Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 May

The biggest picture

Publié par Alice Kara Medium  - Catégories :  #Élucubrations médiumniques !

aube-20ou-20soir-20-20femme-20soleil.jpg

 

Bonjour mes anges !!!

 

Y'a un truc sur lequel je m'interroge beaucoup ces derniers temps. Même si je sais que mon cerveau est trop "petit" pour comprendre tout ça, et que comme tout bon humain qui se respecte je n'en utilise pas 1/10 ème de ses capacités.

Tout est relié.

La moindre petite chose que l'on fait induit un millier de conséquences. 

Je prend souvent pour expliquer ça l'exemple d'un coup de téléphone.

Cela implique deux intervenants. En apparence. 

J'appelle ma mère par exemple. On va parler de tout et de rien. Parfois de choses plus profondes. Cela va peut être changer ma vision des choses ou la sienne sur l'un des sujets que l'on va aborder, quel qu'il soit. 

Mais cela va aussi impliquer un millier d'autres choses. En utilisant mon téléphone portable, je vais actionner un truc sur mon forfait. Mon temps de communication va réduire, cela va faire travailler un grut chez mon opérateur de téléphone, qui va gérer mon dossier informatique. Mais cela va aussi faire travailler le type qui répare les réseaux. Ce qui va géner les oiseaux qui ont envie de roucouler sur les lignes de téléphone. Qui iront s'amuser ailleurs. Peut être que l'un deux va "lâcher du leste" sur un serveur de bar. Cela va influencer son humeur du jour et donc sa relation avec sa femme, qui elle même va s'en prendre (ou non) aux enfants. Qui vont filer une baffe au chien, qui le lendemain matin ira mordre le facteur. Etc. Etc.

 

Et il se passe pareil pour tout ce que l'on fait, ou ne fait pas, dans la vie. 

Chaque acte a une répercution dans l'Univers.

 

Quand on regarde la télévision, tranquillement installé dans son canapé. Idem. On va influencer l'audimat. Blablabla.

 

Ce sont des exemples matériels. 

Si l'on ne fait rien. Seulement méditer par exemple. Il en sera de même. 

Avec nos pensées, nous influençons la matière. L'eau étant l'un des premiers réceptacles de nos pensées. 

 

J'ai vu il y a longtemps un film intitulé "What the Bleep do We Know" qui reprend des expériences scientifiques faites avec l'eau à un moment donné. Les scientifiques ont analysé les réactions de l'eau à différents mots collés sur les bouteilles. 

Lorsque c'étaient des mots reliés à l'amour, l'eau a réagit avec de magnifiques formes que l'on pouvait voir au microscope. Souvent en fractales d'ailleurs. 

Lorsque c'étaient des mots comme "colère" par exemple, l'eau ne réagissait plus du tout de la même façon. Et les fractales ont laissé place à une réaction toute brouillée. 

 

L'importance de la pensée ou même des mots a donc été prouvée. Et à partir de ça, on peut se dire que le corps humain étant constitué de 70% d'eau... Chaque pensée d'amour que l'on ressent se répercute dans notre corps à très grande vitesse. Et inversemment. La colère se déploit elle aussi à vitesse grand V.

 

Nos pensées influent donc sur nos corps, mais aussi sur l'eau de toute la planète. Cela peut provoquer lorsque beaucoup de monde a peur ou est en colère, des averses, des orages... Des tsunamis. 

 

Avec l'approche de 2012, et tous les trucs sur la fin du monde, les gens ont peur, les gens sont stréssés. Les gens pensent "peur" et "stress". Les gens envoient des informations à l'eau et donc cela crée des catastrophes. Via "l'inconscient collectif".

 

Tout cela suite à une simple pensée que l'on émet sans vraiment savoir ce que l'on fait, juste l'espace de quelques minutes. On ne pense pas que cela va influencer ou induire quoi que ce soit. Pourtant, si. 

 

Chaque décision que l'on prend, si petite soit t'elle, et ce même si en apparence elle n'implique rien, a une répercution. 

 

C'est en ça que je m'interroge sur la présence ou non d'un libre arbitre ici bas. 

