Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
01 Jul

Toi, moi et les autres !

Publié par Alice Kara Medium  - Catégories :  #Apprentissages

388615_145859338857058_100002989777252_195032_84394418_n.jpg

 

Bonjour mes anges !!!

 

Aujourd'hui, j'ai envie de vous parler des rapports que l'on peut avoir avec les autres. 

Je vois souvent des personnes qui modifient leur comportement en fonction des personnes qu'ils croisent. 

 

Vous savez... ? La tendance que l'on a quand par exemple on se retrouve devant quelqu'un qui nous impressionne, on va adapter notre façon d'être, pour lui plaire, entre autres. 

 

Et bien j'ai une théorie là dessus. 

(Tiens ça faisait longtemps que je n'avais pas eu de théorie sur quelque chose hein ? Ou presque... lol)

 

Vous êtes tous familiarisés avec la loi d'attraction. 

Si on la résume brièvement, ça donne : 

L'Univers nous envoie tout pile ce dont on a besoin tout le temps, chaque jour, chaque seconde. Pas plus, pas moins. 

Et par extension, l'Univers nous envoie en "cadeau" à tous les gens que nous rencontrons. 

 

La meilleure façon de donner aux gens que l'on rencontre exactement ce dont ils ont besoin, sans même avoir besoin de leur demander ce qu'ils veulent, c'est d'Être ce que l'on Est. Pas plus, pas moins, pas différement. 

 

Vous avez attiré ces gens à vous, ils vous ont attiré à eux. 

 

Vous êtes donc, tels que vous êtes, parfaitement ce que ces personnes que vous croisez ont besoin. 

Et inversement. 

 

Si vous changez votre comportement, vous ne serez plus exactement ce que les gens auront attiré. 

Et donc, vous n'apporterez peut-être pas la chose que vous deviez leur apporter. 

 

Il en est de même si vous n'acceptez pas que les autres soient tels qu'ils sont. 

Si vous essayez de pousser les gens autour de vous à changer, vous essayez de modifier la personne que vous avez attirée. Alors que c'était parce qu'elle était telle qu'elle Est qu'elle vous correspondait parfaitement. par simple déduction, il se peut qu'elle ne vous apporte pas ce dont vous avez besoin. 

 

C'est ballot ça non ? 

 

(Il y a aussi un truc dont je vous ai déjà parlé, en amour, lorsqu'on cherche à paraitre au mieux, la personne que l'on aime va tomber en amour pour quelqu'un que l'on Est pas, et c'est la cause principale des divorces partout dans le monde ! Pensez à la phrase "Tu n'es pas celui/celle que j'ai connu au début" lol)

 

Si l'on modifie notre comportement, c'est parce que l'on a peur du jugement des autres. On ne se fait pas assez confiance, on se demande ce que l'autre va penser de nous. On se met à un niveau inférieur. C'est un souci d'égo. 

L'un des stratagèmes de l'égo est d'avoir conscience de faire quelque chose qui nous est préjudiciable, où d'avoir un comportement non adapté vis à vis d'une situation, mais de continuer de le faire quand même. 

 

Et, bingo, nous le faisons tous. 

 

 

Cela a été un des enseignements de mes guides. (Je crois vous l'avoir déjà raconté celle là, mais pour les nouveaux, ça peut être utile lol)

 

J'ai été à une conférence, avec d'autres médiums très connus. Je suis arrivée en me faisant toute petite, et j'ai été "snobée". Ce n'est pas leur comportement qui a induit ça. C'était le mien. Wilson m'a remis sur mes pieds en me disant "Il serait peut-être temps que tu sois celle que tu es. Sois Alice Kara"

Le lendemain, je suis retournée sur le lieu de la conférence, je n'arrêtais pas de me répéter dans ma tête "je suis Alice Kara, je suis Alice Kara" lol

Et, ce matin là, il y avait des lecteurs des tribulations qui m'y attendaient. Ils m'ont tous dit : "C'est toi qui devrait donner cette conférence là, quand est-ce que tu te lances ?"

 

Comme j'étais impressionnée par les médiums présents, forts de leurs 40 ans d'expérience, j'ai modifié ce que j'étais, et ils n'ont donc rien vu d'autre en moi qu'une grande blonde qui se met à quatre pattes pour ne pas être vue. 

Je n'étais pas arrivée en tant que "Alice Kara" devant eux, je suis arrivée en tant que "Toute petite médium qui ne veut pas déranger". 

J'ai reçu la réaction qui allait avec mon comportement. 

