mes proches faire leur Noël "entre eux". Moi j'étais soulagée de ne pas y être. En revanche,
direction ma belle-famille où là le courant passe davantage... Je me suis offert un Noël déculpabilisant : je vais où mon coeur se sent bien, et m'en fous si c'est seule avec chéri. Lui, il est
comme moi : mieux vaut être seul que mal accompagné. Plus envie de faire semblant et d'ailleurs, un truc fort s'invite depuis quelques temps qui est une part de moi que je ne connaissais pas :
détachée et paisible, je reste silencieuse quand les autres parlent à tout va. Parfois, une phrase s'échappe du silence...avec un jeu de mots à deux balles ou une remarque bien ciblée. En face
généralement ça surprend...et de mon côté : RAS, tout est normal. Y compris le fait de vivre ça en étant détachée. Etrange étrange...Mais si c'est à ça que ressemble la paix intérieure, j'en
redemande !!!
Bisous la belle ! Just be you, nothing else matter !
Gaëlle

Alice Kara Medium 27/12/2011 20:06



J'irais lire ton article avec grand plaisir :) Merci ma belle !



Lucie 27/12/2011 16:49

Moi je l'ai fêté avec des amies..premier Noel sans ma famille..De toutes les façons vu comment ça se passe chaque année, il ne valait mieux pas que je sois avec eux..mais finalement je me sens un
peu perdue et isolée...Je n'ai pas profité de ce Noel que j'imaginais être mieux qu'en famille.. Un Noel magique, c'était sympa mais pas ce que j'imaginais pas comme en famille.. alors je suis un
peu mélancolique..Tu as de la chance d'avoir eu une petite chanson de Noel..Des fois les morts sont bien plus présents que les vivants..

Celine 27/12/2011 16:31

Bien sur que tu l'auras le plus beau des noel ... l'annee prochaine on sera tous a Montreal sous la neige avec des bulles d'amour qui petillent tout autour de nous. Ton ancrage, tu sais ou il est
hein ?! je t'aime fort sister

walter 27/12/2011 16:28

c'est pas la joie on dirait quand on lit cet article . moi le principale c'est le sapin un noel sans le sapin c'est pas noel. à bientot quel que part Melle alice. WALTER.

lore 27/12/2011 16:27

Bonjour Alice,moi, j'ai une famille réduite, j'ai passé mon enfance avec ma mère et mon grand père...mais il est mort, donc noël, c'est ma mère et moi...
En fait, moi mon épreuve, c'est au jour de l'an, ou je vois ma tante et mon oncle... je les aime, mais ils ne me comprenne pas, et bah je joue un rôle... pas le choix pour l'instant... en tout cas
je comprends, je pense, ce que tu ressent. Et je sais que depuis quelque temps je doit apprendre à laisser tombé ma dernière peur, celle de ne rien maitriser... pas faire de plan... pas facile ça
m'angoisse!

Séléna 27/12/2011 16:22

Je me retrouve complètement dans ce que tu écris.

Chris 27/12/2011 16:05

Bonjour Alice, ton article me parle, nous choisissons notre famille avant de naitre, d'ou le questionnement de la parfaite inéquation qui se produit parfois entre les membres de cette famille qui
nous font passer pour des extra-terrestres, mais en cherchant bien, il existe bien une raison profonde qui nous a fait arriver la, que nous ne comprendrons peut être pas dans cette vie actuelle !
Quel dilemme !

Célinette 27/12/2011 15:38

Alice, c'est ce que je ressens aussi par rapport à une partie de ma famille. Je les aime, mais je ne me sens pas à ma place lors des repas de famille avec eux.
J'ai rencontré des gens très chers à mon coeur depuis 3 ans, mes amis, et je sais que j'en rencontrerai d'autres. Les plus proches sont devenus ma deuxième famille. Une famille que j'ai choisi,
comme tu l'expliques toi-même.
Encore un article qui tombe pile poil. Juste au moment où je me suis connectée à ton blog. ;)

Archives

À propos

La vie "presque" ordinaire d'une incorrigible provocatrice de sourires, agitatrice de consciences... Et ses tribulations !