 

Il y a encore un an et demi, j'aurais hurlé en entendant dire que nous n'avions pas de libre arbitre. Aujourd'hui, je me range du côté de ceux qui disent que nous n'en avons pas. 
Le simple fait de s'accorder à dire qu'il n'y a pas de hasard implique qu'il n'y ai pas de libre arbitre.

Pas de hasard, implique que tout soit prévu et déterminé à l'avance, par une instance supérieure. Avant même que l'on ait pris une décision, l'Univers sait déjà quelle décision nous allons prendre, car tout ce que nous avons vécu jusque là nous a mené exactement à l'instant T ou nous sommes en train de prendre cette décision. Et tout ce que nous avons vécu dans la vie jusque là va nous influencer pour la prise de cette décision.

Donc oui, en apparence, nous prenons des décisions. Mais aucune de ces décisions n'est neutre. Et chaque décision prise dans la matière se répercute partout. Pourtant au quotidien, nous n'avons absolument aucune idée de ce qui se trame derrière chaque décision que l'on prend. Là haut, ils savent, l'Univers sait. C'est la "biggest picture" à laquelle nous n'avons pas accès. L'image plus grande que seul l'Univers connait et qui est trop petite pour nos petits cerveaux humains.  

Les fameux rouages de l'Univers dont je vous parle souvent, qui sont trop compliqués pour que l'on puisse les comprendre. 

Mais ne pas avoir de libre arbitre vraiment, ou en avoir seulement l'illusion, déculpabilise beaucoup. 

Se dire que le facteur s'est fait mordre le fessier juste parce qu'on a appelé sa mère, ce serait un poid très lourd à porter au final... lol

Mais se dire qu'il y a une raison pour laquelle le facteur s'est fait mordre, bien que nous ne la connaissons pas, alors là, c'est plus compréhensible. Peut être même que cette raison, c'est qu'on nourrisson qui passe par là dans sa poussette va se marrer 10 minutes en voyant le facteur courrir partout et sauter les clotures. Après tout... Nous n'en savons rien !

 

Et quelque part, ne pas connaitre cette fameuse "biggest picture" ou "master plan" permet de conserver un peu de magie dans la vie. On peut continuer à se délecter des surprises qui nous ont été réservées, sans se soucier trop du pourquoi du comment. Si nous savions tout, il n'y aurait aucune raison de rester sur terre. Expérimenter une vie sans surprises, ce serait expérimenter une vie sans saveur. 

 

Et l'important dans tout ça, c'est nous. Nous sommes incarnés en ce moment même pour participer tous au même niveau à ce master plan. NOUS, pas quelqu'un d'autre. Nous, aussi petits que nous pensons être, nous avons la même mission. Être les personnages de tout ce grand schmilblick là. Et nous n'avons rien à faire de spécial si ce n'est exister. Continuer comme d'habitude à faire exactement ce que l'on fait d'ordinaire. Prendre de petites ou grandes décisions. Tout en sachant que la plus grande des décisions que l'on va prendre dans sa vie n'a au final pas plus d'influence qu'une toute petite (acheter le pain par exemple) car peu importe ce que l'on fait, cela implique tout autant de choses, quelque part, dans l'Univers.

 

Au moment de prendre une décision "importante" pensez simplement que peu importe la décision qui sera prise, elle sera forcément exactement celle que vous deviez prendre. L'Univers a tout prévu, et parait t'il qu'il est parfait...

Acheter du pain ? Ou accepter une offre d'emploi au Vénézuela ? Les répercutions sont les mêmes aux yeux de l'Univers. Pas pour nous certes, mais pour eux là haut, cela tout a autant de valeur... Et tout chose s'imbrique dans une nouvelle chose. Pour former un grand TOUT.

 

Y'a des jours ou je me dis qu'on se prend beaucoup la tête pour rien au final ! hihihi

 

@ Bientôt quelque part mes anges ;)

 

Commenter cet article

Franck 19/05/2011 12:14



Alice, ma chère Alice,


Voici une fois de plus un débat que tu lances et qui est très intéressant.


En tant que médium, nous savons que des décisions que nous essayons d'éviter, finissent par se mettre en place de toute façon, par nous - même, ou par des proches qui influencent notre décision
pour la mener là où elle doit aller...