Avec la phrase "Sois Alice Kara", j'ai d'abord cru que Wilson me poussait à dévellopper mon égo, et à prendre "le melon". Qu'il me demandait d'avoir la grosse tête, et j'ai trouvé ça bizarre. 

 

Mais en réponse à mon interrogation j'ai eu une citation d'Oprah Winfrey. 

 

[Avant, on me demandait "Mais pour qui elle se prend ?" et maintenant, je peux répondre à ces gens "C'est Ce que Je Suis".]

 

Ce n'est pas là de l'égo. C'est juste être vrai avec ce que l'on est, ce que l'on porte. Sans se mettre au dessus des autres, sans se mettre en dessous. Juste au bon niveau. 

On peut se permettre cela lorsqu'on l'applique aussi avec les autres. 

Qu'on les met eux aussi au même niveau que nous, en les autorisant à être eux mêmes. Tels qu'ils sont, sans chercher à les changer. 

Leur donner la liberté d'être tels qu'ils veulent être. Pas tels que nous aimerions qu'ils soient. 

 

Pourquoi en vouloir à un ami parce qu'il n'est pas comme vous aimeriez qu'il soit ? Vous avez déjà vous même tellement de mal à être qui vous voulez être !

 

Tout au long de notre courte vie, nous allons chercher en fonction des humeurs, à rentrer dans un moule, ou à s'en extirper. 

A l'adolescence, on veut être différent, à l'âge adulte, on veut être comme les autres. 

Avoir comme le voisin, coller en tous points aux caractéristiques de la "majorité" et du coup, nous rêvons tous plus ou moins des mêmes choses, qui se formatent dans nos cerveaux. 

C'est à cause de ça que certains donnent l'impression de réussir mieux que les autres. Ils poussent les limites, sortent de la "boite". Ils rêvent plus grand. Ils s'autorisent à sortir des sentiers battus pour être eux mêmes. 

 

Pour moi, il est impossible de rentrer dans une case, même en essayant très fort. On sera forcémment différent. 

Comme le disait Oscar Wilde, "Soyez vous même, tous les autres sont déjà pris". 

 

En étant soi même, on est forcément original. Ne pas laisser les autres nous changer pour que l'on soit à leur image, relève de l’héroïsme. Être juste soi, avec tout le monde, c'est être un héro. Une version originale.

 

En cherchant à rentrer dans le moule, à paraître "normal", on perd une part considérable de lumière, on cherche à modifier l'ordre parfait de la vie qui coule en nous, et on loupe un paquet de trucs. 

Les autres ne reçoivent pas forcémment les cadeaux qu'on est supposé leur apporter, et si eux mêmes changent leur Être, nous en ressortons bredouille aussi !

 

Passez un bon dimanche, soyez tels que vous Êtes, car c'est exactement ce que vous êtes venus faire sur terre !

 

Et le mois de juillet sera tout le long dans ces énergies là ! J'dis ça, j'dis rien...

 

 

@ Bientôt quelque part mes anges ;)

 

 

Ps : En conclusion, je vous dirais simplement :

 

Qu'est ce que le mot normal ? Si ce n'est un programme de lessive ? 

 

 

 

Commenter cet article

Sandra 11/07/2014 20:37

Je prends note Alice, en voyant vos articles vous répondez à mes questions que je me pose aujourd'hui

Isa 01/02/2014 11:40

Ah et puis si tout est de toute façon bien orchestré, l'Univers nous a envoyé vers d'autres en sachant très bien qu'on allait changer notre comportement !! Donc même en le faisant, on a accompli
parfaitement notre mission comme toujours, non ?? ;-)))
:-P

Isa 01/02/2014 11:37

Aaaarg dommage qu'il n'y ai pas eu de réponse à Marion (n°3), c'est aussi une question que je me pose (trop) souvent ! ;-)

florence 08/09/2013 17:35

encore un très bel article qui me fait réfléchir...et un travail en plus à rajouter sur la liste!lol bisous Alice

julien 02/07/2012 10:40

Merci Alice pour cette Article. J'avais déjà essayé d'analyser mon comportement vis à vis des autres. Je comprend pas pourquoi il m'arrive d'amplifier les choses ou de mentir sur des petites
anecdotes pour appuyer mon discours et convaincre mes interlocuteurs. Je ne sais pas pourquoi je fais ça. Je m'en rend compte et regrette une fois que l'anecdote est dite mais cela vient si
naturellement que je n'arrive pas à le changer.