Même si nous n'avons pas de libre arbitre au sens propre du terme et je comprend bien, là, le sens précis de ton propos. Laissons à notre prochain l'illusion qu'il en a un. Je pense pour ma part
que nous en avons un infime.


Car éveiller la conscience de nos prochains sur l'absence de libre arbitre mènerait à la déresponsabilisation. Je sais que je suis attaché au sacré du libre arbitre de mon prochain, des personnes
qui me consultent, parce que ce respect, implique chez moi, une grande responsabilités vis à vis d'eux. Le libre arbitre est une liberté individuelle et elle oblige à guider et non pas conseiller
ou influencer.


Imaginer l'absence de libre arbitre pour la plupart des personnes est strictement impossible. L'impression d'être un pion est insupportable. Nous avons besoin de comprendre le but de notre vie,
de notre mort, de notre incarnation. Servir un intérêt commun qui serait l'évolution continue de l'univers, nous dépasseraient totalement et provoquerait le chaos. Notre conscience collective
n'est pas suffisamment éveillée et donc pas prête encore à des révélations de ce type.


Merci, en tous cas, une fois de plus, pour ce partage de ton chemin vers l'éveil.


Gros bisous



Alice Kara Medium 19/05/2011 15:19



Mon cher Franck,


Je suis d'accord sur ce que tu dis, les limitations imposées à nos cerveaux humains sont présentes et ancrées pour une raison que nous ne connaissons pas de la même façon que nous ne connaissons
pas le master plan. 
Ceci dit, j'ai une immense foi en l'humanité présente en chaque Être. Je pense que l'éveil et cette prise de conscience est au contraire quelque chose qui va nous ramener à une plus grande
humanité.


L'acceptance de TOUT ce qui est.


L'éveil est un tirage à la loterie. Ceux qui viennent ici lire ces articles sont autant de joueurs qui prenent un ticket.


"La liberté est l'intellection des necessités" dans le sens où lorsque l'on revient à une liberté profonde dès que l'on sait que l'on est parfaitement où l'on doit être.
Chaque personne qui lit ces mots que l'on m'inspire a les mêmes envies de faire "un peu mieux les choses" et ces pensées lui sont elles aussi inspirées.


Je pourrais effectivement me dire comme le font les hindous qu'il n'est rien besoin de faire pour changer les choses. Mais mon âme me dit que j'ai un rôle à jouer pour contrebalancer le
shmilblick. Savoir que ça a un rôle à jouer et que l'Univers m'a mise là pour ça et que je ne peux pas me tromper car c'est ma voie, me donne des ailes pour toutes les réalisations que je serais
amenée à faire. C'est la liberté d'agir avec tout ce qui se présente à moi. Peu importe ce que c'est.  


L'éveil et cette prise de conscience est ce qui va nous ramener à une humanité perdue au cours des temps. 


En tant que mère divine, je suis la conscience, l'amour divin mène à la conscience. Sans l'amour il n'y a pas de transmission de cette conscience là. Ceux qui ne sont pas dans l'amour ou qui ne
le voient pas passeront sans en saisir l'essence. (Et j'ai perdu une centaine de lecteurs suite à ces articles lol) Et ce n'est pas grave ! Seuls restent ceux qui auront besoin de cette
conscience pour avancer, même s'il ne reste que deux personnes ici, c'est important !


Et si ces deux personnes retrouvent leur humanité, j'aurais gagné le pari que l'Univers m'a envoyé faire. 


Ceux à qui ces mots ne parlent pas ne feront rien d'autre que ce qu'ils font d'ordinaire. Ceux que ces mots énervent ou touchent et qui saisissent un peu le "concept" de cette réalité alternative
sont destinés à l'éveil. Et cet éveil implique que chaque Être est en tout point identique et relié. Comment dans ce cas précis faire se faire du mal à soi même ? Cela n'a pas de sens !


Mais je pense que je vais en faire un article lol


 


@ Bientôt Franck ;)



marie 18/05/2011 19:45



mais alors pourquoi faire des efforts? pourquoi essayer d'être plus performant? parce qu'on le dit pas, mais c'est juste vannant de tenter de mettre cette energie de mêre divine au service des
autres! alors quoi j'arrête et j'envoies paitre tout le monde?....bon je provoque un peu là...mais quand même....