Par contre en ce qui concerne la volonté de changer les autres. Tu dis que l'univers nous envoies une personne car on a besoin de ce qu'elle est et non ce que l'on voudrait qu'elle soit. Mais ne
penses tu pas que par moment l'univers nous envoie cette personne pour qu'on l'aide à changer certains points (genre sa naiveté, sa timidité,...) Comment faire la distinction alors. Dur dur ^^.
Merci encore pour cet article qui chamboule mon neurone

Cécile 01/07/2012 22:04

Merci pour cet article, il me parle suite au mien "Sortez du placard", et dieu sait si plus jeune, je n'arrivais jamais à être moi-même en face d'un homme sachant que mes relations étaient à ce
prix d'office condamnées.
Et très bonne sitation de MR Wilde que je me permets de mettre sur mon site dans ma rubrique.
Bonne fin de dimanche

Alice Kara Medium 02/07/2012 00:55



C'est marrant, j'ai aussi écris un article qui s'intitule "sortez du placard je crois", y'a un bon moment, ou en tout cas j'utilise beaucoup cette expression pour dire d'Être soi même et de ne
pas s'enfermer dans une boite ;)



Marion 01/07/2012 21:39

Oui, merci Alice !
Replaçons nous un peu là ou nous sommes, parce que c'est vrai que la normalité, c'est un concept malin et réducteur qui s'est immiscé je sais pas trop comment il y a tellement longtemps dans nos
cerveaux fragiles, que maintenant on se rend même plus compte, que, en fait on ne sait pas ce que ça veut dire. En discutant une heure de "qu'est ce que la norme" avec des gens (ça m'est arrivé sur
une webconférence), on se rend compte que personne ne tombe d'accord. Ca pourrait durer des heures.

Comment on se défait de ce genre d'égrégore superpuissant ?
Parce que se rendre compte qu'être normal, ça n'existe pas, ça pose question... ou alors redéfinissons la normalité en disant qu'être normal, c'est être soi.
Mais n'est ce pas extrêmement dur d'oser être soi quand parfois, on ne sait même pas qui on est ?
Avant de se dire "j'ose être moi", il faut déjà pouvoir se dire "Voilà ce que je suis". Pi oser se le dire, particulièrement quand ça correspond en rien à "la norme" en vigueur ! Y'a bien du chemin
à faire, en apparence, est ce un stratagème de l'égo pour nous décourager ?

Moi, je n'ai pas trouvé la solution, mais j'entends mon corps qui m'envoie plein de signaux d'alarme pour me dire que en effet, je n'ai pas encore trouvé la solution. C'est déjà pas mal de savoir
qu'on est pas sur le bon chemin.

Ensuite, faut se mettre à sa recherche. Du chemin ou de soi même.
Pi accepter juste de faire confiance à la vie et suivre les signes que l'on s'envoie nous mêmes.

Il est super chouette comme article, mais il me donne envie d'un article qui expliquerait comment découvrir qui on est en faisant taire notre égo qui tente de nous faire croire à une personnalité
que l'on subit souvent alors que nous l'avons nous même laissée naître. Pour pouvoir affirmer qui on est haut et fort, je pense qu'il faut déjà qu'on aie fait connaissance avec nous mêmes.
Je sais moi, que je ne me laisse pas être moi, mais c'est parce que je ne sais pas comment être moi même. De quelle manière je peux m'y prendre, pour trouver celle qui est sensée sortir de tout ce
bric à brac ??

Gros bisous et sois Alice Kara !! :)

Marion

Stéphanie 01/07/2012 16:29

"Venez comme vous êtes".... comme dirait la pub Mc Do !
Bise

Laurence 01/07/2012 14:11

Merci pour cet article Alice....
Il y a quelques temps, je me cachais, je m'adaptais à la personne avec qui j'étais mais ça me dérangeait alors, j'ai décidé d'être moi et là, ça dérange les autres...LOL enfin, pas tous,
heureusement.
Je ne sais pas faire semblant et ça, ça dérange beaucoup. Je dis toujours ce que je pense, et ça, ça dérange aussi...
Mais moi, je me sens bien, JE SUIS MOI et non pas ce que les autres voudraient que je sois.
J'ai toujours accepté les autres avec leurs qualités, leurs défauts et m'éloignent des personnes qui "me dérangent" parce qu'elles dégagent trop de négatif ou qu'elles sont des "pompeuses
d'énergie" mais je dirais que la vie fait le tri toute seule :)))
Merci ALice pour ces mots ♥♥♥

Archives

À propos

La vie "presque" ordinaire d'une incorrigible provocatrice de sourires, agitatrice de consciences... Et ses tribulations !