Magal0u Aerin 18/05/2011 19:03



Si le libre arbitre n'existe pas, si tout est déja écrit dès le départ, à quoi la vie rimerait alors ? 


Beaucoup de fois je me dis également que le libre arbitre n'existe pas, étant donné que je ne crois pas au hasard, mais après je ne trouve plus de sens à la vie. 


Alors que là, le but de notre vie est de nous rappeler qui nous sommes, nous rappeler de part nos "mauvais" choix comment on est vraiment. 


Des fois je divague et je me dis qu'il existe peut-être plusieurs destins, comme il est dit dans " Je suis mon destin, les 12 étapes de l'auto-libération "...


Je crois qu'on saura jamais vraiment la vérité. Et d'ailleurs peut-être que la vérité est de ne pas se poser la question.


En tout cas, très bonne réflexion, j'aime beaucoup :) 



Charline 18/05/2011 11:28



Bonjour Alice,


Merci pour ton article (de toute façon, ils sont tous intéressants !).


Je me demande au final ce qui serait le plus déculpabilisant ? Être de ceux qui pensent que nous sommes dotés d'un libre arbitre et que donc tous nos choix ne viennent que de nous-mêmes et qu'ils
entraînent à juste titre des conséquences par notre propre faute ? Ou bien être de ceux qui pensent que quelque chose de plus grand sait avant nous ce que nous allons faire et que quoi qu'il
arrive, là aussi, des conséquences seront à prévoir, même si nous avons décidé de vivre en ermite pour le restant de nos jours, dans l'espoir de ne faire souffrir personne ?


J'ai l'impression que c'est la même chose : que l'on fasse quelque chose ou rien du tout, que ça vienne de soi ou d'un grand Tout, notre environnement en subit des conséquences, du simple fait
que nous existons. Cette pensée me paralyse.


Ensuite, je me dis... autant mettre le plus d'amour possible dans tous nos actes et donner le sourire à ceux qui nous entourent, en espérant étendre cette onde positive dans le temps, comme une
onde de choc positive (ça me fait penser au film "Un monde meilleur" que j'ai trouvé intéressant et vraiment galvanisant !). M'enfin, c'est ce que j'me dis pour me rassurer. J'y crois, mais j'ai
peur, mais j'y crois, mais j'ai peur quand même, mais j'y crois (la grosse relou, quand est-ce qu'elle va finir sa phrase ?!) (oui, c'est bon, j'ai fini :D).



Sylvie 18/05/2011 09:39



Bonjour Alice,


En effet le libre arbitre est un vaste sujet. D'ailleurs si nous poussons la réflexion plus loin sur ce master plan qu'on peut à peine toucher du bout de l'ongle (pour peu qu'on ne les porte pas
trop courts)...Moi je me demande ce que l'Univers trouve excitant dnans le visionnage d'un film qu'ill a prédéterminé, dont il connaît la fin (s'il y en a une) et chaque seconde d'ici là, chaque
élément de pensée, mouvement d'atome, d'électron et autres trucs qu'on connaît même pas (dimensions dont nous n'avons pas même conscience)...Donc si nous ne sommes pas affligés par
"l'omniprésence de l'absence du libre arbitre", c'est l'Univers qui le prend à sa charge. Cela ne fait que déplacer la question de l'intérêt de tout ceci. Mais il est clair que quelle qu'en soit
la réponse, elle nous échappera ^^ Ca y est j'ai mal à la tête maintenant...°O' Sont tordus là haut non?


 


Bises


 


S.



Ananas 18/05/2011 08:20



C'est pas faux tout ça !! Moi je suis persuadée qu'il n'y a pas de hasard... Ne dit-on pas que le hasard, c'est Dieu  qui passe incognito... !? Il faut juste savoir "lire" les signes qu'on
nous envoie pour agir... ou pas :o)) Belle journée à toi (et à ceux qui liront ce message) :o)



Archives

À propos

La vie "presque" ordinaire d'une incorrigible provocatrice de sourires, agitatrice de consciences... Et ses tribulations !